Intervention Review

You have free access to this content

Early psychological interventions to treat acute traumatic stress symptoms

  1. Neil P Roberts1,*,
  2. Neil J Kitchiner1,
  3. Justin Kenardy2,
  4. Jonathan I Bisson3

Editorial Group: Cochrane Depression, Anxiety and Neurosis Group

Published Online: 17 MAR 2010

Assessed as up-to-date: 1 AUG 2008

DOI: 10.1002/14651858.CD007944.pub2

How to Cite

Roberts NP, Kitchiner NJ, Kenardy J, Bisson JI. Early psychological interventions to treat acute traumatic stress symptoms. Cochrane Database of Systematic Reviews 2010, Issue 3. Art. No.: CD007944. DOI: 10.1002/14651858.CD007944.pub2.

Author Information

  1. 1

    Cardiff and Vale University Health Board, Traumatic Stress Service, Cardiff, UK

  2. 2

    University of Queensland, School of Medicine, Herston, Queensland, Australia

  3. 3

    Cardiff and Vale University Health Board, Department of Research and Development, Cardiff, UK

*Neil P Roberts, Traumatic Stress Service, Cardiff and Vale University Health Board, Monmouth House, University Hospital of Wales, Heath Park, Cardiff, CF14 4XW, UK. Neil.Roberts4@wales.nhs.uk.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 17 MAR 2010

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

The amelioration of psychological distress following traumatic events is a major concern. Systematic reviews suggest that interventions targeted at all of those exposed to such events are not effective at preventing post traumatic stress disorder (PTSD). Recently other forms of intervention have been developed with the aim of treating acute traumatic stress problems.

Objectives

To perform a systematic review of randomised controlled trials of all psychological treatments and interventions commenced within three months of a traumatic event aimed at treating acute traumatic stress reactions. The review followed the guidelines of the Cochrane Collaboration.

Search methods

Systematic searches were performed of of CCDAN Registers up to August 2008. Editions of key journals were searched by hand over a period of two years; personal communication was undertaken with key experts in the field; online discussion fora were searched.

Selection criteria

Randomised controlled trials of any psychological intervention or treatment designed to reduce acute traumatic stress symptoms, with the exception of single session interventions.

Data collection and analysis

Data were entered and analysed for summary effects using Review Manager 5.0 software. Standardised mean differences were calculated for continuous variable outcome data. Relative risks were calculated for dichotomous outcome data. When statistical heterogeneity was present a random effects model was applied.

Main results

Fifteen studies (two with long term follow-up studies) were identified examining a range of interventions.

In terms of main findings, twelve studies evaluated brief trauma focused cognitive behavioural interventions (TF-CBT). TF-CBT was more effective than a waiting list intervention (6 studies, 471 participants; SMD -0.64, 95% CI -1.06, -0.23) and supportive counselling (4 studies, 198 participants; SMD -0.67, 95% CI -1.12, -0.23). Effects against supportive counselling were still present at 6 month follow-up (4 studies, 170 participants; SMD -0.64, 95% CI -1.02, -0.25). There was no evidence of the effectiveness of a structured writing intervention when compared against minimal intervention (2 studies, 149 participants; SMD -0.15, 95% CI -0.48, 0.17).

Authors' conclusions

There was evidence that individual TF-CBT was effective for individuals with acute traumatic stress symptoms compared to both waiting list and supportive counselling interventions. The quality of trials included was variable and sample sizes were often small. There was considerable clinical heterogeneity in the included studies and unexplained statistical heterogeneity observed in some comparisons. This suggests the need for caution in interpreting the results of this review. Additional high quality trials with longer follow up periods are required to further test TF-CBT and other forms of psychological intervention.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Early psychological interventions to treat acute traumatic stress symptoms

Traumatic events can have a significant impact on individuals', families' and communities' abilities to cope. In the past, single session interventions such as psychological debriefing were widely used with the aim of preventing continuing psychological difficulties. However, previous reviews have found that single session individual interventions and interventions provided to all have not been effective at preventing PTSD. A range of other forms of intervention have been developed to try to reduce psychological distress for individuals exposed to trauma. This review evaluated the results of 15 studies that tested a diverse range of psychological interventions aimed at treating acute traumatic stress problems. There was evidence to support the use of trauma focused cognitive behavioural therapy with such individuals, although there were a number of potential biases in identified studies which means the results should be treated with some caution. Further research is required to evaluate longer terms effects of TF-CBT, to explore potential benefits of other forms of intervention and to identify the most effective ways of providing psychological help in the early stages after a traumatic event.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Interventions psychologiques précoces pour le traitement des symptômes de stress traumatique aigu

