Intervention Review

Blood pressure lowering efficacy of potassium-sparing diuretics (that block the epithelial sodium channel) for primary hypertension

  1. Balraj S Heran1,*,
  2. Jenny MH Chen1,
  3. Josh J Wang2,
  4. James M Wright1

Editorial Group: Cochrane Hypertension Group

Published Online: 14 NOV 2012

Assessed as up-to-date: 1 OCT 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD008167.pub3


How to Cite

Heran BS, Chen JMH, Wang JJ, Wright JM. Blood pressure lowering efficacy of potassium-sparing diuretics (that block the epithelial sodium channel) for primary hypertension. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 11. Art. No.: CD008167. DOI: 10.1002/14651858.CD008167.pub3.

Author Information

  1. 1

    University of British Columbia, Department of Anesthesiology, Pharmacology and Therapeutics, Vancouver, British Columbia, Canada

  2. 2

    University of Western Ontario, Schulich School of Medicine & Dentistry (Windsor Program), Windsor, ON, Canada

*Balraj S Heran, Department of Anesthesiology, Pharmacology and Therapeutics, University of British Columbia, 2176 Health Sciences Mall, Vancouver, British Columbia, V6T 1Z3, Canada. bsheran@ti.ubc.ca. bsheran@gmail.com.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 14 NOV 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Potassium-sparing diuretics, which block the epithelial sodium channel (ENaC), are widely prescribed for hypertension as a second-line drug in patients taking other diuretics (e.g. thiazide diuretics) and much less commonly prescribed as monotherapy. Therefore, it is essential to determine the effects of ENaC blockers on blood pressure (BP), heart rate and withdrawals due to adverse effects (WDAEs) when given as a first-line or second-line therapy.

Objectives

To quantify the dose-related reduction in systolic blood pressure (SBP) and diastolic blood pressure (DBP) of ENaC blocker therapy as a first-line or second-line drug in patients with primary hypertension.

Search methods

We searched CENTRAL (The Cochrane Library 2012), MEDLINE (1950 to August 2012), EMBASE (1980 to August 2012) and reference lists of articles.

Selection criteria

Double-blind, randomized, controlled trials in patients with primary hypertension that evaluate, for a duration of 3 to 12 weeks, the BP lowering efficacy of: 1) fixed-dose monotherapy with an ENaC blocker compared with placebo; or 2) an ENaC blocker in combination with another class of anti-hypertensive drugs compared with the respective monotherapy (without an ENaC blocker).

Data collection and analysis

Two authors independently assessed the risk of bias and extracted data. Study authors were contacted for additional information. WDAE information was also collected from the trials.

Main results

No trials evaluating the BP lowering efficacy of ENaC blockers as monotherapy in patients with primary hypertension were identified. Only 6 trials evaluated the BP lowering efficacy of low doses of amiloride and triamterene as a second drug in 496 participants with a baseline BP of 151/102 mm Hg. The additional BP reduction caused by the ENaC blocker as a second drug was estimated by comparing the difference in BP reduction between the combination and monotherapy groups. The addition of low doses of amiloride and triamterene in these trials did not reduce BP. An estimate of the dose-related BP lowering efficacy for ENaC blockers was not possible because of a lack of trial data at higher doses.

Authors' conclusions

ENaC blockers do not have a statistically or clinically significant BP lowering effect at low doses but trials at higher doses are not available. The review did not provide a good estimate of the incidence of harms associated with ENaC blockers.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

The blood pressure lowering effect of ENaC blockers is not known

Potassium-sparing diuretics, which block the epithelial sodium channel (also called ENaC blockers), are a class of drugs commonly prescribed to prevent loss of potassium but also might help to lower elevated blood pressure. This class includes drugs such as amiloride (Midamor, Amilzide) and triamterene (Dyrenium, Dyazide). We asked how much this class of drugs lowers blood pressure, when used alone or when used as the second drug to treat hypertension. The available scientific literature was searched to find all the trials that had assessed this question. No trials were found studying the blood pressure lowering ability of ENaC blockers when used alone. We found 6 trials studying the blood pressure lowering ability of amiloride and triamterene, when added as a second drug, in 496 participants. All 6 trials studied the ENaC blockers at low doses and there was no blood pressure lowering effect. Trials studying these drugs at higher doses are needed in order to determine if they lower blood pressure. The harms associated with ENaC blockers could not be estimated in this review because of the low doses studied and the short duration of the trials.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Efficacité des diurétiques épargneurs de potassium (qui obstruent le canal sodique épithélial) à diminuer la pression artérielle dans l'hypertension primaire

Contexte

Les diurétiques épargneurs de potassium, qui bloquent le canal sodique épithélial (ENaC), sont couramment prescrits pour l'hypertension comme médicaments de deuxième ligne chez des patients prenant d'autres diurétiques (par ex. des diurétiques thiazidiques) et beaucoup plus rarement prescrits en monothérapie. Par conséquent, il est primordial de déterminer les effets des inhibiteurs ENaC sur la tension artérielle (TA), la fréquence cardiaque et les arrêts prématurés en raison d'effets indésirables (APEI) lorsqu'ils sont administrés comme traitement de première ou de deuxième ligne.

