This is not the most recent version of the article. View current version (2 OCT 2014)

Intervention Review

Omentoplasty for esophagogastrostomy after esophagectomy

  1. Yong Yuan1,
  2. Xiaoxi Zeng2,
  3. Yang Hu1,
  4. Tianpeng Xie1,
  5. Yongfan Zhao1,*

Editorial Group: Cochrane Upper Gastrointestinal and Pancreatic Diseases Group

Published Online: 14 NOV 2012

Assessed as up-to-date: 1 FEB 2011

DOI: 10.1002/14651858.CD008446.pub2


How to Cite

Yuan Y, Zeng X, Hu Y, Xie T, Zhao Y. Omentoplasty for esophagogastrostomy after esophagectomy. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 11. Art. No.: CD008446. DOI: 10.1002/14651858.CD008446.pub2.

Author Information

  1. 1

    West China Hospital, Sichuan University, Department of Thoracic and Cardiovascular Surgery, Chengdu, Sichuan, China

  2. 2

    West China Hospital, Sichuan University, Chengdu, Sichuan, China

*Yongfan Zhao, Department of Thoracic and Cardiovascular Surgery, West China Hospital, Sichuan University, No. 37, Guo Xue Xiang, Chengdu, Sichuan, 610041, China. doctorzhaoyongfan@hotmail.com.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 14 NOV 2012

SEARCH

This is not the most recent version of the article. View current version (02 OCT 2014)

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Esophagectomy followed by esophagogastrostomy is the preferred treatment for early-stage esophageal cancer. It carries the risk of anastomotic leakage after esophagogastric anastomosis, which is one of the most dangerous complications and causes considerable morbidity and mortality. Omentoplasty was recommended in some studies to preventing anastomotic leaks associated with esophagogastrostomy. However, the value of omentoplasty for esophagogastrostomy after esophagectomy has not been systematically reviewed.

Objectives

To assess the effects of omentoplasty for esophagogastrostomy after esophagectomy in esophageal cancer patients.

Search methods

A comprehensive search strategy was carried out to identify eligible studies for inclusion in the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL), MEDLINE, EMBASE, PubMed and other reliable resources.

Selection criteria

Randomized controlled trials comparing omentoplasty with no omentoplasty for esophagogastrostomy after esophagectomy in esophageal cancer patients were eligible for inclusion.

Data collection and analysis

Two review authors (Yong Yuan and Xiaoxi Zeng) independently assessed the quality of included studies and extracted data, with disagreements resolved by arbitration by another review author. Results of dichotomous outcomes were expressed as risk ratios (RR) with 95% confidence intervals (CI), while continuous outcomes were expressed as mean differences (MD) with 95% CI. Meta-analysis was performed where the data available were sufficiently similar. Subgroup analysis was carried out based on different operation approaches.

Main results

Two randomized controlled trials (449 participants) were included in the review. There was no significant difference for hospital mortality between the study (with omentoplasty) and the control group (without omentoplasty) (RR 1.00; 95% CI 0.25 to 3.92). Neither of the included studies reported the difference of long-term survival between two groups. The incidence of postoperative anastomotic leakage was significantly lower in patients treated with omentoplasty than those without (RR 0.22; 95% CI 0.08 to 0.58); but the additional benefit only showed in patients receiving a transhiatal esophagogastrectomy (THE) procedure in subgroup analysis (THE: RR 0.23; 95% CI 0.07 to 0.79; transthoracic esophagogastrectomy (TTE): RR 0.19; 95% CI 0.03 to 1.03). Omentoplasty did not significantly improve other surgical-related complications, anastomotic strictures (RR 0.73; 95% CI 0.21 to 2.58) and duration of hospitalization (MD -2.70; 95% CI -6.01 to 0.61).

