Intervention Review

Huperzine A for mild cognitive impairment

  1. Jirong Yue1,
  2. Bi Rong Dong1,*,
  3. Xiufang Lin1,
  4. Ming Yang1,
  5. Hong Mei Wu1,
  6. Taixiang Wu2

Editorial Group: Cochrane Dementia and Cognitive Improvement Group

Published Online: 12 DEC 2012

Assessed as up-to-date: 19 JUL 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD008827.pub2


How to Cite

Yue J, Dong BR, Lin X, Yang M, Wu HM, Wu T. Huperzine A for mild cognitive impairment. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 12. Art. No.: CD008827. DOI: 10.1002/14651858.CD008827.pub2.

Author Information

  1. 1

    West China Hospital, Sichuan University, Department of Geriatrics, Chengdu, Sichuan, China

  2. 2

    West China Hospital, Sichuan University, Chinese Clinical Trial Registry, Chinese Ethics Committee of Registering Clinical Trials, Chengdu, Sichuan, China

*Bi Rong Dong, Department of Geriatrics, West China Hospital, Sichuan University, No. 37, Guo Xue Xiang, Chengdu, Sichuan, 610041, China. birongdong@163.com.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 12 DEC 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Mild cognitive impairment (MCI) has been proposed as a condition of intermediate symptomatology between the cognitive changes of ageing and fully developed symptoms of dementia. Treatment in the stages of MCI may delay the deterioration of cognitive impairment and delay the progression to dementia. Currently, the treatments for Alzheimer's disease have been focused on increasing acetylcholine levels in the brain. However, these drugs have not been proven to be effective for MCI and have numerous side effects. Huperzine A may have some beneficial effects in MCI.

Objectives

To assess the clinical efficacy and safety of huperzine A for the treatment of patients with MCI.

Search methods

We searched ALOIS: the Cochrane Dementia and Cognitive Improvement Group's Specialized Register on 23 May 2011 using the terms: huperzine, ayapin, scoparon. ALOIS contains records of clinical trials identified from monthly searches of a number of major healthcare databases, numerous trial registries and grey literature sources. Additional searches were also performed separately in MEDLINE, EMBASE, PsycINFO, LILACS, clinicalTrials.gov, the ICTRP (WHO portal), CENTRAL (The Cochrane Library) and Web of Science with Conference Proceedings.

The following Chinese databases were searched: The Chinese Biomedical Database, VIP Chinese Science and Technique Journals Database, China National Knowledge Infrastructure and The Chinese Clinical Trials Register. In addition, we handsearched 20 Chinese traditional medicine journals from between 1970 and 1989.

Selection criteria

Randomised, parallel-group, placebo-controlled trials comparing huperzine A with placebo in patients with MCI were eligible for inclusion.

Data collection and analysis

Two review authors independently assessed studies for their eligibility for inclusion.

Main results

No eligible trials were identified. In the absence of any suitable randomised placebo-controlled trials in this area, we were unable to perform a meta-analysis.

Authors' conclusions

The currently available evidence is insufficient to assess the potential for huperzine A in the treatment of MCI. Randomised double-blind placebo-controlled trials are needed.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

No evidence from randomised controlled trials for or against the use of huperzine A in the treatment of people with mild cognitive impairment

Mild cognitive impairment (MCI) is a condition in which a person has problems with memory, language or another mental function severe enough to be noticeable to other people and to show up on tests, but not serious enough to interfere with daily life. Research has shown that individuals with MCI have an increased risk of developing Alzheimer's disease (AD) over the following few years, especially when their main problem is memory. Currently available drug treatments for AD are thought to work by inhibiting the enzyme acetylcholinesterase and hence increasing acetylcholine levels in the brain. However, these drugs have not been shown to be effective for MCI and have numerous side effects. Huperzine A is a herbal medicine that is an alkaloid isolated from the Chinese herb Huperzia serrata. It has also been found to be an inhibitor of acetylcholinesterase and to possess other properties (such as protecting the brain against glutamate-induced damage, and increasing levels of nerve growth factor), which may have some beneficial effects in MCI. It is used to treat MCI in China, but because no randomised controlled trials of huperzine A versus placebo were found its efficacy and safety could not be analysed in this review. There is a need for randomised placebo-controlled trials of huperzine A for people with MCI.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Huperzine A en cas de troubles cognitifs modérés

Contexte

Il a été suggéré que les troubles cognitifs modérés (TCM) étaient une affection de symptomatologie intermédiaire entre les changements cognitifs du vieillissement et les symptômes complètement développés de la démence. Le traitement au cours des stades de TCM peut retarder l'aggravation des troubles cognitifs et retarder l'évolution en démence. Actuellement, les traitements contre la maladie d'Alzheimer se concentrent sur l'augmentation des taux d'acétylcholine dans le cerveau. Cependant, il n'a pas été prouvé que ces médicaments étaient efficaces contre les TCM et ils présentent par ailleurs de nombreux effets secondaires. L'huperzine A pourrait avoir des effets bénéfiques dans les TCM.

