This is not the most recent version of the article. View current version (2 FEB 2015)

Intervention Review

Acupuncture for mumps in children

  1. Jing He1,
  2. Min Zheng2,
  3. Mingming Zhang3,*,
  4. Hua Jiang1

Editorial Group: Cochrane Acute Respiratory Infections Group

Published Online: 12 SEP 2012

Assessed as up-to-date: 8 MAY 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD008400.pub2


How to Cite

He J, Zheng M, Zhang M, Jiang H. Acupuncture for mumps in children. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 9. Art. No.: CD008400. DOI: 10.1002/14651858.CD008400.pub2.

Author Information

  1. 1

    West China Hospital, Sichuan University, Rehabilitation and Acupuncture Centre, Chengdu, Sichuan, China

  2. 2

    Sichuan University, West China School of Public Health, Chengdu, Sichuan, China

  3. 3

    West China Hospital, Sichuan University, Chinese Cochrane Centre, Chinese Evidence-Based Medicine Centre, Chengdu, Sichuan, China

*Mingming Zhang, Chinese Cochrane Centre, Chinese Evidence-Based Medicine Centre, West China Hospital, Sichuan University, No. 37, Guo Xue Xiang, Chengdu, Sichuan, 610041, China. mingming-zhang@163.com. ChiCC86@hotmail.com.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions), comment added to review
  2. Published Online: 12 SEP 2012

SEARCH

This is not the most recent version of the article. View current version (02 FEB 2015)

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Mumps is an acute, viral illness transmitted by respiratory droplets and saliva. A number of studies published in China have suggested that acupuncture is beneficial for children with mumps but the literature reporting the benefits or harms of acupuncture for mumps has not been systematically reviewed.

Objectives

To determine the efficacy and safety of acupuncture for children with mumps.

Search methods

We searched CENTRAL (2012, Issue 4), MEDLINE (1950 to April week 4, 2012), EMBASE (1974 to May 2012), CINAHL (1981 to May 2012), AMED (1985 to May 2012), the Chinese BioMedicine Database (CBM) (1979 to May 2012), China National Knowledge Infrastructure (CNKI) (1979 to May 2012), Chinese Technology Periodical Database (CTPD) (1989 to May 2012) and WANFANG database (1982 to May 2012). We also handsearched a number of journals (from first issue to current issue).

Selection criteria

We included randomised controlled trials comparing acupuncture with placebo acupuncture, no management, Chinese medication, Western medication or other treatments for mumps. Acupuncture included either traditional acupuncture or contemporary acupuncture, regardless of the source of stimulation (body, electro, scalp, fire, hand, fine needle, moxibustion).

Data collection and analysis

Two review authors independently extracted data and assessed the quality of included studies. We calculated risk ratios (RR) with their 95% confidence intervals (CI) for the effective percentage and standardised mean differences (SMD) with 95% CIs for the time to cure.

Main results

Only one study with 239 participants met our inclusion criteria. There were a total of 120 participants in the acupuncture group, of which 106 recovered, with their temperature returning back to normal and no swelling or pain of the parotid gland; the condition of 14 participants improved, with a drop in temperature and alleviation of swelling or pain of the parotid gland. There were 119 participants in the Western medicine group, of which 56 recovered and the condition of 63 improved. The acupuncture group had a higher recovery rate than the control group. The relative RR of recovery was 1.88 (95% CI 1.53 to 2.30). However, the acupuncture group had a longer time to cure than the control group. The mean was 4.20 days and the standard deviation (SD) was 0.46 in the acupuncture group, while in the control group the mean was 3.78 days and the SD was 0.46.There was a potential risk of bias in the study because of low methodological quality.

Authors' conclusions

We could not reach any confident conclusions about the efficacy and safety of acupuncture based on one study. More high-quality research is needed.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Acupuncture for mumps in children

Acupuncture has been used to treat children with mumps for hundreds of years in China. Benefits attributed to acupuncture include decreased swelling and pain, and shortening of the disease duration. According to traditional Chinese medicine, health is achieved by maintaining an uninterrupted flow of Qi, or energy, along 14 meridians. Mumps is caused by 'wind warmth evil' (epidemic heat) and 'pyretic toxicity' accumulated in Shaoyang and Yangming meridians, thus the flow of Qi, sputum and 'heat evil' stagnate in and around the ears and the cheeks. Acupuncture can help expel 'wind warmth evil', clear pathogenic heat, remove toxic substances, act as an anti-inflammatory, alleviate pain and re-establish the normal flow of Qi, thus restoring internal balance.

Although acupuncture has been widely used in China for children with mumps and quite a number of trials claiming to be randomised controlled trials have been published, we identified only one study with 239 participants that met our inclusion criteria. The study results suggest that acupuncture may be beneficial in improving swelling and pain of the parotid gland and returning the body temperature to normal. However, the included study is of low methodological quality and did not report adverse effects and long-term follow-up. Therefore, we could not draw any definite conclusions about the efficacy and safety of acupuncture for children with mumps.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

L'acupuncture pour les oreillons chez l'enfant

Contexte

Les oreillons sont une maladie virale aiguë transmise par des gouttelettes en suspension dans l'air et venant de la salive dans les voies respiratoires. Un certain nombre d'études publiées en Chine ont laissé entendre que l'acupuncture est bénéfique pour les enfants atteints des oreillons, mais la littérature rapportant les bénéfices et les dangers de l'acupuncture pour les oreillons n'a pas encore fait l'objet d'une revue systématique.