Contexte

Le soulagement de la détresse psychologique revêt une importance majeure après un événement traumatique. Les revues systématiques suggèrent que les interventions ciblant tous les individus exposés à de tels événements ne sont pas efficaces pour prévenir l'état de stress post-traumatique (ESPT). Récemment, d'autres formes d'interventions ont été développées afin de traiter les problèmes de stress traumatique aigu.

Objectifs

Effectuer une revue systématique des essais contrôlés randomisés examinant tout type de traitement et d'intervention psychologique initié dans les trois mois suivant un événement traumatique et visant à traiter les réactions de stress traumatique aigu. Cette revue a été effectuée conformément aux recommandations de la Collaboration Cochrane.

Stratégie de recherche documentaire

Des recherches systématiques ont été effectuées dans les registres du CCDAN jusqu'en août 2008. Les éditions de publications de référence ont fait l'objet d'une recherche manuelle sur une période de deux ans ; des contacts personnels ont été établis avec les principaux experts de ce domaine ; une recherche a été effectuée sur les forums de discussion en ligne.

Critères de sélection

Les essais contrôlés randomisés portant sur tout type d'intervention ou de traitement psychologique conçu pour réduire les symptômes de stress traumatique aigu, à l'exception des interventions à séance unique.

Recueil et analyse des données

Les données ont été saisies et analysées à l'aide du logiciel Review Manager 5.0 afin de présenter les effets globaux. Les différences moyennes standardisées ont été calculées pour les données de résultats variables continues. Les risques relatifs ont été calculés pour les données de résultats dichotomiques. En cas d'hétérogénéité significative, un modèle à effets aléatoires a été appliqué.

Résultats Principaux

Quinze études (dont deux présentaient un suivi de long terme) portant sur différentes interventions ont été identifiées.

Concernant les principaux résultats, douze études évaluaient des interventions cognitivo-comportementales de courte durée axées sur le traumatisme (TCC-AT). La TCC-AT était plus efficace qu'une liste d'attente témoin (6 études, 471 participants ; DMS de -0,64, IC à 95 %, entre -1,06 et -0,23) et un soutien psychologique (4 études, 198 participants ; DMS de -0,67, IC à 95 %, entre -1,12 et -0,23). Les effets observés par rapport au soutien psychologique étaient toujours présents lors du suivi à 6 mois (4 études, 170 participants ; DMS DE -0,64, IC À 95 %, entre -1,02 et 0,25). Il n'existait aucune preuve d'efficacité d'une intervention écrite structurée par rapport à une intervention minime (2 études, 149 participants ; DMS de -0,15, IC à 95 %, entre -0,48 et 0,17).

Conclusions des auteurs

Certaines preuves indiquaient que la TCC-AT était efficace chez les individus présentant des symptômes de stress traumatique aigu par rapport aux interventions de liste d'attente et de soutien psychologique. La qualité des essais inclus était variable et les effectifs étaient souvent réduits. Une hétérogénéité clinique considérable était observée dans les études incluses, ainsi qu'une hétérogénéité statistique inexpliquée dans certaines comparaisons. Par conséquent, les résultats de cette revue devraient être interprétés avec précaution. Des essais supplémentaires de haute qualité avec des périodes de suivi plus longues sont nécessaires en vue d'une évaluation plus poussée de la TCC-AT et d'autres formes d'interventions psychologiques.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Interventions psychologiques précoces pour le traitement des symptômes de stress traumatique aigu

Interventions psychologiques précoces pour le traitement des symptômes de stress traumatique aigu