Authors' conclusions

Omentoplasty may provide an additional benefit to decrease the incidence of anastomotic leakage after esophagectomy and esophagogastrostomy for esophageal cancer patients without increasing or decreasing other complications, especially for those patients treated with THE. Further randomized controlled trials are still needed to investigate the influences of omentoplasty in different operation procedures of esophagectomy and esophagogastrostomy on the incidence of anastomotic leakage, anastomotic stricture, long-term survival rate and quality of life after esophagectomy and esophagogastrostomy.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Omentoplasty for esophagogastrostomy after esophagectomy

Esophagectomy, followed by esophagogastrostomy in which the anastomosis between the residual esophagus and the stomach substitute is made, remains the standard surgery for esophageal cancer. Whichever surgical procedure is chosen, that is transthoracic esophagectomy (TTE) with direct visualization of the thoracic esophagus or transhiatal esophagectomy (THE) with avoidance of thoracic incision, postoperative anastomotic leakage causes considerable morbidity and mortality. Omentoplasty, in which the omentum is used to wrap the anastomosis, is recommended in some studies to prevent postoperative anastomotic leakage, one of the most serious complications of esophagectomy followed by esophagogastrostomy for esophageal cancer. This systematic review, including 449 participants in two randomized controlled trials, suggested that omentoplasty can reduce the incidence of anastomotic leakage. Though the difference was only significant in patients undergoing THE, the risk ratios of omentoplasty for both THE and TTE were similar. In addition, omentoplasty does not appear to increase or decrease hospital mortality, duration of hospital stay and the incidence of postoperative complications, such as anastomotic strictures, pulmonary and cardiac complications, infections, vocal cord palsy and perijejunostomy leakage. More clinical trials are needed to investigate the influences of omentoplasty in different operation procedures of esophagectomy on the incidence of anastomotic leakage, anastomotic stricture, long-term survival rate and quality of life after esophagectomy and esophagogastrostomy.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Épiploplastie pour œsophago-gastrostomie après œsophagectomie

Contexte

L'œsophagectomie suivie d'une œsophago-gastrostomie est le traitement de choix pour le cancer œsophagien au stade précoce. Elle comporte le risque de fuite anastomotique après l'anastomose œsogastrique, ce qui est l'une des complications les plus dangereuses et la cause d'une morbidité et d'une mortalité considérables. L'épiploplastie a été recommandée dans certaines études pour prévenir les fuites anastomotiques associées à l'œsophago-gastrostomie. Toutefois, la valeur de l'épiploplastie pour l'œsophago-gastrostomie après œsophagectomie n'a pas été examinée systématiquement.

Objectifs

Évaluer les effets de l'épiploplastie pour l'œsophago-gastrostomie après œsophagectomie chez les patients atteints d'un cancer de l'œsophage.

Stratégie de recherche documentaire

Une stratégie de recherche exhaustive a été mise en œuvre pour identifier des études éligibles à l'inclusion dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), MEDLINE, EMBASE, PubMed et autres ressources fiables.

Critères de sélection

Était éligible à l'inclusion tout essai contrôlé randomisé comparant l'épiploplastie à l'absence d'épiploplastie pour l'œsophago-gastrostomie après œsophagectomie chez les patients atteints d'un cancer de l'œsophage.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs (Yong Yuan et Xiaoxi Zeng) ont, indépendamment, évalué la qualité des études incluses et extrait les données, les désaccords étant soumis à l'arbitrage d'un autre auteur de la revue. Les résultats pour les critères de jugement dichotomiques ont été exprimés sous forme de risque relatif (RR) avec intervalle de confiance (IC) à 95 %, tandis que les critères de résultat continus ont été exprimés sous forme de différence moyenne (DM) avec IC à 95%. Une méta-analyse a été réalisée là où les données disponibles étaient suffisamment similaires. Une analyse en sous-groupes été effectuée sur la base des différentes approches chirurgicales.

