Intervention Review

Preoperative statin therapy for patients undergoing cardiac surgery

  1. Oliver J Liakopoulos1,*,
  2. Elmar W Kuhn1,
  3. Ingo Slottosch1,
  4. Gernot Wassmer2,
  5. Thorsten Wahlers1

Editorial Group: Cochrane Heart Group

Published Online: 18 APR 2012

Assessed as up-to-date: 28 SEP 2010

DOI: 10.1002/14651858.CD008493.pub2

How to Cite

Liakopoulos OJ, Kuhn EW, Slottosch I, Wassmer G, Wahlers T. Preoperative statin therapy for patients undergoing cardiac surgery. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 4. Art. No.: CD008493. DOI: 10.1002/14651858.CD008493.pub2.

Author Information

  1. 1

    Heart Center, University of Cologne, Department of Cardiothoracic Surgery, Cologne, Germany

  2. 2

    University of Cologne, Department for Medical Statistics, Informatics and Epidemiology, Cologne, Germany

*Oliver J Liakopoulos, Department of Cardiothoracic Surgery, Heart Center, University of Cologne, Kerpener Strasse 62, Cologne, 50924, Germany. oliver.liakopoulos@uk-koeln.de.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions), comment added to review
  2. Published Online: 18 APR 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Patients referred to cardiac surgery for cardiovascular disease are at significant risk for the development of post-operative major adverse events despite significant advances in surgical techniques and perioperative care. Statins (HMG-CoA reductase inhibitors) have gained a pivotal role in the primary and secondary prevention of coronary artery disease, and are thought to improve perioperative outcomes in patients undergoing cardiac surgery.

Objectives

To determine the effectiveness of a preoperative statin therapy in patients undergoing cardiac surgery.

Search methods

We searched CENTRAL (Issue 2 of 4, 2010 on The Cochrane Library), MEDLINE (1950 to May, Week 1 2010), EMBASE (1980 to 2010 Week 19), and the metaRegister of Controlled Trials. Additionally, ongoing trials were searched through the National Research Register, the ClinicalTrials.gov registry and grey literature. Conference indices from relevant scientific meetings (2006-2009) were screened online for eligible trials. No language restrictions were applied.

Selection criteria

All randomized controlled trials comparing any statin treatment before cardiac surgery, for any given duration and dose, to no preoperative statin therapy (standard of care) or placebo.

Data collection and analysis

Two authors evaluated trial quality and extracted data from titles and abstracts identified from the electronic database searches according to pre-defined criteria. Accordingly, full text articles of potentially relevant studies that met the inclusion criteria were retrieved to assess definite eligibility for inclusion. Effect measures are reported as odds ratios (OR) or weighted mean difference (WMD) with 95% confidence intervals (95%-CI).

Main results

Eleven randomized controlled studies including a total of 984 participants undergoing on- or off-pump cardiac surgical procedures were identified. Pooled analysis showed that statin pre-treatment before surgery reduced the incidence of post-operative atrial fibrillation (AF) (OR 0.40; 95%-CI: 0.29 to 0.55; p<0.01), but failed to influence short-term mortality (OR 0.98, 95%-CI: 0.14 to 7.10; p=0.98) or post-operative stroke (OR 0.70, 95%-CI: 0.14 to 3.63; p=0.67). In addition, statin therapy was associated with a shorter length of stay of patients on the intensive care unit (ICU) (WMD: -3.39 hours; 95%-CI: -5.77 to -1.01) and in-hospital (WMD: -0.48 days; 95%-CI: -0.85 to -0.11) where significant heterogeneity was observed. There was no reduction in myocardial infarction (OR 0.52; 95%-CI: 0.2. to 1.30) or renal failure (OR 0.41; 95%-CI: 0.15 to 1.12). These results were unaffected after subgroup analysis. No major or minor perioperative statin side-effects were reported from trials investigating this safety endpoint.

