Intervention Review

Iron supplementation for breath-holding attacks in children

  1. Anthony A Zehetner1,*,
  2. Nigel Orr2,
  3. Adam Buckmaster3,
  4. Katrina Williams4,
  5. Danielle M Wheeler5

Editorial Group: Cochrane Developmental, Psychosocial and Learning Problems Group

Published Online: 12 MAY 2010

Assessed as up-to-date: 14 OCT 2009

DOI: 10.1002/14651858.CD008132.pub2


How to Cite

Zehetner AA, Orr N, Buckmaster A, Williams K, Wheeler DM. Iron supplementation for breath-holding attacks in children. Cochrane Database of Systematic Reviews 2010, Issue 5. Art. No.: CD008132. DOI: 10.1002/14651858.CD008132.pub2.

Author Information

  1. 1

    The Children's Hospital at Westmead, Department of General Medicine, Westmead, New South Wales, Australia

  2. 2

    Palmerston North Hospital, Department of Paediatrics, Palmerston North, New Zealand

  3. 3

    Gosford Hospital, Department of Paediatrics, Gosford, NSW, Australia

  4. 4

    University of New South Wales & Sydney Children's Hospital, School of Women's and Children's Health, Sydney, NSW, Australia

  5. 5

    Sydney Children's Hospital, Sydney, Australia

*Anthony A Zehetner, Department of General Medicine, The Children's Hospital at Westmead, Locked Bag 4001, Cnr Hainsworth and Hawkesbury Roads, Westmead, New South Wales, 2145, Australia. zehetner@froggy.com.au.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions), comment added to review
  2. Published Online: 12 MAY 2010

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Background

Breath-holding attacks are common during childhood. Iron supplementation has been claimed to reduce the frequency or severity, or both, of breath-holding attacks in children.

Objectives

To assess the effect of iron supplementation on the frequency and severity of breath-holding attacks in children.

Search methods

We searched the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library), MEDLINE, EMBASE, PsycINFO, CINAHL and the metaRegister of Controlled Trials (up to April 2009). We scanned references of included trials. Pharmaceutical companies manufacturing oral iron supplements and some trial authors were contacted for any unpublished data or trials.

Selection criteria

Randomised and quasi-randomised controlled trials comparing iron supplementation with placebo or no therapy in children < 18 years with recurrent (more than three) breath-holding episodes. These were reported by an observer.

Data collection and analysis

The primary outcome was reduction in the frequency (number over time) or severity (leading to cessation of loss of consciousness or convulsive movements), or both, of breath-holding attacks. Two authors (AZ and NO) independently selected studies and extracted data. Study authors were contacted for missing data, where necessary. Risk of bias was assessed using domain-based evaluation. In the presence of low heterogeneity, a fixed-effect meta-analysis was performed with pooled results presented as odds ratios (OR) and 95% confidence intervals (CIs).

Main results

Two trials (87 children) fulfilled the inclusion criteria. In these trials, iron supplementation significantly reduced the frequency of breath-holding attacks in children (OR 76.48; 95% CI 15.65 to 373.72; P < 0.00001). A meta-analysis that solely examined iron supplementation causing complete resolution of breath-holding attacks maintained this significance (OR 53.43; 95% CI 6.57 to 434.57; P = 0.0002).

Authors' conclusions

Iron supplementation (at 5 mg/kg/day of elemental iron for 16 weeks) appears to be useful in reducing the frequency and severity of breath-holding attacks. Supplementation is of particular benefit in children with iron deficiency anaemia, responses correlating with the improvements in haemoglobin values. Iron may still be of assistance in children who are not anaemic or who have low, normal haemoglobin levels. Further high-quality randomised control trials of iron supplementation to treat breath-holding attacks in children are required. 

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Iron supplementation for the treatment of breath-holding attacks in children

Iron may reduce the frequency and severity of breath-holding attacks (or spells) in children but more research is needed to determine the extent of this effect. Breath-holding attacks are a common disabling phenomenon during early childhood. They are distinct from seizures and it is common for them to spontaneously resolve by the time the child reaches seven years of age. This review of controlled clinical trials found that iron supplementation, which is generally well tolerated orally, may reduce the frequency and severity of breath-holding attacks, particularly if the child is anaemic. It is not known if this benefit is sustained after three months or if iron therapy should be continued until the child grows out of the breath-holding episodes.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Supplémentation en fer pour le traitement des spasmes du sanglot chez l'enfant

Contexte

Les spasmes du sanglot sont courants pendant l'enfance. Il a été affirmé qu'une supplémentation en fer réduisait la fréquence et/ou la gravité des spasmes du sanglot chez l'enfant.

Objectifs

Évaluer les effets d'une supplémentation en fer sur la fréquence et la gravité des spasmes du sanglot chez l'enfant.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons consulté le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (Bibliothèque Cochrane), MEDLINE, EMBASE, PsycINFO, CINAHL et le méta-registre des essais contrôlés (jusqu'en avril 2009). Nous avons examiné les références bibliographiques des essais inclus. Les sociétés pharmaceutiques fabriquant des suppléments oraux de fer et certains auteurs d'essais ont été contactés afin d'obtenir des données ou essais non publié(e)s.

Critères de sélection

Les essais contrôlés randomisés et quasi-randomisés comparant une supplémentation en fer à un placebo ou à une absence de traitement chez des enfants de moins de 18 ans présentant des épisodes récurrents (plus de trois) de spasmes du sanglot. Ces épisodes étaient rapportés par un observateur.