Résultats Principaux

Deux essais contrôlés randomisés (soit 449 participants) ont été inclus dans la revue. Il n'y avait pas de différence significative pour la mortalité hospitalière entre l'étude (avec épiploplastie) et le groupe témoin (sans épiploplastie) (RR 1,00 ; IC à 95% 0,25 à 3,92). Aucune des études incluses n'avait rendu compte de la différence de survie à long terme entre les deux groupes. L'incidence des fuites anastomotiques post-opératoires était significativement plus faible chez les patients traités par épiploplastie que chez les autres (RR 0,22 ; IC à 95% 0,08 à 0,58), mais l'analyse en sous-groupes a montré que cet avantage n'existait que chez les patients ayant subi la procédure d'œsophago-gastrostomie transhiatale (OTH) (OTH : RR 0,23 ; IC à 95% 0,07 à 0,79 ; œsophago-gastrostomie transthoracique (OTT) : RR 0,19 ; IC à 95 % 0,03 à 1,03). L'épiploplastie n'avait pas amélioré significativement les autres complications liées à la chirurgie : les sténoses anastomotiques (RR 0,73 ; IC à 95% 0,21 à 2,58) et la durée d'hospitalisation (DM -2,70 ; IC à 95% -6,01 à 0,61).

Conclusions des auteurs

L'épiploplastie peut apporter un avantage supplémentaire de diminution de l'incidence des fuites anastomotiques après œsophagectomie et œsophago-gastrostomie aux patients atteints d'un cancer de l'œsophage, sans augmenter ou diminuer les autres complications, en particulier pour les patients traités par OTH. Des essais contrôlés randomisés supplémentaires sont encore nécessaires pour étudier les influences de l'épiploplastie dans différentes procédures opératoires d'œsophagectomie avec œsophago-gastrostomie, sur l'incidence des fuites anastomotiques et de la sténose anastomotique, sur le taux de survie à long terme et sur la qualité de vie après œsophagectomie et œsophago-gastrostomie.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Épiploplastie pour œsophago-gastrostomie après œsophagectomie

Épiploplastie pour œsophago-gastrostomie après œsophagectomie

L'œsophagectomie, suivie d'une œsophago-gastrostomie dans laquelle est réalisée l'anastomose entre l'œsophage résiduel et le substitut d'estomac, demeure l'opération standard pour le cancer de l'œsophage. Quelle que soit la procédure chirurgicale choisie, c.-à-d. l'œsophagectomie transthoracique (OTT) avec visualisation directe de l'œsophage thoracique ou l'œsophagectomie transhiatale (OTH) qui évite l'incision du thorax, les fuites anastomotiques post-opératoires sont la cause d'une morbidité et d'une mortalité considérables. L'épiploplastie, dans laquelle l'épiploon est utilisé pour envelopper l'anastomose, est recommandée dans certaines études pour prévenir les fuites anastomotiques post-opératoires, une des plus graves complications de l'œsophagectomie suivie d'œsophago-gastrostomie pour le cancer de l'œsophage. Cette revue systématique, totalisant 449 participants dans deux études contrôlées randomisées, a suggéré que l'épiploplastie pourrait réduire l'incidence des fuites anastomotiques. Bien que la différence ne fût significative que chez les patients subissant une OTH, les risques relatifs de l'épiploplastie pour l'OTH et l'OTT étaient similaires. En outre, l'épiploplastie ne semble pas accroitre ou diminuer la mortalité hospitalière, la durée d'hospitalisation et l'incidence des complications post-opératoires, telles que les sténoses anastomotiques, les complications pulmonaires et cardiaques, les infections, la paralysie des cordes vocales et les fuites de jéjunostomie. Des essais cliniques supplémentaires sont nécessaires pour étudier les influences de l'épiploplastie dans différentes procédures opératoires d'œsophagectomie, sur l'incidence des fuites anastomotiques et de la sténose anastomotique, sur le taux de survie à long terme et sur la qualité de vie après œsophagectomie et œsophago-gastrostomie.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 11th October, 2013
Traduction financée par: Minist�re des Affaires sociales et de la Sant