Intervention Review

Timing of hypertonic saline inhalation for cystic fibrosis

  1. Mark Elkins*,
  2. Ruth Dentice

Editorial Group: Cochrane Cystic Fibrosis and Genetic Disorders Group

Published Online: 15 FEB 2012

Assessed as up-to-date: 14 DEC 2011

DOI: 10.1002/14651858.CD008816.pub2

How to Cite

Elkins M, Dentice R. Timing of hypertonic saline inhalation for cystic fibrosis. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 2. Art. No.: CD008816. DOI: 10.1002/14651858.CD008816.pub2.

Author Information

  1. Royal Prince Alfred Hospital, Department of Respiratory Medicine, Camperdown, Australia

*Mark Elkins, Department of Respiratory Medicine, Royal Prince Alfred Hospital, Level 11 South, Edinburgh Building, Missenden Road, Camperdown, NSW 2050, Australia. mark.elkins@sydney.edu.au.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 15 FEB 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Inhalation of hypertonic saline improves sputum rheology, accelerates mucociliary clearance and improves clinical outcomes of people with cystic fibrosis.

Objectives

To determine whether the timing of hypertonic saline inhalation (in relation to airway clearance techniques or in relation to time of day) has an impact on its clinical efficacy in people with cystic fibrosis.

Search methods

We identified relevant randomised and quasi-randomised controlled trials from the Cochrane Cystic Fibrosis Trials Register, the Physiotherapy Evidence Database (PEDro), and international cystic fibrosis conference proceedings.

Date of the last search of the Group's Cystic Fibrosis Trials Register: 6 December 2011.

Selection criteria

Any trial of hypertonic saline in people with cystic fibrosis where timing of inhalation was the randomised element in the study protocol with either: inhalation up to six hours before airway clearance techniques compared to inhalation during airway clearance techniques compared to inhalation up to six hours after airway clearance techniques; or morning compared to evening inhalation with any definition provided by the author.

Data collection and analysis

Both authors independently assessed the trials identified by the search for potential inclusion in the review.

Main results

The search strategy identified 50 trial reports which represented 24 unique studies. One study, published only as an abstract, is awaiting further assessment. None of the other studies compared timing regimens for the inhalation of hypertonic saline and we excluded these from the review.

Authors' conclusions

This review did not identify any evidence comparing the timing of hypertonic saline inhalation in relation to airway clearance physiotherapy. Until such evidence becomes available, clinicians could advise patients to inhale hypertonic saline before airway clearance, because this is the only regimen evaluated in the studies that established the efficacy of the use of hypertonic saline. This review also did not identify any evidence comparing the timing of hypertonic saline inhalation in relation to time of day. Until such evidence becomes available, clinicians could advise patients to inhale hypertonic saline morning and evening; but if only one dose per day is tolerated, the time of day at which it is inhaled could be based on convenience or tolerability.

Given the competing theoretical rationales about why hypertonic saline could be more effective if inhaled at certain times, a trial comparing these various timing regimens should be conducted.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

The timing of inhalation of hypertonic saline in people with cystic fibrosis

Inhalation of a strong, sterile, salt water solution (known as hypertonic saline) through a nebuliser improves the physical properties of sputum and stimulates cough in people with cystic fibrosis. Regular inhalation improves the clinical outcomes of people with cystic fibrosis. It is not certain whether it is better to inhale hypertonic saline before or after clearing the airways with physical techniques, nor whether it is better to inhale it in the morning or in the evening. We looked for trials that compared these different timing regimens, but were unable to find any such trials. In the absence of this evidence, people with cystic fibrosis might be advised to inhale hypertonic saline before airway clearance, because this is the only timing regimen with established efficacy. Because the long-term efficacy of hypertonic saline has only been established for twice-daily inhalations, clinicians should advise patients to inhale hypertonic saline both in the morning and in the evening. However, if only one dose per day is tolerated, the time of day at which it is inhaled could be based on convenience or tolerability until further evidence is available.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Moment de l'inhalation de solution saline hypertonique pour la mucoviscidose

Contexte

L'inhalation de solution saline hypertonique améliore la rhéologie de l'expectoration, accélère la clairance mucociliaire et permet de meilleurs résultats cliniques pour les personnes atteintes de mucoviscidose.