Objectifs

Quantifier la diminution liée à la dose de la tension artérielle systolique (TAS) et de la tension artérielle diastolique (TAD) d'un traitement par inhibiteurs ENaC comme médicaments de première ou de deuxième ligne chez des patients souffrant d'hypertension primaire.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans CENTRAL (The Cochrane Library 2012), MEDLINE (de 1950 à août 2012), EMBASE (de 1980 à août 2012) et dans les références bibliographiques d'articles.

Critères de sélection

Des essais contrôlés, randomisés, en double aveugle réalisés chez des patients souffrant d'hypertension primaire qui ont évalué, pendant une durée de 3 à 12 semaines, l'efficacité de diminution de la TA de : 1) une monothérapie à doses fixes avec un inhibiteur ENaC par rapport à un placebo ; ou 2) un inhibiteur ENaC combiné à une autre classe de médicaments antihypertenseurs par rapport à la monothérapie respective (sans inhibiteur ENaC).

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont, de manière indépendante, évalué les risques de biais et extrait des données. Des auteurs d'études ont été contactés pour obtenir des informations supplémentaires. Des informations sur les APEI ont également été recueillies dans les essais.

Résultats Principaux

Aucun essai n'a été identifié qui ait évalué l'efficacité des inhibiteurs ENaC à diminuer la TA en monothérapie chez des patients souffrant d'hypertension primaire. Six essais seulement avaient évalué l'efficacité de faibles doses d'amiloride et de triamtérène, comme médicaments de deuxième ligne, à abaisser la TA chez 496 participants dont la TA à l'inclusion était de 151/102 mm Hg. La diminution supplémentaire de la TA causée par l'inhibiteur ENaC comme médicament de deuxième ligne avait été évaluée en comparant la différence de diminution de la TA entre les groupes de combinaison et de monothérapie. L'ajout de faibles doses d'amiloride et de triamtérène dans ces essais n'avait pas réduit la TA. Il était impossible d'évaluer l'efficacité des inhibiteurs ENaC à diminuer la TA en fonction de la dose, en raison d'un manque de données provenant d'essais à doses plus élevées.

Conclusions des auteurs

Les inhibiteurs ENaC n'ont, à faibles doses, aucun effet statistiquement ou cliniquement significatif sur la diminution de la TA, mais aucun essai réalisé avec des doses plus élevées n'est disponible. La revue n'a pas été en mesure de bien évaluer l'incidence des préjudices associés aux inhibiteurs ENaC.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Efficacité des diurétiques épargneurs de potassium (qui obstruent le canal sodique épithélial) à diminuer la pression artérielle dans l'hypertension primaire

L'effet d'abaissement de la tension artérielle des inhibiteurs du canal sodique épithélial (ENaC) est inconnu.

Les diurétiques épargneurs de potassium, qui obstruent le canal sodique épithélial (aussi appelés inhibiteurs ENaC), sont une classe de médicaments couramment prescrits pour prévenir la perte de potassium. Ils permettent également de diminuer une tension artérielle élevée. Cette classe inclut des médicaments tels que l'amiloride (Midamor, Amilzide) et le triamtérène (Dyrenium, Dyazide). Nous nous sommes demandés dans quelle mesure cette classe de médicaments réduit la tension artérielle, lorsqu'ils sont utilisés seuls ou en tant que médicaments de deuxième ligne pour le traitement de l'hypertension. La littérature scientifique disponible a fait l'objet de recherches afin d'identifier tous les essais ayant traité ces questions. Aucun essai examinant la capacité des inhibiteurs ENaC à diminuer la tension artérielle, lorsqu'ils sont utilisés seuls, n'a été trouvé. Nous avons trouvé 6 essais examinant la capacité de l'amiloride et du triamtérène à diminuer la tension artérielle, lorsqu'ils sont administrés en tant que médicaments de deuxième ligne, chez 496 participants. Les 6 essais avaient examiné les inhibiteurs EnaC à faibles doses et il n'y avait aucun effet de diminution de la tension artérielle. Des essais examinant ces médicaments à des doses plus élevées devront être réalisés afin de déterminer s'ils abaissent la tension artérielle. Les dangers associés aux inhibiteurs ENaC n'ont pas pu être évalués dans cette revue en raison des faibles doses étudiées et de la courte durée des essais.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 11th October, 2013
Traduction financée par: Minist�re des Affaires sociales et de la Sant