Authors' conclusions

Preoperative statin therapy reduces the odds of post-operative atrial fibrillation (AF) and shortens the stay on the ICU and in the hospital. Statin pretreatment had no influence on perioperative mortality, stroke, myocardial infarction or renal failure. Since analysed studies included mainly patients undergoing myocardial revascularizations the results cannot be extrapolated to patients undergoing other cardiac procedures such as heart valve or aortic surgery.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Preoperative statin therapy for patients undergoing cardiac surgery

Cardiac surgery offers a highly efficient therapeutic option to patients with heart disease, but bears at the same time a significant risk of the development of post-operative adverse events. Despite the increasing proportion of patients referring to cardiac surgery with major comorbidities, the operative results have remained stable during the past decades due to significant advancements of surgical techniques. Nonetheless, perioperative care of patients referring to cardiac surgery still needs to be optimized to further improve patients´ outcomes. Statins (HMG-CoA reductase inhibitors) are known to provide beneficial effects beyond their lipid-lowering properties in patients with atherosclerotic cardiovascular disease in terms of a reduction of mortality from adverse cardiovascular events. However, evidence for the beneficial statin effects for patients undergoing cardiac surgery is inconsistent since it is mainly extracted from observational studies and only a few small randomized clinical trials.

The aim of this review is to determine the current evidence of preoperative statin therapy on the reduction of major adverse cardiovascular events in patients referred to cardiac surgical procedures.

We searched the Cochrane Central Register of Controlled Trials, MEDLINE, EMBASE, and the metaRegister of Controlled Trials. Eleven studies dating from 1999 to 2010 with a total of 984 participants undergoing cardiac surgical procedures were identified. All included trials were randomized studies comparing statin treatment with a control intervention (no statin medication) or placebo in patients that were predominantly referred to coronary artery bypass grafting surgery.

Preoperative statin therapy resulted in a reduction of post-operative AF and a shorter length of stay both on the ICU and in the hospital. Although statin-pretreatment was associated with lower incidences of myocardial infarction and renal failure, these results did not reach statistical significance. Furthermore, statin therapy had no impact on short-term mortality and post-operative stroke. No serious side effects of a statin therapy prior to cardiac surgery were reported. However, all analysed studies included mainly patients undergoing coronary bypass operations, thus, the results of this study may not be generalisable to patients undergoing cardiac procedures other than coronary artery bypass grafting.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Traitement préopératoire par statines pour patients subissant une chirurgie cardiaque

Contexte

Les patients dirigés vers la chirurgie cardiaque pour une maladie cardiovasculaire ont un risque important de faire l'objet d'événements postopératoires indésirables majeurs, malgré des avancées significatives dans les techniques chirurgicales et les soins périopératoires. Les statines (inhibiteurs de l'HMG-CoA réductase) ont acquis un rôle central dans la prévention primaire et secondaire de la maladie coronarienne et sont supposés améliorer les résultats périopératoires chez les patients en chirurgie cardiaque.

Objectifs

Déterminer l'efficacité d'un traitement préopératoire par statines chez les patients subissant une chirurgie cardiaque.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué une recherche dans CENTRAL (numéro 2 sur 4, 2010 dans The Cochrane Library), MEDLINE (de 1950 à la 1ère semaine de mai 2010), EMBASE (de 1980 à la 19ème semaine de l'année 2010) et le méta-registre des essais contrôlés. En outre, une recherche d'essais en cours a été réalisée au moyen du National Research Register, du registre ClinicalTrials.gov et de la littérature grise. Les indices de conférence de réunions scientifiques pertinentes (2006-2009) ont été examinés en ligne pour trouver des essais éligibles. Aucune restriction de langue n'a été appliquée.

Critères de sélection

Tous les essais contrôlés randomisés comparant un traitement par statines avant chirurgie cardiaque, quelles qu'en soient la durée et la dose, au non-traitement par statines (traitement standard) ou à un placebo.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont évalué la qualité des essais et extrait les données sur la base de titres et de résumés identifiés au cours des recherches effectuées dans des bases de données électroniques au moyen de critères prédéfinis. Suite à cela, les articles en texte intégral des études potentiellement pertinentes qui remplissaient les critères d'inclusion, ont été récupérés pour évaluer définitivement l'éligibilité à l'inclusion. Il est rendu compte des mesures d'effet sous la forme du rapport des cotes (RC) ou de la différence moyenne pondérée (DMP) avec des intervalles de confiance à 95 % (IC-95 %).

