Intervention Review

Prophylactic antibiotics to reduce morbidity and mortality in newborn infants with intercostal catheters

  1. Alice Stewart1,*,
  2. Garry DT Inglis2,
  3. Luke A Jardine3,
  4. Pieter Koorts4,
  5. Mark W Davies2

Editorial Group: Cochrane Neonatal Group

Published Online: 18 APR 2012

Assessed as up-to-date: 16 JUN 2011

DOI: 10.1002/14651858.CD008173.pub2

How to Cite

Stewart A, Inglis GDT, Jardine LA, Koorts P, Davies MW. Prophylactic antibiotics to reduce morbidity and mortality in newborn infants with intercostal catheters. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 4. Art. No.: CD008173. DOI: 10.1002/14651858.CD008173.pub2.

Author Information

  1. 1

    Monash Medical Centre, Monash Newborn, Clayton, Victoria, Australia

  2. 2

    Department of Paediatrics & Child Health, The University of Queensland, Grantley Stable Neonatal Unit, Royal Brisbane and Women's Hospital, Brisbane, Queensland, Australia

  3. 3

    Mater Mother's Hospital, Mater Medical Research Institute, The University of Queensland, Department of Neonatology, South Brisbane, Queensland, Australia

  4. 4

    Royal Brisbane and Women's Hospital, Grantley Stable Neonatal Unit, Brisbane, Queensland, Australia

*Alice Stewart, Monash Newborn, Monash Medical Centre, 246 Clayton Road, Clayton, Victoria, 3158, Australia. AliceE.Stewart@southernhealth.org.au.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 18 APR 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Intercostal catheters are commonly used for the drainage of intrathoracic collections in newborn infants, including pneumothorax and pleural effusions. Placement of an intercostal drain is a potential risk factor for nosocomial infection due to breach of the cutaneous barrier. Therefore, neonates who require intercostal drainage, especially those in high risk groups for nosocomial infection, may benefit from antibiotic prophylaxis. However, injudicious antibiotic use carries the risk of promoting the emergence of resistant strains of micro-organisms or of altering the pattern of pathogens causing infection.

Objectives

To determine the effect of prophylactic antibiotics compared to selective use of antibiotics on mortality and morbidity (especially septicaemia) in neonates undergoing placement of an intercostal catheter.

Search methods

The standard search strategy of the Cochrane Neonatal Review Group was used to search the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library 2011, Issue 5), MEDLINE (1948 to June 2011) and CINAHL (1982 to June 2011).

Selection criteria

Randomised controlled trials or some types of non-randomised (that is, quasi-randomised) controlled trials of adequate quality in which either individual newborn infants or clusters of infants were randomised to receive prophylactic antibiotics versus placebo or no treatment.

Data collection and analysis

We used the standard methods of the Cochrane Neonatal Review Group.

Main results

We did not find any randomised controlled trials that met the eligibility criteria.

Authors' conclusions

There are no data from randomised trials to either support or refute the use of antibiotic prophylaxis for intercostal catheter insertion in neonates. Any randomised controlled trials of antibiotic prophylaxis would need to account for the fact that neonates who require insertion of an intercostal catheter may already be receiving antibiotics for other indications.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Prophylactic antibiotics to reduce morbidity and mortality in newborn infants with intercostal catheters

There is no evidence to support or refute the use of preventive antibiotics in newborn babies with drainage tubes placed in the chest. Sick newborn babies occasionally need the insertion of a tube that is placed through the skin and into the lung space to drain air or fluid from around their lungs. Because this process involves breaching the skin barrier, there is a potential risk of infection. The group of babies most likely to need this procedure are also those that are most at risk of developing an infection during their stay in hospital. Preventive antibiotics are commonly used when there is a risk of infection, but they may have unwanted effects. The review authors found no evidence to support or refute the use of routine preventive antibiotics when intercostal catheters are inserted in newborn babies.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Antibiotiques prophylactiques pour réduire la morbidité et la mortalité chez les nouveau-nés ayant des cathéters intercostaux

Contexte

Les cathéters intercostaux sont couramment utilisés chez les nouveau-nés pour le drainage de liquides intrathoraciques, y compris épanchement du pneumothorax et pleural. Le placement d'un drain intercostal est un facteur potentiel de risque d'infection nosocomiale en raison de la rupture de la barrière cutanée. Par conséquent, les nouveau-nés qui ont besoin d'un drainage intercostal, en particulier ceux dans les groupes à haut risque d'infection nosocomiale, pourraient tirer bénéfice d'une prophylaxie antibiotique. Cependant, l'utilisation abusive d'antibiotiques comporte le risque de favoriser l'émergence de souches de micro-organismes résistantes ou de modifier les pathogènes responsables d'infections.

Objectifs

Déterminer l'effet des antibiotiques prophylactiques, en comparaison avec l'utilisation sélective d'antibiotiques, sur la mortalité et la morbidité (en particulier la septicémie) chez les nouveau-nés qui subissent l'insertion d'un cathéter intercostal.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons utilisé la stratégie de recherche standard du groupe thématique Cochrane sur la néonatologie pour passer en revue le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library 2011, numéro 5), MEDLINE (de 1948 à juin 2011) et CINAHL (de 1982 à juin 2011).

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés ou certains types d'essais contrôlés non-randomisés (c'est-à-dire quasi-randomisés) de qualité convenable, dans lesquels des nouveau-nés ont été randomisés, individuellement ou en groupes, pour recevoir soit des antibiotiques prophylactiques soit un placebo ou aucun traitement.

Recueil et analyse des données

Nous avons utilisé les méthodes standard du groupe thématique Cochrane sur la néonatologie.

Résultats Principaux

Nous n'avons pas trouvé d'essais contrôlés randomisés répondant aux critères d'éligibilité.

Conclusions des auteurs

Il n'y a pas de données issues d'essais randomisés permettant d'étayer ou de récuser l'utilisation d'une prophylaxie antibiotique lors de l'insertion de cathéters intercostaux chez les nouveau-nés. Tout essai contrôlé randomisé sur la prophylaxie antibiotique devrait tenir compte du fait qu'un nouveau-né qui nécessite l'insertion d'un cathéter intercostal est susceptible de déjà recevoir des antibiotiques pour d'autres indications.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Antibiotiques prophylactiques pour réduire la morbidité et la mortalité chez les nouveau-nés ayant des cathéters intercostaux

Antibiotiques prophylactiques pour réduire la morbidité et la mortalité chez les nouveau-nés ayant des cathéters intercostaux

Il n'existe aucune preuve permettant d'étayer ou de récuser l'utilisation d'antibiotiques préventifs chez les nouveau-nés ayant des drains insérés dans la poitrine. Les nouveau-nés malades nécessitent occasionnellement l'insertion d'un tuyau, à travers la peau, dans la cage thoracique afin de drainer l'air ou les liquides accumulés autour de leurs poumons. Ce processus impliquant de rompre la barrière cutanée, il y a un risque potentiel d'infection. Les bébés les plus susceptibles de nécessiter cette procédure sont aussi ceux qui sont les plus à risque de développer une infection durant leur séjour à l'hôpital. Les antibiotiques préventifs sont couramment utilisés quand il y a un risque d'infection, mais ils peuvent avoir des effets indésirables. Les auteurs de la revue n'ont trouvé aucune preuve permettant d'étayer ou de récuser l'utilisation en routine d'antibiotiques préventifs lorsque des cathéters intercostaux sont insérés chez des nouveau-nés.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st June, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français