Objectifs

Déterminer si le moment de l'inhalation de solution saline hypertonique (par rapport à la physiothérapie de dégagement des voies respiratoires ou à l'heure de la journée) a un impact sur son efficacité clinique chez les personnes atteintes de mucoviscidose.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons identifié des essais contrôlés randomisés et quasi-randomisés pertinents dans le registre d'essais cliniques du groupe Cochrane sur la mucoviscidose, dans la Physiotherapy Evidence Database (PEDro) et dans les actes des congrès internationaux sur la mucoviscidose.

Date de la dernière recherche effectuée dans le registre des essais cliniques du groupe sur la mucoviscidose : 6 décembre 2011.

Critères de sélection

Tout essai de solution saline hypertonique chez des personnes atteintes de mucoviscidose, où le moment de l'inhalation était l'élément randomisé dans le protocole de l'étude avec : soit l'inhalation jusqu'à six heures avant la procédure de dégagement des voies respiratoires comparée à l'inhalation simultanément à la procédure de dégagement des voies respiratoires comparée à l'inhalation jusqu'à six heures après la procédure de dégagement des voies respiratoires, soit l'inhalation matinale comparée à l'inhalation en soirée quelle que soit la définition fournie par l'auteur.

Recueil et analyse des données

Les deux auteurs ont évalué de manière indépendante les essais identifiés par la recherche, en vue de leur inclusion éventuelle dans la revue.

Résultats Principaux

La stratégie de recherche a permis d'identifier 50 rapports d'essais représentant 24 études uniques. Une étude, publiée uniquement sous forme de résumé, demeure en attente d'évaluation. Aucune des autres études n'avait comparé différents moments possibles pour l'inhalation de solution saline hypertonique, nous les avons donc exclues de la revue.

Conclusions des auteurs

Cette revue n'a identifié aucune preuve concernant la détermination du moment de l'inhalation de solution saline hypertonique par rapport à la physiothérapie de dégagement des voies respiratoires. Jusqu'à ce que de telles données soient disponibles, les cliniciens pourraient conseiller aux patients d'inhaler de la solution saline hypertonique avant le dégagement des voies respiratoires, puisqu'il s'agit là du seul mode évalué dans les études qui ont établi l'efficacité de la solution saline hypertonique. Cette revue n'a pas non plus identifié de preuve concernant la comparaison de différentes heures de la journée pour l'inhalation de solution saline hypertonique. Jusqu'à ce que de telles données soient disponibles, les cliniciens pourraient conseiller aux patients d'inhaler de la solution saline hypertonique matin et soir ; mais si une seule dose par jour est tolérée, le choix de l'heure d'inhalation pourra n'être affaire que de commodité ou de tolérabilité.

Compte tenu des justifications théoriques concurrentes de la plus grande efficacité de l'inhalation de solution saline hypertonique effectuée à certains moments, il conviendrait de réaliser un essai comparant ces différents timings.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Moment de l'inhalation de solution saline hypertonique pour la mucoviscidose

Le moment de l'inhalation de solution saline hypertonique chez les personnes atteintes de mucoviscidose

L'inhalation d'une forte solution stérile d'eau salée (appelée solution saline hypertonique) au moyen d'un nébuliseur améliore les propriétés physiques de l'expectoration et stimule la toux chez les personnes atteintes de mucoviscidose. Une inhalation régulière améliore les résultats cliniques des personnes atteintes de mucoviscidose. Il n'est pas clair s'il est préférable d'inhaler la solution saline hypertonique avant ou après la physiothérapie de dégagement des voies respiratoires, ni s'il vaut mieux l'inhaler le matin ou le soir. Nous avons recherché des essais comparant ces différents timings, mais nous ne sommes pas parvenus à en trouver. En l'absence de preuves, il convient de recommander aux personnes atteintes de mucoviscidose d'inhaler la solution saline hypertonique avant le dégagement des voies respiratoires, car c'est là le seul timing à l'efficacité établie. L'efficacité à long terme de la solution saline hypertonique n'ayant été établie que sur la base d'inhalations bi-quotidiennes, les cliniciens devraient conseiller aux patients d'inhaler de la solution saline hypertonique à la fois le matin et le soir. Toutefois, si seule une dose par jour est tolérée, le choix de l'heure d'inhalation dans la journée ne devrait être affaire que de commodité ou de tolérabilité, tant qu'on ne dispose pas de preuves plus précises.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 18th May, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français