Intervention Review

Active case finding in contacts of people with tuberculosis

  1. Gregory J Fox*,
  2. Claudia C Dobler,
  3. Guy B Marks

Editorial Group: Cochrane Infectious Diseases Group

Published Online: 7 SEP 2011

Assessed as up-to-date: 18 APR 2011

DOI: 10.1002/14651858.CD008477.pub2


How to Cite

Fox GJ, Dobler CC, Marks GB. Active case finding in contacts of people with tuberculosis. Cochrane Database of Systematic Reviews 2011, Issue 9. Art. No.: CD008477. DOI: 10.1002/14651858.CD008477.pub2.

Author Information

  1. Woolcock Institute of Medical Research, Sydney, Australia

*Gregory J Fox, Woolcock Institute of Medical Research, University of Sydney, Sydney, NSW 2050, Australia. greg.fox@sydney.edu.au. foxsimile@gmail.com.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 7 SEP 2011

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Tuberculosis is a major global health challenge that is caused by a bacteria which is spread by airborne droplets. Mostly patients are identified in high-burden countries when they visit health care facilities ('passive case finding'). Contacts of tuberculosis patients are a high-risk group for developing the disease. Actively screening contacts of people with confirmed tuberculosis may improve case detection rates and control of the disease.

Objectives

This study aims to compare whether active case finding among contacts of people with confirmed tuberculosis increases case detection compared to usual practice.

Search methods

In April 2011 we searched CENTRAL (The Cochrane Library 2011, Issue 2), MEDLINE, EMBASE, LILACS and mRCT. We also checked article reference lists, the International Journal of Tuberculosis and Lung Disease and contacted relevant researchers and organizations.

Selection criteria

Randomized and quasi-randomized trials of active case finding to detect tuberculosis disease among close and casual contacts of patients with microbiologically proven pulmonary tuberculosis (by sputum smear and/or culture).

Data collection and analysis

Two authors independently assessed eligibility and the methodological quality of the trials that were extracted using a search method that was outlined previously.

Main results

No trials met the inclusion criteria for this review. One RCT did test the effect of active case finding in contacts, but the intervention in that trial also included screening for, and treatment of, LTBI in contacts; and the separate effect of active case finding could not be estimated.

Authors' conclusions

There are currently insufficient data from randomized controlled trials or quasi-randomized controlled trials to evaluate the effect of active case finding for tuberculosis among contacts of patients with confirmed disease. While observational studies show that contacts have a higher risk of developing tuberculosis than the general population, further research is needed to determine whether active case finding among contacts significantly increases case detection rates.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Screening programmes for tuberculosis

Tuberculosis is a serious infectious disease that affects over nine million people each year. The disease is spread by airborne droplets, which arise in the infected lungs of tuberculosis patients. Despite widespread availability of treatment with effective antibiotic therapies, the disease remains common in many resource limited settings. This review aimed to determine whether systematic screening all the direct contacts with people with proven TB disease increases the early detection of tuberculosis. The review found that there are not currently any suitable randomized controlled trials to answer this question and there is insufficient evidence to show whether screening programmes for tuberculosis will improve the rate of diagnosis among contacts of tuberculosis patients or reduce the rate of tuberculosis in the community.Therefore there is a need for further research to determine the benefits of systematic screening of the contacts of tuberculosis patients.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Dépistage actif des cas parmi les personnes en contact avec des patients tuberculeux

Contexte

La tuberculose constitue un défi sanitaire majeur à l’échelle mondiale, elle est provoquée par une bactérie disséminée via des gouttelettes aéroportées. Dans les pays où la maladie est très prévalente, la plupart des patients sont identifiés lors de visites dans des établissements de soins (dépistage passif). Les personnes en contact avec des patients tuberculeux courent un risque élevé de développer cette maladie. Le dépistage actif des personnes en contact avec des patients atteints de tuberculose confirmée pourrait améliorer les taux de dépistage et la maîtrise de cette pathologie.

Objectifs

La présente étude vise à déterminer si le dépistage actif parmi les personnes en contact avec les patients atteints de tuberculose confirmée permettrait d’accroître le nombre de cas détectés par rapport à la pratique habituelle.

Stratégie de recherche documentaire

En avril 2011, nous avons consulté CENTRAL (Bibliothèque Cochrane 2011, numéro 2), MEDLINE, EMBASE, LILACS et mRCT. Nous avons également consulté les listes de références des articles et l’International Journal of Tuberculosis and Lung Disease, et nous sommes entrés en contact avec des chercheurs et organisations travaillant dans ce domaine.

Critères de sélection

Essais randomisés et quasi-randomisés portant sur le dépistage actif des cas de tuberculose parmi les personnes proches (ou en contact occasionnel) de patients atteints de tuberculose pulmonaire avérée par microbiologie (par examen direct des crachats et/ou culture).

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont évalué, de manière indépendante, l’éligibilité et la qualité méthodologique des essais identifiés grâce à une méthode de recherche préalablement décrite.

Résultats Principaux

Aucun essai n’a rempli les critères d’inclusion de cette revue. Un ECR examinait les effets du dépistage actif chez des personnes en contact avec des patients atteints de tuberculose, mais l'intervention concernée portait également sur le dépistage et le traitement de l'ITBL chez ces participants, et les effets du dépistage actif ne pouvaient pas être estimés séparément.

Conclusions des auteurs

Les données issues d’essais contrôlés randomisés ou d’essais contrôlés quasi-randomisés actuellement disponibles sont insuffisantes pour évaluer l’effet du dépistage actif des cas de tuberculose chez les personnes en contact avec des patients atteints de tuberculose confirmée. Bien que des études observationnelles aient montré que ces personnes courent un risque plus élevé de tuberculose que la population générale, des recherches supplémentaires devront être menées afin de déterminer si un dépistage actif chez ces personnes à risque augmente significativement les taux de détection des cas.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Dépistage actif des cas parmi les personnes en contact avec des patients tuberculeux

Programmes de dépistage de la tuberculose

La tuberculose est une maladie infectieuse grave qui touche plus de neuf millions de personnes chaque année. Elle est transmise par les aéroportées produites dans les poumons des patients tuberculeux. Bien que le traitement par antibiotiques soit très largement disponible, cette maladie reste fréquente dans de nombreuses régions où les ressources sont limitées. Cette revue avait pour but de déterminer si un dépistage systématique de toutes les personnes en contact direct avec des patients tuberculeux pourrait favoriser une détection précoce de la tuberculose. Cette revue a observé qu'à l'heure actuelle, aucun essai contrôlé randomisé adéquat ne permet de répondre à cette question et que les preuves sont insuffisantes pour déterminer si les programmes de dépistage de la tuberculose pourraient améliorer le taux de diagnostic chez les personnes en contact avec des patients tuberculeux, ou réduire le taux de tuberculose au sein de la population. Des recherches supplémentaires sont donc nécessaires afin de déterminer les bénéfices du dépistage systématique chez les personnes en contact avec des patients atteints de tuberculose.

Notes de traduction

L'éditeur à contacter pour cette revue était le Dr Gerry Davies, assisté du Professeur Paul Garner et du Dr David Sinclair.

Traduit par: French Cochrane Centre 1st April, 2013
Traduction financée par: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.