Les événements traumatiques peuvent avoir un impact significatif sur la capacité d'adaptation des individus, des familles et de la société dans son ensemble. Par le passé, des interventions à séance unique, telles qu'un débriefing psychologique, étaient largement utilisées pour prévenir les difficultés psychologiques chroniques. Néanmoins, les précédentes revues ont observé que les interventions individuelles à séance unique et les interventions génériques n'étaient pas efficaces pour prévenir l'ESPT. D'autres formes d'interventions ont été développées afin de tenter de soulager la détresse psychologique des individus exposés à un traumatisme. Cette revue a évalué les résultats de 15 études examinant diverses interventions psychologiques visant à traiter les problèmes de stress traumatique aigu. Il existait des preuves favorables à l'utilisation d'une thérapie cognitivo-comportementale axée sur le traumatisme chez ces individus, mais ces résultats devraient être interprétés avec précaution en raison de plusieurs biais potentiels dans les études identifiées. Des recherches supplémentaires sont nécessaires afin d'évaluer les effets à plus long terme de la TCC-AT, examiner les bénéfices potentiels d'autres formes d'interventions et identifier les moyens les plus efficaces d'apporter une aide psychologique précoce après un événement traumatique.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st May, 2013
Traduction financée par: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

早期心理介入治療急性創傷壓力症候群

改善創傷發生後的心理悲傷是一件相當重要的事情,系統性文獻回顧指出,針對遭遇此類事件的人進行心理治療是無法預防創傷後壓力症候群 (PTSD) 。最近,以治療急性創傷壓力症候群為目標的其他治療方式已被發展出來了。

目標

針對治療急性創傷壓力症候群,於創傷事件發生後3個月內開始所有心理治療及介入的隨機對照試驗,進行系統性文獻回顧。文獻回顧遵照Cochrane Collaboration的指引進行。

搜尋策略

進行系統性搜尋 CCDAN Registers (Depression and Anxiety Neurosis Cochrane Group) 直到2008年8月。以人工搜尋主要期刊的版本,為期超過兩年的時間; 並與該領域的重要專家個別連絡,同時也搜尋了網路上的論壇。

選擇標準

以任何心理介入或是治療,設計來減少急性壓力症候群的隨機對照試驗,並排除單次 (single session) 介入。

資料收集與分析

使用Review Manager 5.0 軟體來輸入及分析資訊,以獲得匯總的效應。使用標準平均差來處理連續性變項結果數據。以相對風險 (Relative risks) 來處理二元結果 (dichotomous) 數據。當資料出現統計學異質性時則採用隨機效用模式。

主要結論

找出15個研究 (2個有長期追蹤) 有評估一定範圍的介入措施。就主要結果來說,12個研究評估了短期創傷認知行為介入 (trauma focused cognitive behavioural interventions,TFCBT) 。TFCBT較等候治療 (waiting list intervention) (6個研究, 471個參與者; SMD −0.64, 95% CI −1.06, −0.23) 與支持性輔導 (4 studies, 198 participants; SMD −0.67, 95% CI −1.12, −0.23) 有效。而支持性輔導的效果在6個月的後續追蹤後仍然存在。 (4個研究,170位參加者; SMD −0.64, 95% CI −1.02, −0.25) 。 而結構性寫作治療 (structured writing) 與最小治療 (minimal intervention) 相比,沒有證據顯示具有效果。 (2 個研究,149名參與者; SMD −0.15, 95% CI −0.48, 0.17).

作者結論

對具有急性創傷壓力症候群的人來說,證據顯示個別的TFCBT 比等候治療和支持性輔導介入二者都有效,納入的試驗品質多變,且樣本數通常很小。在所納入的試驗中是有相當多的臨床異質性和在一些比較中發現無法解釋的統計學異質性。這暗示解釋本回顧的結果時需要謹慎。需要更高品質且有較長的追蹤時間作進一步測試TFCBT與其它形式的心理介入。

翻譯人

本摘要由沈文歆翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院 (National Health Research Institutes, Taiwan) 統籌。

總結

創傷事件對於個人、家庭、社會的應變能力有重大的衝擊。過去,單次的介入措施如 心理簡報 (psychological debriefing) 被廣泛用於預防持續性的心理障礙。不過早先的回顧顯示提供單次的個人化介入措施及其他所有提供的介入措施並無法有效預防創傷後壓力症候群。目前已經針對暴露於創傷事件的人們,開發了一系列減少心理壓力的介入方法。這篇文獻回顧評估了15個以測試多種心理介入措施,以治療急性創傷為目標的?究。儘管所找到的研究具有偏誤的可能,意味著對於結果之處理需要更加謹慎,不過證據顯示,支持使用創傷聚焦認知行為治療此類病人。未來需要進一步研究評估TFCBT的長期效果,並且探討介入的其他方式的潛在利益,以及找出創傷事件後,提供早期心理協助最有效的方法。