Intervention Review

Sumatriptan (oral route of administration) for acute migraine attacks in adults

  1. Christopher J Derry,
  2. Sheena Derry,
  3. R Andrew Moore

Editorial Group: Cochrane Pain, Palliative and Supportive Care Group

Published Online: 15 FEB 2012

Assessed as up-to-date: 13 OCT 2011

DOI: 10.1002/14651858.CD008615.pub2


How to Cite

Derry CJ, Derry S, Moore RA. Sumatriptan (oral route of administration) for acute migraine attacks in adults. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 2. Art. No.: CD008615. DOI: 10.1002/14651858.CD008615.pub2.

Author Information

  1. University of Oxford, Pain Research and Nuffield Department of Clinical Neurosciences (Nuffield Division of Anaesthetics), Oxford, Oxfordshire, UK

*Maura Moore, Pain Research and Nuffield Department of Clinical Neurosciences (Nuffield Division of Anaesthetics), University of Oxford, Pain Research Unit, Churchill Hospital, Oxford, Oxfordshire, OX3 7LJ, UK. maura.moore@pru.ox.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 15 FEB 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Migraine is a highly disabling condition for the individual and also has wide-reaching implications for society, healthcare services, and the economy. Sumatriptan is an abortive medication for migraine attacks, belonging to the triptan family.

Objectives

To determine the efficacy and tolerability of oral sumatriptan compared to placebo and other active interventions in the treatment of acute migraine attacks in adults.

Search methods

We searched the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL), MEDLINE, EMBASE, online databases, and reference lists for studies through 13 October 2011.

Selection criteria

We included randomised, double-blind, placebo- and/or active-controlled studies using oral sumatriptan to treat a migraine headache episode, with at least 10 participants per treatment arm.

Data collection and analysis

Two review authors independently assessed trial quality and extracted data. We used numbers of participants achieving each outcome to calculate relative risk (or 'risk ratio') and numbers needed to treat to benefit (NNT) or harm (NNH) compared to placebo or a different active treatment.

Main results

Sixty-one studies (37,250 participants) compared oral sumatriptan with placebo or an active comparator. Most of the data were for the 50 mg and 100 mg doses. Sumatriptan surpassed placebo for all efficacy outcomes. For sumatriptan 50 mg versus placebo the NNTs were 6.1, 7.5, and 4.0 for pain-free at two hours and headache relief at one and two hours, respectively. NNTs for sustained pain-free and sustained headache relief during the 24 hours postdose were 9.5 and 6.0, respectively. For sumatriptan 100 mg versus placebo the NNTs were 4.7, 6.8, 3.5, 6.5, and 5.2, respectively, for the same outcomes. Results for the 25 mg dose were similar to the 50 mg dose, while sumatriptan 100 mg was significantly better than 50 mg for pain-free and headache relief at two hours, and for sustained pain-free during 24 hours. Treating early, during the mild pain phase, gave significantly better NNTs for pain-free at two hours and sustained pain-free during 24 hours than did treating established attacks with moderate or severe pain intensity.

Relief of associated symptoms, including nausea, photophobia, and phonophobia, was greater with sumatriptan than with placebo, and use of rescue medication was lower with sumatriptan than with placebo. For the most part, adverse events were transient and mild and were more common with the sumatriptan than with placebo, with a clear dose response relationship (25 mg to 100 mg).

Sumatriptan was compared directly with a number of active treatments, including other triptans, paracetamol (acetaminophen), acetylsalicylic acid, non-steroidal anti-inflammatory drugs (NSAIDs), and ergotamine combinations.

Authors' conclusions

Oral sumatriptan is effective as an abortive treatment for migraine attacks, relieving pain, nausea, photophobia, phonophobia, and functional disability, but is associated with increased adverse events.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Sumatriptan (oral route of administration) for acute migraine attacks in adults

Sumatriptan is one of the triptan family of drugs used to treat migraine attacks. It is widely available as an oral tablet. This review found that a single dose was effective in relieving migraine headache pain and associated symptoms of nausea, sensitivity to light, and sensitivity to sound. Pain was reduced from moderate or severe to no pain by two hours in about 3 in 10 people (32%) taking sumatriptan 100 mg, compared with about 1 in 10 (11%) taking placebo. Pain was reduced from moderate or severe to no worse than mild pain by two hours in 6 in 10 people (61%) taking sumatriptan 100 mg, compared with about 3 in 10 (32%) taking placebo. Almost a quarter (24%) of people taking sumatriptan 100 mg had freedom from pain at two hours which was sustained during 24 hours without the use of rescue medication, compared with fewer than 1 in 10 (8%) taking placebo. In addition to relieving headache pain, sumatriptan also relieved symptoms of nausea and sensitivity to light and sound by two hours in about half of those who took it, compared with about one-third of those taking placebo. Adverse events were mostly of short duration and mild or moderate in severity, and were experienced by about 4 in 10 (43%) of people taking sumatriptan 100 mg, and by 2 in 10 (23%) taking placebo. The 50 mg dose had slightly lower efficacy, but was associated with fewer adverse events. Treating attacks while pain was still mild was more effective than treating established attacks with moderate or severe pain intensity.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Le sumatriptan (administration par voie orale) pour les crises aiguës de migraine chez l'adulte

Contexte

La migraine est une affection très handicapante pour la personne qui en est victime et elle a également des implications de grande portée pour la société, les services médicaux et l'économie. Le sumatriptan est un médicament abortif pour crises de migraine, appartenant à la famille des triptans.

