Get access

Prevention of diarrhoea in children with HIV infection or exposure to maternal HIV infection

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Diarrhoea is a major cause of morbidity and mortality among infants and children worldwide, especially in low- and middle-income countries. Human immunodeficiency virus/acquired immunodeficiency syndrome (HIV/AIDS) is a condition that similarly disproportionately affects low- and middle-income countries; of the nearly 2.1 million children under age 15 years living with HIV/AIDS, the large majority reside in sub-Saharan Africa. Infants and children with HIV infection have more frequent and more severe diarrhoea than children without HIV. Interventions including vitamin A, zinc and cotrimoxazole may contribute substantially to preventing diarrhoea in children with HIV infection or exposure to HIV.

Objectives

We perform a systematic review of randomised controlled trials and nonrandomised studies that examine the effectiveness of vitamin A, zinc and cotrimoxazole on mortality and morbidity from diarrhoea in HIV-infected and -exposed infants and children.

Search methods

Electronic databases including Pubmed, Central and EMBASE were searched without limits to language from 1980 to April 2010. Conference database searches were performed, experts were contacted and bibliographies were handsearched.

Selection criteria

Randomised controlled trials (RCTs) and nonrandomised studies (NRSs) that examined the effectiveness of the three interventions were included.

Data collection and analysis

Two reviewers independently assessed citations for eligibility and double-extracted included studies. Assessment of bias of individual studies was performed independently by both reviewers. Only two summary estimates were performed due to heterogeneity in study design and interventions.

Main results

Four RCTs were identified for vitamin A. One RCT was identified for zinc. One RCT and two NRSs were identified for cotrimoxazole. Vitamin A reduced mortality overall in children with HIV infection (four studies). A pooled estimate of three studies for reduction in mortality from vitamin A compared to placebo had a relative risk (DerSimonian and Laird method, random effects) of 0.50 (95% confidence interval (CI): 0.31 to 0.79) in 267 patients. Diarrheoa-specific mortality did not reach statistical significance and diarrhoeal morbidity outcomes were variable in three trials. Zinc supplementation reduced the number of physician visits for watery diarrhoea in one trial. Cotrimoxazole reduced mortality and hospitalisations compared to placebo in one RCT, although diarrhoea-specific morbidities were not significant.

Authors' conclusions

Vitamin A shows benefits in reduction of mortality in HIV-infected children. The effect of vitamin A on children with HIV exposure is not clear and needs further review. Zinc and combination vitamin A, zinc and micronutrient supplementation did not show an effect compared to vitamin A alone in children with HIV infection. Cotrimoxazole reduced mortality and some morbidity in children with HIV infection. Further research may clarify the effects of these interventions on morbidity from diarrhoea and in the population of children with HIV exposure.

摘要

背景

感染HIV或暴露於母體HIV的兒童之腹瀉預防

腹瀉是全球嬰兒與兒童罹病及死亡的主因,尤其是中低收入國家。人類後天免疫不全症候群 (Human immunodeficiency virusacquired immunodeficiency syndrome, HIVAIDS) 同樣不成比例地侵襲著中低收入國家,將近210萬15歲以下的兒童正感染HIVADIS,大多數居住在非洲撒哈拉沙漠以南地區。感染HIV的嬰兒及兒童相較於未感染者,腹瀉的頻率較高也更加嚴重。包括維他命A、鋅和cotrimoxazole在內的介入措施可能可以實質預防感染或暴露於HIV的兒童之腹瀉情形。

目標

我們針對隨機對照試驗和非隨機研究進行系統性的文獻回顧,評估維他命A、鋅和cotrimoxazole於感染或暴露於HIV的嬰兒與兒童間,在腹瀉罹病率及死亡率上的效果。

搜尋策略

搜尋1980年至2010年4月的電子資料庫,包括Pubmed、Central和EMBASE,語言不限;同時也搜尋了研討會資料庫,聯繫相關專家並徒手搜尋了參考書目。

選擇標準

評估三種介入措施的效用之隨機對照試驗 (randomised controlled trials, RCTs) 與非隨機研究 (nonrandomised studies, NRSs) 。

資料收集與分析

兩位審查者獨立地評估研究的入選資格,並同時擷取選納研究的資料。兩位審查者個別對研究進行偏差風險的評估。由於研究設計和介入方式的異質性,只分析總結了兩項指標。

主要結論

發現4個以維他命A、1個以鋅為介入方式的隨機對照試驗,cotrimoxazole則有1個隨機對照試驗和2個非隨機研究。維他命A降低了HIV感染兒童的整體死亡率 (4個研究) ;另綜合3個研究共267位病患,發現維他命A相較於安慰劑在降低死亡率上的相對危險性 (DerSimonian and Laird method, random effects) 為0.50 (95% 信賴區間CI:0.31 – 0.79) ;腹瀉的死亡率沒有達到統計上的顯著差異,而腹瀉罹病率的相關指標在3個試驗並不一致。鋅補充劑在一個試驗中減少了因水瀉而就診的次數。一個隨機對照顯示Cotrimoxazole相較於安慰劑,降低了死亡率與住院情形,但腹瀉罹病率未達統計顯著差異。

