Intervention Review

You have free access to this content

Surgical interventions for diaphyseal fractures of the radius and ulna in children

  1. Alwyn Abraham1,*,
  2. Sujit Kumar2,
  3. Samena Chaudhry3,
  4. Talal Ibrahim4

Editorial Group: Cochrane Bone, Joint and Muscle Trauma Group

Published Online: 9 NOV 2011

Assessed as up-to-date: 6 JUN 2011

DOI: 10.1002/14651858.CD007907.pub2


How to Cite

Abraham A, Kumar S, Chaudhry S, Ibrahim T. Surgical interventions for diaphyseal fractures of the radius and ulna in children. Cochrane Database of Systematic Reviews 2011, Issue 11. Art. No.: CD007907. DOI: 10.1002/14651858.CD007907.pub2.

Author Information

  1. 1

    Leicester Royal Infirmary, Department of Paediatric Orthopaedics, Leicester, UK

  2. 2

    The County Hospital, Department of Trauma and Orthopaedics, Hereford, UK

  3. 3

    Selly Oak Hospital, Department of Trauma and Orthopaedics, Birmingham, UK

  4. 4

    Leicester Royal Infirmary, Department of Orthopaedic Surgery, Leicester, UK

*Alwyn Abraham, Department of Paediatric Orthopaedics, Leicester Royal Infirmary, Ward 14, Infirmary Square, Leicester, LE1 5WW, UK. alwyn.abraham@uhl-tr.nhs.uk. alwynabraham2010@gmail.com.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 9 NOV 2011

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Diaphyseal forearm fractures in children are a common injury usually resulting from a fall. The treatment options include non-surgical intervention (manipulation and application of cast) and surgical options such as internal fixation with intramedullary nails or with plate and screws.

Objectives

To assess the effects (benefits and harms) of a) surgical versus non-surgical interventions, and b) different surgical interventions for the fixation of diaphyseal fractures of the forearm bones in children.

Search methods

We searched the Cochrane Bone, Joint and Muscle Trauma Group Specialised Register (March 2011), the Cochrane Central Register of Controlled Trials (The Cochrane Library, 2011 Issue 1), MEDLINE (1948 to February week 4 2011), EMBASE (1980 to 2011 week 09), trial registers and reference lists of articles.

Selection criteria

Randomised or quasi-randomised controlled trials that compared surgical with non-surgical intervention, or different types of surgical intervention for the fixation of diaphyseal forearm fractures in children.

Data collection and analysis

All review authors independently examined the search results to identify trials for inclusion.

Main results

After screening of 163 citations, we identified 15 potentially eligible studies of which 14 were excluded and one is an ongoing trial. There were thus no studies suitable for inclusion in this review.

Authors' conclusions

There is a lack of evidence from randomised controlled trials to inform on when surgery is required and what type of surgery is best for treating children with fractures of the shafts of the radius, ulna or both bones.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Surgical treatment for forearm fractures in children (fractures involving the shafts of the radius and ulna)

Fractures of the shafts of the forearm bones in children are common injuries and occur after a fall on an outstretched hand. There are two bones in the forearm: the radius and the ulna. After a fall either one or both bones may fracture.

The shape of forearm bones are important for the twisting motion of the hand, such as in receiving change from a shop keeper with an open palm (supination) or turning a key in a door (turning the palm facing down - pronation). Treatment of the forearm fracture aims to restore the shape of the bones such that supination and pronation ability is restored.

The first stage of treatment involves manipulating (setting) the bones to the correct shape. This is usually done under anaesthesia. The second stage involves stabilising the fractured bones either with a plaster cast (conservative treatment) or metal implants (surgical treatment).

