Intervention Review

Surfactant for bacterial pneumonia in late preterm and term infants

  1. Kenneth Tan1,*,
  2. Nai Ming Lai2,
  3. Ajay Sharma3

Editorial Group: Cochrane Neonatal Group

Published Online: 15 FEB 2012

Assessed as up-to-date: 14 SEP 2011

DOI: 10.1002/14651858.CD008155.pub2


How to Cite

Tan K, Lai NM, Sharma A. Surfactant for bacterial pneumonia in late preterm and term infants. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 2. Art. No.: CD008155. DOI: 10.1002/14651858.CD008155.pub2.

Author Information

  1. 1

    Monash Medical Centre/Monash University, Monash Newborn, Clayton, Victoria, Australia

  2. 2

    Sunway Campus, Jeffrey Cheah School of Medicine and Health Sciences, Monash University, Bandar Sunway, Malaysia

  3. 3

    Monash Medical Centre/Monash University, Newborn Services, Clayton, Victoria, Australia

*Kenneth Tan, Monash Newborn, Monash Medical Centre/Monash University, 246 Clayton Road, Clayton, Victoria, 3168, Australia. kenneth.tan@southernhealth.org.au.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 15 FEB 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Pulmonary surfactant is an important part of the host defence against respiratory infections. Bacterial pneumonia in late preterm or term newborn infants often leads to surfactant deficiency or dysfunction, as surfactant is either inactivated or peroxidated. Studies of animal models of pneumonia and clinical case reports suggest that exogenous surfactant might be beneficial to infants with bacterial pneumonia.

Objectives

To assess the effect of exogenous surfactant treatment on mortality and pulmonary complications in infants with bacterial pneumonia.

Search methods

We used standard Cochrane Collaboration methodology to conduct our search of databases. We searched the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library 2011, Issue 6); MEDLINE (accessed via Ovid SP June 2011); EMBASE (via Ovid SP 1980 to June 2011); and CINAHL Plus (accessed via EBSCOHost June 2011).

Selection criteria

We limited our search to randomised and quasi-randomised trials of surfactant replacement therapy in infants > 35 weeks gestation with bacterial pneumonia in the first 28 days of life. The primary outcome measures were death, time to resolution of pneumonia, incidence of chronic lung disease, pneumothoraces and pulmonary haemorrhage.

Data collection and analysis

We assessed all studies with predefined criteria as to whether they were eligible for inclusion. We extracted data using RevMan 5 (RevMan 2011). We used the standard Cochrane Collaboration methodology for data collection and analysis to assess risk of bias, heterogeneity, treatment effect, missing data and reporting bias where appropriate.

Main results

We did not identify any studies that met our inclusion criteria.

Authors' conclusions

There is no evidence from randomised controlled trials (RCTs) to support or refute the efficacy of surfactant in near-term and term infants with proven or suspected bacterial pneumonia. RCTs are still required to answer this question.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Surfactant for bacterial pneumonia in term and late preterm infants

Bacterial pneumonia in preterm and term newborn babies can cause problems with the functioning of pulmonary surfactant, a complex combination of fats and proteins that lines the lung and causes the lung to work effectively. Disrupting surfactant function makes breathing very difficult for these infants. In this review, we did not find any suitable clinical trials to assess the benefits or harms of surfactant treatment in addition to standard intensive care in the treatment of babies with bacterial pneumonia. More research is needed to answer the question of whether surfactant treatment is beneficial for near-term and term infants with bacterial pneumonia.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Surfactant pour la pneumonie bactérienne du nourrisson peu prématuré ou à terme

Contexte

Le surfactant pulmonaire est un élément important de la défense contre les infections respiratoires. La pneumonie bactérienne du nourrisson peu prématuré ou à terme conduit souvent à une carence ou à un dysfonctionnement du surfactant, celui-ci se retrouvant soit inactivé soit peroxydé. Des études sur des modèles animaux de pneumonie ainsi que des comptes-rendus de cas cliniques suggèrent que du surfactant exogène pourrait être bénéfique pour le nourrisson atteint de pneumonie bactérienne.

Objectifs

Évaluer l'effet du traitement par surfactant exogène sur la mortalité et les complications pulmonaires chez le nourrisson atteint de pneumonie bactérienne.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons utilisé la méthodologie standard de la Cochrane Collaboration pour mener notre recherche dans les bases de données. Nous avons cherché dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library 2011, numéro 6), MEDLINE (accessible via Ovid SP juin 2011), EMBASE (via Ovid SP de 1980 à juin 2011) et CINAHL Plus (accessible via EBSCOHost juin 2011).

Critères de sélection

Nous avons limité notre recherche à des essais randomisés et quasi-randomisés portant sur un traitement par surfactant exogène chez les nourrissons de plus de 35 semaines d'âge gestationnel souffrant d'une pneumonie bactérienne dans les 28 premiers jours de leur vie. Les principaux critères de résultat étaient le décès, le temps nécessaire à la guérison de la pneumonie, l'incidence de la maladie pulmonaire chronique, les pneumothorax et les hémorragies pulmonaires.

Recueil et analyse des données

Nous avons évalué toutes les études au moyen de critères prédéfinis pour déterminer si elles étaient éligibles à l'inclusion. Nous avons extrait les données à l'aide de RevMan 5 (RevMan 2011). Nous avons utilisé la méthodologie standard de la Cochrane Collaboration pour la collecte et l'analyse des données afin d'évaluer le risque de biais, l'hétérogénéité, l'effet du traitement, ainsi que les données manquantes et les biais de notification éventuels.

Résultats Principaux

Nous n’avons identifié aucune étude répondant à nos critères d’inclusion.

Conclusions des auteurs

Il n'existe aucune preuve provenant d'essais contrôlés randomisés (ECR) permettant de corroborer ou de réfuter l'efficacité du surfactant chez le nourrisson peu prématuré ou à terme atteint d'une pneumonie bactérienne avérée ou seulement soupçonnée. De nouveaux ECR sont nécessaires pour répondre à cette question.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Surfactant pour la pneumonie bactérienne du nourrisson peu prématuré ou à terme

Surfactant pour la pneumonie bactérienne du nourrisson à terme ou peu prématuré

La pneumonie bactérienne du nouveau-né prématuré ou à terme peut perturber le fonctionnement du surfactant pulmonaire, une combinaison complexe de graisses et de protéines qui tapisse le poumon et lui permet de travailler efficacement. Un fonctionnement perturbé du surfactant rend la respiration de ces enfants très difficile. Dans cette revue, nous n'avons trouvé aucun essai clinique approprié permettant d'évaluer les avantages et les inconvénients d'un traitement par surfactant, en plus des soins intensifs standard, pour la pneumonie bactérienne du nourrisson. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer si un traitement par surfactant est bénéfique pour le nourrisson peu prématuré ou à terme souffrant d'une pneumonie bactérienne.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 18th May, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français