作者結論

維他命A在降低HIV感染兒童的死亡率上是有助益的,但對暴率於HIV的兒童則不清楚維他命A的作用,還需要進一步的探討。鋅以及混合維他命A、鋅和微量營養素的補充劑相較於只給予維他命A,並未對HIV感染的兒童帶來明顯效果。Cotrimoxazole則降低了HIV感染兒童的死亡率與部分罹病率。還需要進一步的研究來釐清這些介入措施在腹瀉罹病率上,以及暴露於HIV的兒童的效果。

翻譯人

本摘要由劉家毓翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院 (National Health Research Institutes, Taiwan) 統籌。

總結

感染HIV或由HIV感染母親產下的兒童的腹瀉預防:腹瀉是兒童常見的病因,尤其在中低收入國家每年更造成近250萬人死亡。感染HIV或因生產或哺乳暴露於母體HIV的嬰兒與兒童,因為免疫系統較弱、營養不良或其他感染,更容易受腹瀉侵襲。本篇回顧檢驗了三種介入方式,包括維他命A、鋅和cotrimoxazole,以評估何者能預防感染或暴露HIV的嬰兒及兒童因腹瀉而死亡或罹病。維他命A和鋅在感染和暴露HIV的兒童間,可能可以改善微量營養素不良的盛行,並預防其他感染。Cotrimoxazole是一種能幫助免疫功能不全者預防伺機感染的抗生素,也可能可以預防其他感染。本回顧發現有9個研究探討了這些介入方式在感染和暴露HIV的兒童的效果。本回顧結果顯示,維他命A能降低HIV感染兒童因腹瀉造成的死亡與罹病率,以及較低的腹瀉患病趨勢;鋅能預防因水瀉而就診,cotrimoxazole則減少了死亡和呼吸系統感染的情形;其它的結果指標則不一致或未達統計顯著。本領域更進一步的研究能夠幫助釐清這些介入措施是如何影響感染和暴露HIV的兒童的腹瀉疾病。

Résumé scientifique

Prévention de la diarrhée chez les enfants infectés par le VIH ou exposés à une transmission maternelle du virus

Contexte

La diarrhée est une cause majeure de morbidité et de mortalité chez les nourrissons et les enfants du monde entier, en particulier dans les pays à faibles et moyens revenus. Le virus de l'immunodéficience humaine/syndrome d'immunodéficience acquise (VIH/sida) est une maladie qui affecte également les pays à faibles et moyens revenus de manière disproportionnée ; la grande majorité des quelques 2,1 millions d'enfants de moins de 15 ans vivant avec le VIH/sida réside en Afrique subsaharienne.Les nourrissons et les enfants infectés par le VIH présentent une diarrhée plus fréquente et plus sévère que les enfants non infectés. Les interventions utilisant de la vitamine A, du zinc et du cotrimoxazole pourraient contribuer substantiellement à prévenir la diarrhée chez les enfants infectés ou exposés au VIH.

Objectifs

Nous avons effectué une revue systématique des essais contrôlés randomisés et des études non randomisées examinant les effets de la vitamine A, du zinc et du cotrimoxazole sur la mortalité et la morbidité associées à la diarrhée chez les nourrissons et les enfants infectés et exposés au VIH.

Stratégie de recherche documentaire

Des bases de données électroniques, y compris Pubmed, Central et EMBASE, ont été consultées sans restriction de langue de 1980 à avril 2010. Des bases de données de congrès ont été consultées, des experts ont été contactés et les références bibliographiques ont fait l'objet d'une recherche manuelle.

Critères de sélection

Les essais contrôlés randomisés (ECR) et les études non randomisées (ENR) examinant l'efficacité de ces trois interventions ont été inclus.

Recueil et analyse des données

Deux évaluateurs ont étudié l'éligibilité des références bibliographiques et extrait les données des études incluses de manière indépendante. Les deux évaluateurs ont évalué le biais des différentes études de manière indépendante. Seules deux estimations résumées ont été produites en raison de l'hétérogénéité des plans d'étude et des interventions.

