Intervention Review

Non-drug therapies for lower limb muscle cramps

  1. Fiona Blyton1,2,*,
  2. Vivienne Chuter1,
  3. Kate EL Walter1,
  4. Joshua Burns3

Editorial Group: Cochrane Neuromuscular Disease Group

Published Online: 18 JAN 2012

Assessed as up-to-date: 13 SEP 2011

DOI: 10.1002/14651858.CD008496.pub2


How to Cite

Blyton F, Chuter V, Walter KEL, Burns J. Non-drug therapies for lower limb muscle cramps. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 1. Art. No.: CD008496. DOI: 10.1002/14651858.CD008496.pub2.

Author Information

  1. 1

    The University of Newcastle, School of Health Sciences, Faculty of Health, Ourimbah, NSW, Australia

  2. 2

    University of Sydney, Discipline of Paediatrics & Child Health, Westmead, Australia

  3. 3

    and Institute for Neuroscience and Muscle Research, The Children's Hospital at Westmead, Faculty of Health Sciences, The University of Sydney, Westmead, New South Wales, Australia

*Fiona Blyton, fiona.blyton@newcastle.edu.au.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 18 JAN 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

About one in every three adults are affected by lower limb muscle cramps. For some people, these cramps reduce quality of life, quality of sleep and participation in activities of daily living. Many interventions are available for lower limb cramps, but some are controversial, no treatment guidelines exist, and often people experience no benefit from the interventions prescribed.

Objectives

To assess the effects of non-drug, non-invasive treatments for lower limb cramp.

Search methods

We searched the Cochrane Neuromuscular Disease Group Specialized Register (13 September 2011) using the terms: cramp, spasm, contracture, charley horse and lower limb, lower extremity, foot, calf, leg, thigh, gastrocnemius, hamstring, quadriceps. We also searched CENTRAL (2011, Issue 3), MEDLINE (January 1966 to August 2011) and EMBASE (January 1980 to August 2011) and the reference lists of included studies. There were no language or publication restrictions.

Selection criteria

All randomised controlled trials of non-drug, non-invasive interventions trialled over at least four weeks for the prevention of lower limb muscle cramps in any group of people. We excluded, for example, surgery, acupuncture and dry-needling, as invasive interventions. We selected only trials that included at least one of the following outcomes: cramp frequency, cramp severity, health-related quality of life, quality of sleep, participation in activities of daily living and adverse outcomes.

Data collection and analysis

Two authors independently selected trials, assessed risk of bias and cross checked data extraction and analysis. A third author was to arbitrate in the event of disagreement. We asked the authors of five trials for information to assist with screening studies for eligibility and received four responses.

Main results

One trial was eligible for inclusion.  All participants were age 60 years or over and had received a repeat prescription from their general practitioner of quinine for nighttime cramps in the preceding three months. This review includes data from only those participants who were advised to continue taking quinine. Forty-nine participants were advised to complete lean-to-wall calf muscle stretching held for 10 s three times per day. Forty-eight participants were allocated to a placebo stretching group. After 12 weeks, there was no statistically significant difference in recalled cramp frequency between groups. No "significant" adverse effect was reported. Limitations in the study's design impede interpretation of the results and clinical applicability.

Authors' conclusions

There is limited evidence on which to base clinical decisions regarding the use of non-drug therapies for the treatment of lower limb muscle cramp. Serious methodological limitations in the existing evidence hinder clinical application. There is an urgent need to carefully evaluate many of the commonly recommended and emerging non-drug therapies in well designed randomised controlled trials.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Non-drug therapies for lower limb muscle cramps

Lower limb muscle cramps are a common problem that can affect any person, but cramps mostly occur during exercise, at nighttime in older people, in pregnant women, in people with a neurological disease and during kidney dialysis. Non-drug treatments are described as being effective for the treatment of muscle cramps. Non-drug treatments include muscle stretching, physical exercise, avoidance of physical fatigue, massage, relaxation, heat therapy, weight loss, sensory nerve stimulation, ankle splints worn while sleeping, and changes to sleeping and sitting positions. We did not include invasive interventions such as surgery, acupuncture or dry-needling in this review.

Only one randomised trial has assessed the effectiveness of a non-drug treatment for lower limb muscle cramp. This trial evaluated day-time calf muscle stretching to prevent nighttime muscle cramp in adults age 60 years and over who had received a repeat prescription of quinine for nighttime cramps in the preceding three months. Forty-nine participants were advised to complete lean-to-wall calf muscle stretching held for 10 s three times per day. Forty-eight participants were allocated to a placebo stretching group. After 12 weeks, there was no statistically significant difference in the frequency of cramps, as recalled by the participants, between groups. No "significant" adverse effect was reported. Owing to serious limitations in the design of the trial, it is impossible to determine from the available evidence whether or not calf muscle stretching can prevent recurrent lower limb muscle cramp.

Further research is required to determine the effectiveness of non-drug treatments for lower limb muscle cramp.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Thérapies non médicamenteuses pour les crampes musculaires des membres inférieurs

Contexte

Environ un adulte sur trois souffre de crampes musculaires des membres inférieurs. Pour certaines personnes, ces crampes réduisent la qualité de vie, la qualité du sommeil et la participation aux activités de la vie quotidienne. De nombreuses interventions sont disponibles pour les crampes des membres inférieurs, mais certaines sont controversées, aucune directive de traitement n'existe, et souvent les interventions prescrites ne sont d'aucun bénéfice pour le patient.

