Intervention Review

Perioperative enhanced recovery programmes for gynaecological cancer patients

  1. DongHao Lu1,
  2. Xuan Wang2,
  3. Gang Shi3,*

Editorial Group: Cochrane Gynaecological Cancer Group

Published Online: 12 DEC 2012

Assessed as up-to-date: 5 NOV 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD008239.pub3

How to Cite

Lu D, Wang X, Shi G. Perioperative enhanced recovery programmes for gynaecological cancer patients. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 12. Art. No.: CD008239. DOI: 10.1002/14651858.CD008239.pub3.

Author Information

  1. 1

    Karolinska Institutet, Department of Medical Epidemiology and Biostatistics, Stockholm, Sweden

  2. 2

    West China University of Medical Sciences, 2001, 5, Clinical Department, Chengdu, Sichuan, China

  3. 3

    West China Second University Hospital, Sichuan University, Department of Obstetrics and Gynecology, Chengdu, Sichuan, China

*Gang Shi, Department of Obstetrics and Gynecology, West China Second University Hospital, Sichuan University, No. 20, 3rd Section of Ren Min Nan Road, Chengdu, Sichuan, 610041, China. dr.gangshi@gmail.com. gang-shi@163.com.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 12 DEC 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Gynaecological malignancies contribute to 10% to 15% of cancers in women internationally. In recent years, a trend towards new perioperative care strategies has been documented as 'Fast Track (FT) surgery', or 'Enhanced Recovery Programmes' to replace some traditional approaches in surgical care. The FT multimodal programmes may enhance the postoperative recovery by means of reducing surgical stress. This systematic review aims to assess fully the beneficial and harmful effects of FT programmes in gynaecological cancer care.

Objectives

To evaluate the beneficial and harmful effects of FT programmes in gynaecological cancer care.

Search methods

We searched the following databases, The Cochrane Gynaecological Cancer Review Group's Trial Register, the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) Issue 4, 2009, MEDLINE and EMBASE to November 2009. In addition, all reference lists of included trials were searched and experts in the gynaecological oncology community were contacted in an attempt to locate trials. This search was updated and re-run to 1 May 2012, for this update.

Selection criteria

All randomised controlled trials (RCTs) comparing any type of FT programmes for surgery in gynaecological cancer to conventional recovery strategies were included.

Data collection and analysis

Two review authors independently screened studies for inclusion. Since no RCTs were identified, data collection and analysis could not be performed.

Main results

No studies were identified that met the inclusion criteria.

Authors' conclusions

We currently have no evidence from high-quality studies to support or refute the use of perioperative enhanced recovery programmes for gynaecological cancer patients. Further well-designed RCTs with standard FT programmes are needed. This review has been updated in 2012. The results of the original review published in 2010 remain unchanged.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Perioperative enhanced recovery programmes for women with gynaecological cancer

Gynaecological cancers lead to a significant amount of morbidity and mortality internationally. In recent years, a trend towards new perioperative care strategies has been documented. These 'Fast Track (FT) surgery' or 'Enhanced Recovery Programmes' replace traditional approaches in surgical care management. The FT multimodal programmes may enhance the postoperative recovery period by reducing surgical stress. The review authors found no high-quality studies to support or refute the use of perioperative enhanced recovery programmes for gynaecological cancer patients.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Programmes de récupération rapide périopératoire pour les patientes atteintes d'un cancer gynécologique

Contexte

Les tumeurs malignes gynécologiques représentent de 10 % à 15 % des cancers chez les femmes à l'échelle internationale. Ces dernières années, une tendance vers de nouvelles stratégies de soins périopératoires a été enregistrée sous la forme de programmes de « Chirurgie Rapide (CR) » ou de « Programmes de Récupération Rapide » pour remplacer certaines approches traditionnelles des soins chirurgicaux. Les programmes multimodaux de CR peuvent améliorer la récupération postopératoire par une réduction du stress chirurgical. Cette revue systématique a pour objectif d'évaluer totalement les effets bénéfiques et nocifs des programmes de CR dans la prise en charge des cancers gynécologiques.

Objectifs

Evaluer les effets bénéfiques et nocifs des programmes de CR dans la prise en charge des cancers gynécologiques.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans les bases de données suivantes : le registre d'essais spécialisés du Groupe thématique Cochrane sur les cancers gynécologiques, le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) Numéro 4, 2009, MEDLINE et EMBASE jusqu'en novembre 2009. En outre, toutes les bibliographies des essais inclus ont été examinées et des experts dans la communauté de l'oncologie gynécologique ont été contactés pour tenter de localiser des essais. Pour les besoins de cette mise à jour, la recherche a été mise à jour et relancée jusqu'au 1er mai 2012.

Critères de sélection

Tous les essais contrôlés randomisés (ECR) comparant un type de programme de CR pour les opérations dans les cas de cancer gynécologique aux stratégies de récupération conventionnelles ont été inclus.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont évalué les essais examinés de manière indépendante. Du fait qu'aucun ECR n'a été identifié, il n'a pas été possible de recueillir et d'analyser des données.

Résultats Principaux

Aucune étude répondant aux critères d'inclusion n'a été identifiée.

Conclusions des auteurs

Nous ne disposons actuellement d'aucune preuve issue d'études de grande qualité pour valider ou récuser l'utilisation de programmes de récupération rapide périopératoire pour les patientes atteintes de cancers gynécologiques. D'autres ECR bien conçus portant sur des programmes de CR standard sont nécessaires. Cette revue a été actualisée en 2012. Les résultats de la revue initiale publiée en 2010 restent inchangés.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Programmes de récupération rapide périopératoire pour les patientes atteintes d'un cancer gynécologique

Programmes de récupération rapide périopératoire pour les femmes atteintes d'un cancer gynécologique

Les cancers gynécologiques conduisent à une morbidité et une mortalité importantes à l'échelle internationale. Ces dernières années, une tendance vers de nouvelles stratégies de soins périopératoires a été enregistrée. Ces programmes de « Chirurgie Rapide (CR) » ou « Programmes de Récupération Rapide » remplacent les approches traditionnelles dans la prise en charge des soins chirurgicaux. Les programmes multimodaux de CR peuvent améliorer la période de récupération postopératoire en réduisant le stress chirurgical. Les auteurs de la revue n'ont trouvé aucune étude de grande qualité pour valider ou récuser l'utilisation de programmes de récupération rapide périopératoire pour les patientes atteintes de cancers gynécologiques.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 27th March, 2014
Traduction financée par: Minist�re Fran�ais des Affaires sociales et de la Sant