Intervention Review

Saline irrigation for the management of skin extravasation injury in neonates

  1. P N Gopalakrishnan*,
  2. N Goel,
  3. Sujoy Banerjee

Editorial Group: Cochrane Neonatal Group

Published Online: 15 FEB 2012

Assessed as up-to-date: 11 JUL 2011

DOI: 10.1002/14651858.CD008404.pub2


How to Cite

Gopalakrishnan PN, Goel N, Banerjee S. Saline irrigation for the management of skin extravasation injury in neonates. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 2. Art. No.: CD008404. DOI: 10.1002/14651858.CD008404.pub2.

Author Information

  1. Singleton Hospital, ABM University NHS Trust, Department of Neonatology, Swansea, Wales, UK

*P N Gopalakrishnan, Department of Neonatology, Singleton Hospital, ABM University NHS Trust, Sketty Lane, Swansea, Wales, SA2 8QA, UK. sukagopa@hotmail.com.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 15 FEB 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Extravasation injury is a common complication of neonatal intensive care and can result in scarring with cosmetic and functional sequelae. A wide variety of treatments are used in practice including subcutaneous irrigation with saline (with or without hyaluronidase), liposuction, use of specific antidotes, different topical applications and normal wound care with dry or wet dressings. All such treatments aim to prevent or reduce the severity of complications.

Objectives

To determine the efficacy and safety of saline irrigation or saline irrigation with prior hyaluronidase infiltration on tissue healing in neonates with extravasation injury when compared to no intervention or normal wound care.

Search methods

We searched the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library 2011, Issue 2), MEDLINE (1950 to June 2011), EMBASE (Jan 1980 to June 2011), CINAHL (Jan 1988 to June 2011) and the Web of Science (up to July 2011).

Selection criteria

Randomised controlled trials (RCT) and quasi-randomised controlled trials comparing saline irrigation with or without hyaluronidase infiltration with no intervention or normal wound care in the management of extravasation injury in neonates.

Data collection and analysis

Three review authors independently reviewed and identified articles for possible inclusion in this review.

Main results

No eligible studies were found. There were a few case reports and case series describing successful outcomes with different interventions in this condition.

Authors' conclusions

To date, no randomised controlled trial is available that examines the effects of saline irrigation with or without prior hyaluronidase infiltration in the management of extravasation injury in neonates. Saline irrigation is a frequently reported intervention in the literature that is used in the management of extravasation injury in neonates. Research should be initially directed at evaluating the efficacy and safety of this intervention through randomised controlled trials. It will also be important to determine the size of the effect according to timing of intervention, nature of the infusate and the severity of injury at the time of intervention.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Saline irrigation for the management of skin extravasation injury in neonates

Preterm and sick term infants requiring intravenous fluids and medications are vulnerable to tissue injury secondary to extravasation that is, leakage of fluid into the surrounding tissue. Such injury can result in scarring with consequent cosmetic issues and, in some infants, functional limitation. Remedial surgical intervention may be required for some babies. Saline flush out, with or without prior infiltration of hyaluronidase (a protein that helps the breakdown of barriers that hold tissue planes together), is widely used in the management of severe extravasation injury in neonates and aims to prevent or reduce complications following the extravasation. Conservative treatment with normal wound care and various topical dressings is commonly used. We planned to examine if saline flush out with or without prior hyaluronidase infiltration into the injured area resulted in better short and long-term cosmetic and functional outcomes when compared to normal wound care. We did not find any study that currently answers this question.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

L'irrigation saline pour la prise en charge des lésions cutanées par extravasation chez le nouveau-né

Contexte

La lésion par extravasation est une complication fréquente des soins intensifs néonatals dont la cicatrisation peut laisser des séquelles esthétiques et fonctionnelles. Une grande variété de traitements sont utilisés dans la pratique, dont l'irrigation saline sous-cutanée (avec ou sans hyaluronidase), la liposuccion, l'utilisation d'antidotes spécifiques, différentes applications topiques et les soins de plaie habituels avec pansements secs ou humides. Tous ces traitements visent à prévenir ou à réduire la gravité des complications.

Objectifs

Déterminer l'efficacité et l'innocuité de l'irrigation saline, avec ou sans injection préalable d'hyaluronidase, pour la cicatrisation des tissus du nouveau-né souffrant de lésions par extravasation, en comparaison avec l'absence d'intervention ou avec le traitement habituel des plaies.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué une recherche dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library 2011, numéro 2), MEDLINE (de 1950 à juin 2011), EMBASE (de janvier 1980 à juin 2011), CINAHL (de janvier 1988 à juin 2011) et dans le Web of Science (jusqu'à juillet 2011).

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés (ECR) et des essais contrôlés quasi-randomisés comparant l'irrigation saline, avec ou sans injection d'hyaluronidase, à l'absence d'intervention ou au traitement habituel des plaies dans la prise en charge des lésions par extravasation chez le nouveau-né.

Recueil et analyse des données

Trois auteurs ont indépendamment passé en revue et identifié des articles pour éventuelle inclusion dans cette revue.

Résultats Principaux

Nous n’avons trouvé aucune étude éligible. Il y avait quelques rapports de cas et quelques séries de cas décrivant, pour cette affection, des résultats positifs obtenus avec différentes interventions.

Conclusions des auteurs

À ce jour, il n'existe aucun essai contrôlé randomisé qui examine les effets de l'irrigation saline, avec ou sans injection préalable d'hyaluronidase, dans la prise en charge des lésions par extravasation chez le nouveau-né. L'irrigation saline est une intervention fréquemment mentionnée dans la littérature pour la prise en charge des lésions par extravasation chez le nouveau-né. La recherche devrait d'abord se préoccuper d'évaluer l'efficacité et l'innocuité de cette intervention au moyen d'essais contrôlés randomisés. Il sera également important de déterminer l'ampleur de l'effet selon le calendrier de l'intervention, la nature du perfusat et la gravité de la lésion au moment de l'intervention.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

L'irrigation saline pour la prise en charge des lésions cutanées par extravasation chez le nouveau-né

L'irrigation saline pour la prise en charge des lésions cutanées par extravasation chez le nouveau-né

Les prématurés et les enfants malades nés à terme qui doivent subir une perfusion intraveineuse de liquides et de médicaments sont exposés à une lésion tissulaire découlant de l'extravasation (fuite de liquide dans les tissus environnants). Ces lésions peuvent laisser des cicatrices ayant des conséquences au niveau esthétique et, chez certains nourrissons, peuvent causer une limitation fonctionnelle. Une intervention chirurgicale corrective peut être nécessaire pour certains bébés. L'irrigation saline, avec ou sans injection préalable de hyaluronidase (une protéine qui aide à rompre les barrières qui maintiennent la cohésion des plans de tissus), est largement utilisée dans la prise en charge des graves lésions par extravasation chez le nouveau-né et vise à prévenir ou à réduire les complications de l'extravasation. Un traitement conservateur, avec soins de plaie habituels et divers pansements topiques, est couramment utilisé. Nous voulions examiner si l'irrigation saline, avec ou sans injection préalable d'hyaluronidase dans la zone lésée, permettait d'améliorer les conséquences esthétiques et fonctionnelles à court et à long terme, en comparaison avec les soins de plaie habituels. Nous n'avons trouvé aucune étude qui réponde à cette question.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 18th May, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français