Intervention Review

You have free access to this content

Customised versus population-based growth charts as a screening tool for detecting small for gestational age infants in low-risk pregnant women

  1. Angela E Carberry1,*,
  2. Adrienne Gordon2,
  3. Diana M Bond3,
  4. Jon Hyett4,
  5. Camille H Raynes-Greenow1,
  6. Heather E Jeffery1

Editorial Group: Cochrane Pregnancy and Childbirth Group

Published Online: 16 MAY 2014

Assessed as up-to-date: 12 MAR 2014

DOI: 10.1002/14651858.CD008549.pub3


How to Cite

Carberry AE, Gordon A, Bond DM, Hyett J, Raynes-Greenow CH, Jeffery HE. Customised versus population-based growth charts as a screening tool for detecting small for gestational age infants in low-risk pregnant women. Cochrane Database of Systematic Reviews 2014, Issue 5. Art. No.: CD008549. DOI: 10.1002/14651858.CD008549.pub3.

Author Information

  1. 1

    University of Sydney, Sydney School of Public Health, Sydney, NSW, Australia

  2. 2

    RPA Women and Babies, Royal Prince Alfred Hospital, RPA Newborn Care, Sydney, NSW, Australia

  3. 3

    Kolling Institute of Medical Research, University of Sydney, Department of Perinatal Research, St Leonards, NSW, Australia

  4. 4

    Royal Prince Alfred Hospital, Department of High Risk Obstetrics, RPA Women and Babies, Sydney, Australia

*Angela E Carberry, Sydney School of Public Health, University of Sydney, Camperdown, Sydney, NSW, 2050, Australia. acar8931@uni.sydney.edu.au.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 16 MAY 2014

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Fetal growth restriction is defined as failure to reach growth potential and considered one of the major complications of pregnancy. These infants are often, although not universally, small for gestational age (SGA). SGA is defined as a weight less than a specified percentile (usually the 10th percentile). Identification of SGA infants is important because these infants are at increased risk of perinatal morbidity and mortality. Screening for SGA is a challenge for all maternity care providers and current methods of clinical assessment fail to detect many infants who are SGA. Large observational studies suggest that customised growth charts may be better able to differentiate between constitutional and pathologic smallness. Customised charts adjust for physiological variables such as maternal weight and height, ethnicity and parity.

Objectives

To assess the benefits and harms of using population-based growth charts compared with customised growth charts as a screening tool for detection of fetal growth in pregnant women.

Search methods

We searched the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register (12 March 2014), reviewed published guidelines and searched the reference lists of review articles.

Selection criteria

Randomised, quasi-randomised or cluster-randomised clinical trials comparing customised versus population-based growth charts used as a screening tool for detection of fetal growth in pregnant women.

Data collection and analysis

Two review authors independently assessed trials for inclusion.

Main results

No randomised trials met the inclusion criteria.

Authors' conclusions

There is no randomised trial evidence currently available. Further randomised trials are required to accurately assess whether the improvement in detection shown is secondary to customised charts alone or an effect of the policy change. Future research in large trials is needed to investigate the benefits and harms (including perinatal mortality) of using customised growth charts in different settings and for both fundal height and ultrasound measurements

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Customised versus population-based growth charts as a screening tool for detecting small for gestational age infants in low-risk pregnant women

Small for gestational age (SGA) infants are defined as having a birthweight that is less than that for 10% of the population when plotted on a growth chart based on their gestational age and sex. This definition includes both infants who are normally grown but small, and infants who do not reach their full growth potential (are growth restricted). SGA infants are at an increased risk of complications, fetal distress and even death during labour. Detecting SGA infants is a major challenge for all maternity care providers, particularly with women who have an otherwise healthy pregnancy.

Several clinical methods are commonly used for assessing an infant’s growth during pregnancy including estimating the size of the uterus by examining the pregnant woman (symphysiofundal height (SFH) and single or a series of ultrasound scans).

Both of the above measurements can be plotted and followed on growth charts. Most maternity services use standard population-based growth charts in assessing fetal weight during pregnancy, and monitoring changes from the birthweight after the baby is born. Previous research suggests that customised growth charts which adjust for factors such as the mother's weight and height, ethnicity and number of babies she has had may make assessment of fetal growth more precise, reducing unnecessary consultations for investigations and parental anxiety.