Objectifs

Évaluer les effets de traitements non médicamenteux et non-invasifs pour les crampes des membres inférieurs.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué une recherche dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les affections neuro-musculaires (13 septembre 2011) au moyen des termes : crampe, spasme, contracture, « charley horse » et membre inférieur, extrémité inférieure, pied, mollet, jambe, cuisse, gastrocnémien, tendon, quadriceps. Nous avons également recherché dans CENTRAL (2011, numéro 3), MEDLINE (de janvier 1966 à août 2011) et EMBASE (de janvier 1980 à août 2011) et dans les bibliographies des études incluses. Il n'y avait aucune restriction concernant la langue ou la publication.

Critères de sélection

Tout essai randomisé contrôlé d'intervention non médicamenteuse et non-invasive pour la prévention des crampes des membres inférieurs, testée sur au moins quatre semaines dans une population quelconque. Nous avons exclu, par exemple, la chirurgie, l'acupuncture et l'aiguilletage sec en tant qu'interventions invasives. Nous n'avons choisi que des essais qui incluaient au moins un des critères de résultat suivants : fréquence des crampes, gravité des crampes, qualité de vie liée à la santé, qualité du sommeil, participation aux activités de la vie quotidienne et effets indésirables.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont sélectionné les essais, évalué les risques de biais et vérifié par recoupement l'extraction des données et l'analyse de manière indépendante. Un troisième auteur devait arbitrer en cas de désaccord. Nous avons demandé des informations aux auteurs de cinq essais pour nous aider à déterminer leur éligibilité et nous avons reçu quatre réponses.

Résultats Principaux

Un seul essai pouvait être inclus. Tous les participants étaient âgés de 60 ans ou plus et s'étaient vus prescrire de la quinine contre les crampes nocturnes par leur médecin généraliste pendant les trois mois précédents. Les données de cette revue ne proviennent que de participants à qui il avait été recommandé de continuer à prendre de la quinine. Quarante-neuf participants avaient été invités à effectuer 3 fois par jour, pendant 10 s, un étirement du muscle du mollet en se penchant contre un mur. Quarante-huit participants avaient été assignés à un groupe d'étirement placebo. Après 12 semaines, il n'y avait pas de différence statistiquement significative entre les groupes dans la fréquence mémorisée des crampes. Aucun effet indésirable « significatif » n'avait été signalé. Des limitations dans la conception de l'étude constituent une gêne pour l'interprétation des résultats et leur applicabilité clinique.

Conclusions des auteurs

On dispose de preuves limitées sur lesquelles baser des décisions cliniques concernant l'utilisation de thérapies non médicamenteuses pour le traitement des crampes musculaires des membres inférieurs. De sérieuses limitations méthodologiques dans les preuves existantes font obstacle à leur application clinique. Il est urgent d'évaluer avec soin une grande partie des thérapies non médicamenteuses émergentes et communément recommandées, au moyen d'essais contrôlés randomisés bien conçus.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Thérapies non médicamenteuses pour les crampes musculaires des membres inférieurs

Thérapies non médicamenteuses pour les crampes musculaires des membres inférieurs

Les crampes musculaires des membres inférieurs sont un problème courant qui peut affecter n'importe qui, mais les crampes se produisent surtout lors d'exercices physiques, la nuit chez les personnes âgées, chez les femmes enceintes, chez les personnes atteintes d'une maladie neurologique et pendant les dialyses rénales. On prétend que les traitements non médicamenteux sont efficaces pour le traitement de crampes musculaires. Parmi les traitements non médicamenteux, on compte l'étirement musculaire, l'exercice physique, le fait d'éviter la fatigue physique, le massage, la relaxation, la thermothérapie, la perte de poids, la stimulation d'un nerf sensitif, les attelles de cheville portées pendant la nuit et le changement de positions de sommeil et d'assise. Nous n'avons pas inclus dans cette revue des interventions invasives telles que la chirurgie, l'acupuncture ou l'aiguilletage sec.

Un seul essai randomisé avait évalué l'efficacité d'un traitement non médicamenteux pour les crampes musculaires des membres inférieurs. Cet essai avait évalué l'étirement du muscle du mollet durant la journée pour prévenir les crampes musculaires nocturnes chez des adultes âgés de plus 60 ans à qui avait été prescrite de la quinine contre les crampes nocturnes dans les trois mois précédents. Quarante-neuf participants avaient été invités à effectuer 3 fois par jour, pendant 10 s, un étirement du muscle du mollet en se penchant contre un mur. Quarante-huit participants avaient été assignés à un groupe d'étirement placebo. Après 12 semaines, il n'y avait aucune différence statistiquement significative entre les groupes dans la fréquence des crampes, d'après le souvenir qu'en avaient les participants. Aucun effet indésirable « significatif » n'avait été signalé. En raison de sérieuses limitations dans la conception de l'essai, il est impossible de déterminer à partir des résultats disponibles si oui ou non l'étirement des muscles du mollet peut prévenir la récurrence des crampes musculaires des membres inférieurs.

Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer l'efficacité des traitements non médicamenteux pour les crampes musculaires des membres inférieurs.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 10th April, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français