Objectifs

Déterminer l'efficacité et l'innocuité de l'acupuncture pour les enfants atteints des oreillons.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué une recherche dans CENTRAL (2012, numéro 4), MEDLINE (1950 à la 4ème semaine d'avril 2012), EMBASE (de 1974 à mai 2012), CINAHL (de 1981 à mai 2012), AMED (de 1985 à mai 2012), la Chinese BioMedicine Database (CBM) (de 1979 à mai 2012), la China National Knowledge Infrastructure (CNKI) (de 1979 à mai 2012), la Chinese Technology Periodical Database (CTPD) (de 1989 à mai 2012) et la base de données WANFANG (de 1982 à mai 2012). Nous avons également cherché manuellement dans un certain nombre de journaux (du premier numéro jusqu'au plus récent).

Critères de sélection

Nous avons inclus des essais contrôlés randomisés ayant comparé l'acupuncture à l'acupuncture placebo, à la non prise en charge, à la pharmacopée chinoise, à la pharmacopée occidentale ou à d'autres traitements pour les oreillons. Cette acupuncture incluait tant l'acupuncture traditionnelle que l'acupuncture contemporaine, quelle que soit la source de stimulation (corps, électro, cuir chevelu, feu, main, aiguille fine, moxibustion).

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont extrait les données et évalué la qualité des études incluses, de façon indépendante. Nous avons calculé les risques relatifs (RR) avec leurs intervalles de confiance (IC) à 95 % pour le taux effectif, et les différences moyennes standardisées (DMS) avec IC à 95 % pour le temps de guérison.

Résultats Principaux

Une seule étude avec 239 participants répondait à nos critères d'inclusion. Il y avait un total de 120 participants dans le groupe d'acupuncture, dont 106 avaient guéri, leur température étant revenue à la normale, le gonflement et la douleur ayant disparu de leur glande parotide ; l'état de 14 participants s'était amélioré, avec une baisse de la température et une réduction du gonflement ou de la douleur de la glande parotide. Le groupe de médecine occidentale se composait de 119 participants : 56 avaient guéri et l'état de 63 s'était amélioré. Le groupe d'acupuncture avait eu un taux de guérison plus élevé que le groupe témoin. Le RR de guérison était de 1,88 (IC à 95 % 1,53 à 2,30). Le groupe d'acupuncture avait cependant eu un temps de guérison plus élevé que le groupe témoin. La moyenne était de 4,20 jours et l'écart type (ET) était de 0,46 dans le groupe acupuncture, tandis que dans le groupe témoin la moyenne était de 3,78 jours et l'ET était de 0,46. Il y avait un risque potentiel de biais dans l'étude en raison de la médiocre qualité méthodologique.

Conclusions des auteurs

Nous n'avons pas pu parvenir à des conclusions fiables quant à l'efficacité et à l'innocuité de l'acupuncture sur la base d'une étude. D'autres recherches de meilleure qualité devront être réalisées.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

L'acupuncture pour les oreillons chez l'enfant

L'acupuncture pour les oreillons chez l'enfant

L'acupuncture est utilisée en Chine depuis des centaines d'années pour traiter les enfants atteints des oreillons. Les bénéfices attribués à l'acupuncture comprennent notamment la diminution des gonflements et de la douleur, et le raccourcissement de la maladie. Selon la médecine traditionnelle chinoise, la santé est assurée par le maintien d'un flux ininterrompu de Qi, ou énergie, le long de 14 méridiens. Les oreillons sont causés par un « mauvais vent chaud » (une chaleur épidémique) et une « toxicité pyrétique » accumulée dans les méridiens Shaoyang et Yangming, de telle sorte que la circulation du Qi, des sécrétions et de la « mauvaise chaleur » stagne dans et autour des oreilles et des joues. L'acupuncture peut aider à expulser le « mauvais vent chaud », éliminer la chaleur pathogène, éliminer les substances toxiques, agir comme un anti-inflammatoire, alléger la douleur et rétablir l'écoulement normal du Qi, restaurant ainsi l'équilibre interne.

Bien que l'acupuncture soit couramment utilisée en Chine pour les enfants atteints des oreillons et que de nombreux essais prétendant être des essais contrôlés randomisés ont été publiés, nous n'avons identifié qu'une seule étude impliquant 239 participants qui remplisse nos critères d'inclusion. Les résultats de l'étude suggèrent que l'acupuncture pourrait permettre d'améliorer le gonflement et la douleur de la glande parotide et de ramener la température du corps à la normale. Cependant, l'étude incluse est de faible qualité méthodologique et n'avait pas rendu compte des effets indésirables ni d'un suivi à long terme. Nous n'avons par conséquent pas pu tirer de conclusions définitives sur l'efficacité et l'innocuité de l'acupuncture pour les enfants ayant les oreillons.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 18th January, 2014
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français