Objectifs

Déterminer l'efficacité et la tolérabilité du sumatriptan par voie orale, en comparaison à un placebo et à d'autres interventions actives, dans le traitement des crises migraineuses aiguës chez l'adulte.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons cherché jusqu'au 13 octobre 2011 dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), MEDLINE, EMBASE, des bases de données en ligne et les bibliographies des études.

Critères de sélection

Nous avons inclus des études randomisées, en double aveugle, avec contrôle actif et/ou placebo qui avaient utilisé le sumatriptan par voie orale pour traiter des épisodes migraineux et comptaient au moins 10 participants par groupe de traitement.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de revue ont évalué la qualité des essais et extrait les données de manière indépendante. Nous avons utilisé les nombres de participants parvenant à chaque résultat pour calculer le risque relatif et les nombres de sujets à traiter pour observer un bénéfice (NST) ou un effet indésirable (NNN), en comparaison à un placebo ou à un autre traitement actif.

Résultats Principaux

Soixante-et-une études (soit 37 250 participants) avaient comparé le sumatriptan par voie orale à un placebo ou à un comparateur actif. La plupart des données concernaient les doses de 50 mg et 100 mg. Le sumatriptan avait surpassé le placebo pour tous les critères d'efficacité. Pour le sumatriptan 50 mg versus placebo les NST étaient de 6,1 ; 7,5, et 4,0 respectivement pour la disparation de la douleur après deux heures et le soulagement de la céphalée après une et deux heures. Les NST pour le maintien de l'absence de douleur et le maintien du soulagement de la céphalée au cours des 24 heures suivant la prise de dose, étaient respectivement de 9,5 et 6,0. Pour le sumatriptan 100 mg versus placebo les NST étaient de 4,7 ; 6,8 ; 3,5 ; 6,5 et 5.2, respectivement pour les mêmes critères de résultat. Les résultats pour la dose de 25 mg étaient similaires à ceux de la dose de 50 mg, tandis que le sumatriptan 100 mg était significativement supérieur au 50 mg pour la disparation de la douleur et le soulagement de la céphalée après deux heures, ainsi que pour le maintien de l'absence de douleur pendant 24 heures. Le traitement précoce, pendant la phase de douleur légère, donnait des NST significativement meilleurs pour la disparation de la douleur en deux heures et pour le maintien de l'absence de douleur pendant 24 heures que ne donnait le traitement de crises établies avec des douleurs d'intensité modérée à sévère.

Le soulagement des symptômes associés, y compris la nausée, la photophobie et la phonophobie, était meilleur avec le sumatriptan qu'avec le placebo, et l'utilisation d'un autre médicament était plus faible avec le sumatriptan qu'avec le placebo. Dans la plupart des cas les effets indésirables étaient transitoires et légers ; ils étaient plus fréquents avec le sumatriptan qu'avec le placebo, avec une claire relation dose-réponse (de 25 mg à 100 mg).

Le sumatriptan a été comparé directement avec un certain nombre de traitements actifs, y compris les combinaisons d'autres triptans, de paracétamol (acétaminophène), d'acide acétylsalicylique, d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et d'ergotamine.

Conclusions des auteurs

Le sumatriptan par voie orale est efficace comme traitement abortif pour crises de migraine, soulageant la douleur, les nausées, la photophobie, la phonophobie et l'incapacité fonctionnelle, mais il est associé à une augmentation des effets indésirables.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Le sumatriptan (administration par voie orale) pour les crises aiguës de migraine chez l'adulte

Le sumatriptan (administration par voie orale) pour les crises aiguës de migraine chez l'adulte

Le sumatriptan est un médicament de la famille des triptans utilisé pour traiter les crises de migraine. Il est communément disponible sous forme de comprimé. Cette revue a constaté qu'une dose unique était efficace pour soulager les maux de tête migraineux et les symptômes associés de nausée et de sensibilité à la lumière et au bruit. Avec une prise de 100 mg de sumatriptan, la douleur modérée ou sévère avait été totalement éliminée en deux heures chez environ 3 personnes sur 10 (32 %), par rapport à environ 1 sur 10 (11 %) pour le placebo. Avec une prise de 100 mg de sumatriptan, la douleur modérée ou sévère avait été réduite en deux heures à 'pas plus que légère' chez environ 6 personnes sur 10 (61 %), par rapport à environ 3 sur 10 (32 %) pour le placebo. Près d'un quart (24 %) des personnes ayant pris un comprimé de sumatriptan 100 mg étaient libérées de leur douleur après deux heures et pour les 24 heures suivantes sans avoir à utiliser d'autre médicament, par rapport à moins d'1 sur 10 (8 %) pour le placebo. En plus de soulager les maux de tête, le sumatriptan avait aussi dissipé en deux heures les symptômes de nausée et de sensibilité à la lumière et au bruit chez environ la moitié de ceux qui l'avaient pris, par rapport à environ un tiers de ceux ayant pris un placebo. Les effets indésirables étaient pour la plupart de courte durée et de gravité légère à modérée ; ils avaient été ressentis par environ 4 personnes sur 10 (43 %) ayant pris un comprimé de sumatriptan 100 mg et par 2 sur 10 (23 %) ayant pris un placebo. La dose de 50 mg avait eu une efficacité légèrement moindre mais était associée à moins d'effets indésirables. Traiter les crises quand la douleur est encore légère s'est avéré plus efficace que de traiter des crises établies avec des douleurs d'intensité modérée à sévère.

Notes de traduction

Cette revue fait partie d'une série de revues sur le sumatriptan pour crises aiguës de migraine chez l'adulte ; elle remplace une précédente revue Cochrane sur le sumatriptan par voie orale (McCrory 2003).

Traduit par: French Cochrane Centre 18th May, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français