Currently there are no studies available. Research is needed to assess the effect of using the charts in different settings and for both fundal height and ultrasound measurements on the health of women and their babies and should include important outcomes such as mortality.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Courbes de croissance personnalisées versus basées sur la population comme outil de dépistage des fœtus petits pour l'âge gestationnel chez les femmes enceintes à faible risque

Contexte

La restriction de la croissance fœtale est définie comme la non concrétisation du potentiel de croissance ; elle est considérée comme une des principales complications de la grossesse. Ces bébés sont souvent, mais pas universellement, petits pour l'âge gestationnel (PAG). PAG est défini comme un poids inférieur à un percentile spécifié (habituellement le 10ème percentile). Le repérage des bébés PAG est important car ces enfants sont à risque accru de morbidité et de mortalité périnatale. Le dépistage des PAG est un défi pour tous les prestataires de services de maternité et les méthodes actuelles d'évaluation clinique ne parviennent pas à détecter de nombreux bébés PAG. De grandes études observationnelles suggèrent que des courbes de croissance personnalisées pourraient mieux permettre de différencier entre petitesse constitutionnelle et petitesse pathologique. Les courbes personnalisées tiennent compte de variables physiologiques telles que le poids et la taille de la mère, son ethnie et le nombre de bébés qu'elle a eus.

Objectifs

Évaluer les avantages et les inconvénients de l'utilisation de courbes de croissance personnalisées plutôt que de courbes de croissance basées sur la population comme outil de dépistage de la restriction de croissance fœtale chez les femmes enceintes.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué une recherche dans le registre d’essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et l’accouchement (12 mars 2014) et nous avons passé en revue des directives et recherché dans les bibliographies d'articles de revue.

Critères de sélection

Essais contrôlés randomisés, quasi randomisés ou randomisés en grappes comparant les courbes de croissance personnalisées avec les courbes de croissance basées sur la population comme outil de dépistage de la restriction de croissance fœtale chez les femmes enceintes.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont évalué les essais à inclure de façon indépendante.

Résultats Principaux

Aucun essai randomisé ne remplissait les critères d'inclusion.

Conclusions des auteurs

Aucune donnée issue d'essai randomisé n'est actuellement disponible. Des essais randomisés supplémentaires seront nécessaires pour évaluer avec précision si l'amélioration constatée du dépistage est due seulement aux courbes personnalisées ou si elle est un effet du changement de règle. De futures recherches avec des essais de grande taille sont nécessaires pour examiner les avantages et les inconvénients (y compris la mortalité périnatale) de l'utilisation de courbes de croissance personnalisées dans différents contextes, tant pour la hauteur utérine que pour les mesures échographiques

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Courbes de croissance personnalisées versus basées sur la population comme outil de dépistage des fœtus petits pour l'âge gestationnel chez les femmes enceintes à faible risque

Courbes de croissance personnalisées versus basées sur la population comme outil de dépistage des fœtus petits pour l'âge gestationnel chez les femmes enceintes à faible risque

Les bébés petits pour l'âge gestationnel (PAG) sont définis par un poids à la naissance inférieur à celui des 10 % moins lourds de la population lorsque tracé sur une courbe de croissance basée sur leur âge gestationnel et leur sexe. Cette définition inclut les bébés petits mais normalement développés et les bébés qui ne concrétisent pas leur plein potentiel de croissance (croissance restreinte). Les bébés PAG sont exposés à un risque accru de complications et de détresse fœtale pendant le travail, pouvant même être fatales. Le dépistage des bébés PAG est un défi majeur pour tous les prestataires de services de maternité, en particulier chez les femmes dont la grossesse se passe bien par ailleurs.

Plusieurs méthodes cliniques sont couramment utilisées pour évaluer la croissance du bébé pendant la grossesse, y compris l'estimation de la taille de l'utérus par un examen de la femme enceinte (hauteur symphysiofundique et acquisition d'une ou de plusieurs images échographiques)..

Les deux mesures ci-dessus peuvent être tracées et suivies sur des courbes de croissance. La plupart des services de maternité utilisent des courbes de croissance standards basées sur la population pour évaluer le poids fœtal pendant la grossesse et suivre les changements par rapport au poids de naissance après que le bébé soit né. Des recherches antérieures suggèrent que les courbes de croissance personnalisées qui tiennent compte de facteurs tels que le poids et la taille de la mère, son ethnie et le nombre de bébés qu'elle a eus peuvent rendre l'évaluation de la croissance fœtale plus précise et donc diminuer le nombre de consultations et d'examens inutiles ainsi que l'anxiété des parents.

Il n'y a actuellement aucune étude disponible. Des recherches sont nécessaires pour évaluer l'effet de l'utilisation des courbes sur la santé des femmes et de leurs bébés, dans différents contextes et tant pour ce qui concerne la hauteur utérine que les mesures échographiques ; elles devraient inclure des critères de résultat importants tels que la mortalité.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st January, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français