Résultats principaux

Quatre ECR ont été identifiés pour la vitamine A. Un ECR a été identifié pour le zinc. Un ECR et deux ENR ont été identifiés pour le cotrimoxazole. La vitamine A réduisait la mortalité globale chez les enfants infectés par le VIH (quatre études). L'estimation combinée de trois études concernant la réduction de la mortalité associée à la vitamine A par rapport au placebo révélait un risque relatif (méthode de DerSimonian et Laird) de 0,50 (intervalle de confiance (IC) à 95 % : entre 0,31 et 0,79) chez 267 patients. La mortalité spécifique à la diarrhée n'atteignait pas un niveau statistiquement significatif et les résultats de la morbidité diarrhéique étaient variables dans trois essais. Une supplémentation en zinc réduisait le nombre de visites médicales pour cause de diarrhée aqueuse dans un essai. Le cotrimoxazole réduisait la mortalité et les hospitalisations par rapport au placebo dans un ECR, mais les morbidités spécifiques à la diarrhée n'étaient pas significatives.

Conclusions des auteurs

La vitamine A présentait des effets bénéfiques en termes de réduction de la mortalité chez les enfants infectés par le VIH. Les effets de la vitamine A chez les enfants exposés au VIH ne sont pas clairs et nécessitent d'être examinés de manière plus approfondie. Le zinc et une combinaison de vitamine A, de zinc et d'une supplémentation en micronutriments n'étaient associés à aucun effet par rapport à la vitamine A seule chez les enfants infectés par le VIH. Le cotrimoxazole réduisait la mortalité et certaines morbidités chez les enfants infectés par le VIH. Des recherches supplémentaires pourraient permettre de clarifier les effets de ces interventions sur la morbidité associée à la diarrhée, et chez une population d'enfants exposés au VIH.

Plain language summary

Prevention of diarrhoea in children with HIV infection or who were born to an HIV-infected mother

Diarrhoea is a common cause of illness in children, especially in low and middle-income countries where it accounts for nearly 2.5 million deaths per year. Infants and children with HIV infection or maternal exposure through birth or breastfeeding to HIV infection may be more vulnerable to diarrhoea due to weakened immune systems, nutritional deficiencies or from having other infections. This review evaluated three interventions to assess whether they can prevent death or illness from diarrhoea in infants and children with HIV infection or exposure: vitamin A, zinc and cotrimoxazole. Vitamin A and zinc may correct micronutrient deficiencies that are prevalent in children with HIV infection or exposure, as well as prevent other infections. Cotrimoxazole is an antibiotic that helps prevent opportunistic infections in immunocompromised hosts, and may also prevent other infections. This review found nine studies that addressed these interventions in infants or children with HIV infection.

The review indicated that vitamin A shows reduction of mortality and morbidity due to diarrhoea in children with HIV infection and a trend in lower illness from diarrhoea. Zinc prevented visits due to watery diarrhoea and cotrimoxazole decreased death and respiratory infections.

Other outcomes were variable or did not reach significance. More research in this area would help clarify how these interventions impact illness from diarrhoea in children with HIV infection or exposure.

Résumé simplifié

Prévention de la diarrhée chez les enfants infectés par le VIH ou nés d'une mère infectée par le VIH

La diarrhée est une cause fréquente de maladie chez l'enfant, en particulier dans les pays à faibles et moyens revenus, où elle est responsable de près de 2,5 millions de décès par an. Les nouveau-nés et enfants infectés par le VIH ou exposés à une transmission maternelle du virus lors de la naissance ou pendant l'allaitement pourraient être plus vulnérables à la diarrhée en raison de l'affaiblissement de leur système immunitaire, de carences nutritionnelles ou de la présence d'autres infections. Cette revue évaluait trois interventions afin d'examiner leur efficacité pour prévenir les maladies et les décès dus à la diarrhée chez les nourrissons et les enfants infectés ou exposés au VIH : la vitamine A, le zinc et le cotrimoxazole. La vitamine A et le zinc pourraient corriger les carences en micronutriments prévalentes chez les enfants infectés ou exposés au VIH et prévenir d'autres infections. Le cotrimoxazole est un antibiotique qui permet de prévenir les infections opportunistes chez des hôtes immunodéprimés et qui pourrait également prévenir d'autres infections. Cette revue a identifié neuf études examinant ces interventions chez des nourrissons ou des enfants infectés par le VIH.

Cette revue montre que la vitamine A entraîne une réduction de la mortalité et de la morbidité associées à la diarrhée chez les enfants infectés par le VIH, ainsi qu'une tendance à la baisse des maladies dues à la diarrhée. Le zinc prévenait les visites pour cause de diarrhée aqueuse, et le cotrimoxazole réduisait les décès et les infections respiratoires.

Les autres résultats étaient variables ou n'atteignaient pas un niveau significatif. Des recherches supplémentaires dans ce domaine permettraient de clarifier l'impact de ces interventions sur les maladies associées à la diarrhée chez les enfants infectés ou exposés au VIH.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st March, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

Get access to the full text of this article