Résultats Principaux

Onze études contrôlées randomisées, incluant un total de 984 participants subissant une intervention de chirurgie cardiaque avec ou sans pompe, ont été identifiées. L'analyse regroupée a montré que le traitement par statines avant l'intervention réduisait l'incidence de la fibrillation auriculaire (FA) postopératoire (RC 0,40 ; IC-95 % : 0,29 à 0,55 ; p < 0,01) mais ne parvenait pas à influer sur la mortalité à court terme (RC 0,98 ; IC-95 % : 0,14 à 7,10 ; p = 0,98) ni sur les AVC postopératoires (RC 0,70 ; IC-95 % : 0,14 à 3,63 ; p = 0,67). De plus, le traitement par statines était associé à une plus courte durée de séjour des patients en unité de soins intensifs (USI) (DMP : -3,39 heures ; IC-95 % : -5,77 à -1,01) et à l'hôpital (DMP : -0,48 jour ; IC-95 % : -0,85 à -0,11) où une importante hétérogénéité a été observée. Il n'y avait pas de diminution des cas d'infarctus du myocarde (RC 0,52 ; IC-95 % : 0.2. à 1,30) ou d'insuffisance rénale (RC 0,41 ; IC-95 % : 0,15 à 1,12). Ces résultats n'ont pas été affectés par l'analyse en sous-groupes. Aucun effet secondaire peropératoire majeur ou mineur des statines n'a été noté dans les essais qui s'étaient intéressés à ce critère de sécurité.

Conclusions des auteurs

Le traitement préopératoire par statines réduit les risques de FA postopératoire et raccourcit le séjour en USI et à l'hôpital. Le prétraitement par statines n'avait eu aucune influence sur la mortalité peropératoire, les accidents vasculaires cérébraux, les infarctus du myocarde ou les insuffisances rénales. Les études analysées portant principalement sur des patients subissant une revascularisation du myocarde, les résultats ne peuvent pas être extrapolés à d'autres procédures cardiaques comme la chirurgie de la valve cardiaque ou de l'aorte.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Traitement préopératoire par statines pour patients subissant une chirurgie cardiaque

Traitement préopératoire par statines pour patients subissant une chirurgie cardiaque

La chirurgie cardiaque constitue une option thérapeutique très efficace pour les personnes atteintes de maladies cardiaques, mais elle véhicule aussi un risque significatif de développement d'événements postopératoires indésirables. Bien qu'une proportion croissante des patients se tournant vers la chirurgie cardiaque soient atteints de comorbidités importantes, les résultats opératoires sont restés stables au cours des dernières décennies grâce à des progrès significatifs dans les techniques chirurgicales. Néanmoins, les soins périopératoires des patients s'adressant à la chirurgie cardiaque doivent être optimisés afin d'améliorer encore les résultats pour les patients. Au-delà de leurs propriétés hypolipémiantes pour les patients atteints d'une maladie cardiovasculaire athérosclérotique, les statines (inhibiteurs de l'HMG-CoA réductase) sont connues pour leurs effets bénéfiques en termes de réduction de la mortalité d'événements cardiovasculaires indésirables. Toutefois, les données sur les effets bénéfiques des statines pour les patients subissant une chirurgie cardiaque sont contradictoires car elles sont principalement issues d'études observationnelles et de seulement quelques petits essais cliniques randomisés.

Le but de cette revue est de mettre au clair les données disponibles concernant l'effet du traitement préopératoire aux statines sur la réduction des événements cardiovasculaires indésirables majeurs chez les patients dirigés vers des procédures de chirurgie cardiaque.

Nous avons effectué une recherche dans le registre Cochrane des essais contrôlés, MEDLINE, EMBASE et le méta-registre des essais contrôlés. Onze études datant de 1999 à 2010, avec un total de 984 participants subissant des procédures de chirurgie cardiaque, ont été identifiées. Tous les essais inclus étaient des études randomisées comparant le traitement par statines à une intervention de contrôle (sans statines) ou à un placebo chez des patients s'apprêtant principalement à subir une opération de pontage aorto-coronarien.

Le traitement préopératoire par statines avait entraîné une réduction de la FA postopératoire et une plus courte durée du séjour, tant en USI qu'à l'hôpital. Bien que le prétraitement aux statines fût associé à une diminution des cas d'infarctus du myocarde et d'insuffisance rénale, ces résultats n'étaient pas statistiquement significatifs. En outre, le traitement par statines n'avait eu aucune incidence sur la mortalité à court terme ni sur les accidents vasculaires cérébraux postopératoires. Aucun effet secondaire grave d'un traitement par statines avant chirurgie cardiaque n'a été signalé. Cependant, toutes les études analysées comprenaient principalement des patients subissant des opérations de pontage coronarien et les résultats de cette étude ne sont donc peut être pas généralisables aux autres procédures de chirurgie cardiaque.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st June, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français