This review aimed to examine the evidence from randomised controlled trials comparing conservative versus surgical methods and trials comparing different surgical methods for treatment of these fractures. We hoped to find which are the best methods in terms of function and complications. In spite of a thorough search we found no evidence from properly conducted studies to help inform decisions on treatment of these fractures.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Surgical interventions for diaphyseal fractures of the radius and ulna in children

Contexte

Les fractures diaphysaires de l'avant-bras constituent une blessure fréquente chez les enfants, et sont souvent provoquées par une chute. Les options thérapeutiques comprennent l'intervention non chirurgicale (manipulation et application d'un plâtre) et les options chirurgicales telles que la fixation interne avec des clous médullaires ou avec une plaque et des vis.

Objectifs

Évaluer les effets (bénéfices et préjudices) a) des interventions chirurgicales en comparaison avec les interventions non chirurgicales, et b) des différentes interventions chirurgicales destinées à la fixation des fractures diaphysaires des os de l'avant-bras chez les enfants.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué une recherche dans la base de données spécialisée du groupe Cochrane sur les traumatismes osseux, articulaires et musculaires (mars 2011), le registre Cochrane des essais contrôlés (The Cochrane Library, 2011 Numéro 1), MEDLINE (1948 à la 4e semaine du mois de février 2011), EMBASE (1980 à la 9e semaine de l'année 2011), des registres d’essais cliniques et des bibliographies d'articles.

Critères de sélection

Essais contrôlés randomisés ou quasi-randomisés comparant l'intervention chirurgicale et l'intervention non chirurgicale, ou différents types d'interventions chirurgicales pour la fixation des fractures diaphysaires de l'avant-bras chez les enfants.

Recueil et analyse des données

Tous les auteurs de revue ont examiné indépendamment les résultats de recherche pour identifier les essais à inclure.

Résultats Principaux

Après passage au crible de 163 références bibliographiques, nous avons identifié 15 études potentiellement admissibles dont 14 ont été exclues et une correspondait à un essai en cours. Par conséquent, aucune étude ne remplissait les critères d’inclusion de cette revue.

Conclusions des auteurs

Il existe un manque de données issus d’essais contrôlés randomisés pour informer si une intervention chirurgicale est nécessaire et sur quel type d'intervention chirurgicale est le plus approprié pour traiter les enfants présentant des fractures diaphysaires du radius, de l'ulna ou de ces deux os.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Surgical interventions for diaphyseal fractures of the radius and ulna in children

Traitement chirurgical des fractures de l'avant-bras chez les enfants (fractures affectant la diaphyse du radius et de l'ulna)

Les fractures de la diaphyse des os de l'avant-bras constituent une blessure fréquente chez les enfants, et sont provoquées par une chute sur une main tendue. L'avant-bras comporte deux os : le radius et l'ulna. L'un et/ou l'autre de ces os peuvent se fracturer en réponse à une chute..

La forme des os de l'avant-bras est importante pour le mouvement de torsion de la main, par exemple lorsque l'on prend la monnaie que nous tend un commerçant avec la paume ouverte (supination) ou que l'on tourne une clé dans une porte (avec un mouvement de rotation de la paume vers le bas - pronation). Le traitement des fractures de l'avant-bras a pour objectif de restaurer la forme des os de manière à restaurer la capacité de supination et de pronation.

La première phase du traitement comprend la manipulation (mise en place) des os pour qu'ils reprennent leur forme correcte. Cette étape est généralement réalisée sous anesthésie. La deuxième phase comprend la stabilisation des os fracturés soit à l'aide d'un plâtre (traitement conservateur) soit à l'aide de prothèses métalliques (traitement chirurgical).

Cette revue avait pour objectif d'examiner les données d'essais contrôlés randomisés comparant les méthodes conservatrices et chirurgicales et d'essais comparant différentes méthodes chirurgicales pour le traitement de ces fractures. Nous espérions trouver les méthodes les plus appropriées en termes de fonction et de complications. Malgré une recherche minutieuse, nous n'avons pas trouvé d'éléments probants issus d'études convenablement menées permettant de favoriser la prise de décisions éclairées sur le traitement de ces fractures.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st December, 2011
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français