Objectifs

Évaluer l'efficacité clinique et l'innocuité de l'huperzine A pour le traitement des patients atteints de TCM.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans ALOIS : le registre spécialisé du groupe Cochrane sur la démence et les autres troubles cognitifs le lundi 23 mai 2011, en utilisant les termes : huperzine, ayapin, scoparon. ALOIS contient des dossiers d’essais cliniques identifiés lors de recherches mensuelles effectuées dans plusieurs bases de données majeures de la santé, de nombreux registres d’essais cliniques et de sources de la littérature grise. Des recherches supplémentaires ont également été effectuées séparément dans MEDLINE, EMBASE, PsycINFO, LILACS, clinicalTrials.gov, l'ICTRP (portail de l'OMS), CENTRAL (The Cochrane Library) et les actes de conférence de Web of Science.

Les bases de données chinoises suivantes ont été examinées : Chinese Biomedical Database, VIP Chinese Science and Technique Journals Database, China National Knowledge Infrastructure et le registre des essais cliniques chinois. De plus, nous avons effectué des recherches manuelles dans 20 revues de médecine traditionnelle chinoise entre 1970 et 1989.

Critères de sélection

Les essais randomisés, en groupes parallèles, contrôlés par placebo, comparant l'huperzine A à un placebo chez des patients atteints de TCM étaient éligibles à l'inclusion.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont évalué l'éligibilité des études à l'inclusion de façon indépendante.

Résultats Principaux

Aucun essai éligible n'a été identifié. En l’absence d’essais randomisés contrôlés par placebo adéquats dans ce domaine, nous n’avons pas été en mesure de procéder à une méta-analyse.

Conclusions des auteurs

Les preuves actuellement disponibles sont insuffisantes pour évaluer le potentiel de l'huperzine A dans le traitement des TCM. Des essais randomisés double aveugle contrôlés par placebo doivent être réalisés.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Huperzine A en cas de troubles cognitifs modérés

Absence de preuves issues d'essais contrôlés randomisés pour ou contre l'usage de l'huperzine A dans le traitement des personnes atteintes de troubles cognitifs modérés

Les troubles cognitifs modérés (TCM) sont une affection dans laquelle une personne présente des problèmes de mémoire, de langage ou concernant une autre fonction mentale suffisamment graves pour que les autres personnes les remarquent et pour que cela apparaisse lors de tests, mais pas assez graves pour interférer avec la vie quotidienne. Les recherches ont montré que les personnes atteintes de TCM avaient un risque accru de développement de la maladie d'Alzheimer (MA) au cours des quelques années suivantes, en particulier lorsque leur problème principal était la mémoire. On pense que les traitements médicamenteux disponibles actuellement contre la MA fonctionneraient en inhibant l'enzyme acétylcholinestérase et donc en augmentant les taux d'acétylcholine dans le cerveau. Cependant, il n'a pas été montré que ces médicaments étaient efficaces contre les TCM et ils présentent par ailleurs de nombreux effets secondaires. L'huperzine A est un médicament à base de plante qui est un alcaloïde isolé à partir de la plante chinoise Huperzia serrata. Il a également été découvert que l'huperzine A était un inhibiteur de l'acétylcholinestérase et qu'elle possédait d'autres propriétés (telles que la protection du cerveau contre les lésions induites par le glutamate et l'augmentation des taux de facteur de croissance des nerfs) qui pouvaient avoir des effets bénéfiques dans les TCM. Elle est utilisée pour traiter les TCM en Chine, mais comme aucun essai contrôlé randomisé sur l'huperzine A par comparaison avec un placebo n'a pu être trouvé, son efficacité et son innocuité n'ont pas pu être analysées dans cette revue. Des essais randomisés, contrôlés par placebo, portant sur l'huperzine A pour les personnes atteintes de TCM doivent être réalisés.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 10th January, 2013
Traduction financée par: Minist�re Fran�ais des Affaires sociales et de la Sant