Recueil et analyse des données

Le critère de jugement principal était la réduction de la fréquence (nombre sur la durée) et/ou de la gravité (absence de perte de connaissance ou de mouvements convulsifs) des spasmes du sanglot. Deux auteurs (AZ et NO) ont sélectionné les études et extrait les données de manière indépendante. Les auteurs des études ont été contactés lorsque des données manquantes étaient nécessaires. Le risque de biais a été évalué au moyen d'une évaluation basée sur le domaine. Lorsque l'hétérogénéité était faible, une méta-analyse à effets fixes a été effectuée en présentant les résultats combinés sous forme de rapports des cotes et d'intervalles de confiance (IC) à 95 %.

Résultats Principaux

Deux essais (87 enfants) remplissaient les critères d'inclusion. Dans ces essais, la supplémentation en fer entraînait une réduction significative de la fréquence des spasmes du sanglot chez l'enfant (rapport des cotes de 76,48 ; IC à 95% entre 15,65 et 373,72 ; P < 0,00001). Une méta-analyse examinant uniquement une supplémentation en fer entraînant une résolution complète des spasmes du sanglot produisait également des résultats significatifs (rapport des cotes de 53,43 ; IC à 95% entre 6,57 et 434,57 ; P = 0,0002).

Conclusions des auteurs

La supplémentation en fer (à raison de 5 mg/kg/jour de fer élémentaire pendant 16 semaines) semble utile pour réduire la fréquence et la gravité des spasmes du sanglot. La supplémentation est particulièrement bénéfique chez les enfants présentant une anémie ferriprive, les réponses étant en corrélation avec l'amélioration des valeurs d'hémoglobine. Le fer pourrait également être utile chez les enfants qui ne sont pas anémiques ou qui présentent des niveaux d'hémoglobine faibles à normaux. D'autres essais contrôlés randomisés de haute qualité examinant la supplémentation en fer dans le traitement des spasmes du sanglot chez l'enfant sont nécessaires. 

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Supplémentation en fer pour le traitement des spasmes du sanglot chez l'enfant

Supplémentation en fer pour le traitement des spasmes du sanglot chez l'enfant

Le fer pourrait réduire la fréquence et la gravité des spasmes du sanglot chez l'enfant, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires afin de déterminer l'ampleur de cet effet. Les spasmes du sanglot sont un phénomène courant et incapacitant qui se manifeste pendant la petite enfance. Il ne s'agit pas d'une crise épileptique, et ils se résolvent souvent spontanément avant que l'enfant n'atteigne l'âge de sept ans. Cette revue des essais cliniques comparatifs a observé qu'une supplémentation en fer, généralement bien tolérée par voie orale, pourrait réduire la fréquence et la gravité des spasmes du sanglot, en particulier chez les enfants anémiques. On ignore si ce bénéfice persiste après trois mois ou si l'administration de fer devrait être maintenue jusqu'à ce que l'enfant cesse de présenter des épisodes de spasmes du sanglot.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st May, 2013
Traduction financée par: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

針對兒童突發性屏息的鐵劑補充

研究背景

突發性屏息在孩童時期很常見。鐵劑補充宣稱可降低兒童突發性屏息的頻率或嚴重度,或同時降低兩者。

研究目的

評估鐵劑補充降低兒童突發性屏息的發生頻率及嚴重度的有效性。

检索方法

我們搜尋了the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library)、MEDLINE、EMBASE、PsycINFO、CINAHL 及the metaRegister of Controlled Trials (直到2009年4月)。我們也檢視收錄的試驗中的參考資料。連絡口服鐵劑的藥廠及一些試驗的作者,以取得其它未發表的數據或試驗。

纳入标准

隨機或半隨機試驗,以小於18歲,且有反覆性發作(多於3次)突發性屏息的孩童為樣本,比較鐵劑補充和安慰劑或無治療。由觀察員負責回報發作次數。

数据收集与分析

主要結果為突發性屏息發作頻率(一定時間內的次數)或嚴重度(導致失去知覺或抽搐的中止)的降低,或兩者同時降低。2位作者(AZ和NO)分別挑選研究並擷取數據。必要時連繫研究作者以取得缺失的資料。使用domainbased的評估方式評估誤差風險。若異質性很低,則使用固定效果整合分析,以odds ratios (OR)及95%信賴區間(CIs)表示匯集後的結果。

主要结果

兩個試驗(87位兒童)符合收錄標準。在這些試驗中,鐵劑補充明顯的降低兒童突發性屏息的發生頻率(OR 76.48; 95% CI 15.65 to 373.72; P < 0.00001)。單獨檢視鐵劑補充完全緩解突發性屏息的整合分析結果,仍有顯著效果(OR 53.43; 95% CI 6.57 to 434.57; P = 0.0002)。

作者结论

鐵劑補充(維持16週給予5mg/kg/day的鐵)對於降低突發性屏息的發生頻率及嚴重度是有效的。鐵補充劑對於缺鐵性貧血的孩童特別有利,反應程度和血紅素值的改善有關。鐵對沒有貧血,或血紅素值偏低或正常的兒童而言,仍然是有幫助的。還需要進一步高品質、關於以鐵劑補充治療突發性屏息的兒童的隨機對照試驗。

 

概要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

針對兒童突發性屏息的鐵劑補充

針對兒童突發性屏息的鐵劑補充:鐵可能可以降低兒童突發性(陣發性)屏息的發生頻率及嚴重度,但還需要更多的試驗,以判斷其有效的程度。突發性屏息是孩童時期一種普遍會使人失能的現象。它們和痙攣不同,通常在兒童成長到7歲時會自然消失。這篇針對臨床對照試驗的回顧,發現口服耐受性很高的鐵,可能可以降低突發性屏息的發生頻率和嚴重度,特別是針對患有貧血的孩童。目前仍不知道這樣的好處是否能維持超過3個月,或者鐵劑治療應該持續至孩童長大、突發性屏息消失為止。

翻译注解