Intervention Review

Fermented milk for hypertension

  1. Lotte Usinger1,*,
  2. Christina Reimer2,
  3. Hans Ibsen3

Editorial Group: Cochrane Hypertension Group

Published Online: 18 APR 2012

Assessed as up-to-date: 21 NOV 2011

DOI: 10.1002/14651858.CD008118.pub2

How to Cite

Usinger L, Reimer C, Ibsen H. Fermented milk for hypertension. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 4. Art. No.: CD008118. DOI: 10.1002/14651858.CD008118.pub2.

Author Information

  1. 1

    University Hospital of Glostrup, Clinical Physiology and Nuclear Medicine, Glostrup, Denmark

  2. 2

    Amager Hospital, Medical Department, Roskilde, Denmark

  3. 3

    Holbaek Hospital, Division of Cardiology, Holbaek, Denmark

*Lotte Usinger, Clinical Physiology and Nuclear Medicine, University Hospital of Glostrup, Ndr Ringvej 67, Glostrup, 2600, Denmark. LOTUSI01@glo.regionh.dk. usinger@privat.dk.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 18 APR 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Fermented milk has been suggested to have a blood pressure lowering effect through increased content of proteins and peptides produced during the bacterial fermentation. Hypertension is one of the major risk factors for cardiovascular disease world wide and new blood pressure reducing lifestyle interventions, such as fermented milk, would be of great importance.

Objectives

To investigate whether fermented milk or similar products produced by lactobacilli fermentation of milk proteins has any blood pressure lowering effect in humans when compared to no treatment or placebo.

Search methods

The Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL), English language databases, including MEDLINE (1966—2011), EMBASE (1974—2011), Cochrane Complementary Medicine Trials Register, Allied and Complementary Medicine (AMED) (1985—2011), Food science and technology abstracts (1969—2011).

Selection criteria

Randomised controlled trials; cross over and parallel studies evaluating the effect on blood pressure of fermented milk in humans with an intervention period of 4 weeks or longer.

Data collection and analysis

Data was extracted individually by two authors, afterwards agreement had to be obtained before imputation in the review.

Main results

A modest overall effect of fermented milk on SBP was found (MD -2.45; 95% CI -4.30 to -0.60), no effect was evident on DBP (MD -0.67; 95% CI -1.48, 0.14).

Authors' conclusions

The review does not support an effect of fermented milk on blood pressure. Despite the positive effect on SBP the authors conclude, for several reasons, that fermented milk has no effect on blood pressure. The effect found was very modest and only on SBP, the included studies were very heterogeneous and several with weak methodology. Finally, sensitivity and subgroup analyses could not reproduce the antihypertensive effect. The results do not give notion to the use of fermented milk as treatment for hypertension or as a lifestyle intervention for pre-hypertension nor would it influence population blood pressure.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Fermented milk for hypertension

High blood pressure is a major health problem as it is one of the main risk factors for cardiovascular disease. Fermented milk has been suggested to reduce blood pressure in humans. This review was conducted to establish whether the intake of fermented milk lowers blood pressure in humans. In 15 studies including 1232 participants a very modest lowering of systolic blood pressure was found, but no effect on diastolic blood pressure was present. The included studies were of a variable quality and the findings do not support the use of fermented milk as antihypertensive treatment or as a lifestyle intervention to reduce blood pressure.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Le lait fermenté contre l'hypertension

Contexte

Il a été envisagé que le lait fermenté puisse avoir un effet antihypertenseur grâce à son contenu accru en protéines et en peptides produits au cours de la fermentation bactérienne. L'hypertension est l'un des principaux facteurs de risque de maladie cardio-vasculaire dans le monde entier et de nouvelles interventions sur le style de vie, comme le lait fermenté, qui permettraient de réduire la tension artérielle, seraient d'une grande importance.

Objectifs

Déterminer si le lait fermenté ou des produits similaires, issus de la fermentation des protéines du lait au moyen de lactobacilles, a un quelconque effet hypotenseur chez l'homme, en comparaison avec l'absence de traitement ou avec un placebo.

Stratégie de recherche documentaire

Le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), des bases de données en langue anglaise, y compris MEDLINE (1966 — 2011), EMBASE (1974 — 2011), le registre des essais du groupe Cochrane sur l’évaluation des biais, Allied and Complementary Medicine (AMED) (1985 — 2011), Food science and technology abstracts (1969 — 2011).

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés, des études croisées et des études en groupes parallèles évaluant l'effet du lait fermenté sur ​​la tension artérielle chez l'homme, avec une durée d'intervention d'au moins 4 semaines.

Recueil et analyse des données

Les données ont été extraites individuellement par deux auteurs, après quoi un accord devait être obtenu avant inclusion dans la revue.

Résultats Principaux

Un modeste effet d'ensemble du lait fermenté sur la TS a été constaté (DM -2,45 ; IC à 95 % -4,30 à -0,60), aucun effet sur la TD n'est apparu (DM -0,67 ; IC à 95 % -1,48, 0,14).

Conclusions des auteurs

La revue n'étaye pas un effet du lait fermenté sur la tension artérielle. Malgré l'effet positif sur la TS, les auteurs concluent, pour plusieurs raisons, que le lait fermenté n'a pas d'effet sur ​​la tension artérielle. L'effet constaté était très modeste et exclusivement sur la TS, les études incluses étaient très hétérogènes et plusieurs étaient entachées de faiblesse méthodologique. Enfin, les analyses de sensibilité et de sous-groupes n'avaient pas pu reproduire l'effet antihypertenseur. Les résultats ne fournissent pas de fondement à l'utilisation du lait fermenté comme traitement de l'hypertension ou comme intervention sur le style de vie pour la pré-hypertension ; cela n'aurait pas d'influence sur la pression artérielle de la population.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Le lait fermenté contre l'hypertension

Le lait fermenté contre l'hypertension

L'hypertension artérielle est un problème majeur de santé car elle constitue l'un des principaux facteurs de risque de maladie cardiovasculaire. Il a été envisagé que le lait fermenté puisse réduire la tension artérielle chez l'homme. Cette revue a été menée afin de déterminer si la consommation de lait fermenté abaisse la tension artérielle chez l'homme. Dans 15 études impliquant au total 1 232 participants un abaissement très modeste de la tension artérielle systolique a été constaté, mais il n'y avait eu aucun effet sur ​​la pression artérielle diastolique. Les études incluses étaient de qualité variable et les résultats n'étayent pas l'utilisation de lait fermenté comme traitement antihypertenseur ou comme intervention sur le style de vie pour réduire la tension artérielle.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st June, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français