Surgical versus non-surgical interventions for treating humeral shaft fractures in adults

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Fractures of the shaft of the humerus account for 1% to 3% of all fractures in adults. The management of these fractures, including surgical intervention, varies widely.

Objectives

To assess and compare the effects of surgical versus non-surgical intervention for non-pathological fractures of the humeral shaft in adults.

Search methods

We searched the Cochrane Bone, Joint and Muscle Trauma Group Specialised Register, the Cochrane Central Register of Controlled Trials, MEDLINE, EMBASE, trial registers, and bibliographies of trial reports. The full search was conducted in October 2011.

Selection criteria

Considered for inclusion were all randomised and quasi-randomised (method of allocating participants to a treatment which is not strictly random; e.g. by date of birth, hospital record number or alternation) controlled trials that compared surgical with non-surgical intervention for humeral shaft fractures in adults.

Data collection and analysis

Two authors independently selected and assessed potential eligible studies for inclusion.

Main results

We found six completed studies that appeared to meet our inclusion criteria. After scrutiny, we excluded all six studies: five were retrospective studies and one was a prospective study without randomisation. We identified three potentially eligible ongoing studies, two of which involve randomisation of treatment allocation and one, which we excluded, that does not.

Authors' conclusions

There is no evidence available from randomised controlled trials to ascertain whether surgical intervention of humeral shaft fractures gives a better or worse outcome than no surgery. Sufficiently powered good quality multi-centre randomised controlled trials comparing surgical versus non-surgical interventions for treating humeral shaft fractures in adults are needed. It is likely that the results from the two ongoing randomised trials on this topic will help inform practice in due course.

Résumé scientifique

Interventions chirurgicales versus non chirurgicales pour le traitement des fractures de la diaphyse humérale chez l'adulte

Contexte

Les fractures de la diaphyse de l'humérus représentent 1 % à 3 % des fractures chez l'adulte. La gestion de ces fractures, y compris l'intervention chirurgicale, est très variable.

Objectifs

Évaluer et comparer les effets des interventions chirurgicales et non chirurgicales pour les fractures non pathologiques de la diaphyse humérale chez l'adulte.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué une recherche dans le registre spécialisé du Groupe Cochrane sur les traumatismes ostéo-articulaires et musculaires, le registre Cochrane des essais contrôlés, MEDLINE, EMBASE, des registres d'essais cliniques et des bibliographies de rapports d'essais. Toute la recherche a été réalisée en octobre 2011.

Critères de sélection

Nous avons considéré l'inclusion de tout essai contrôlé randomisé et quasi-randomisé (méthode d'assignation des participants à un traitement qui n'est pas strictement aléatoire ; par exemple date de naissance, numéro d'enregistrement à l'hôpital ou alternance) ayant comparé les interventions chirurgicales et non chirurgicales pour les fractures de la diaphyse humérale chez l'adulte.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont sélectionné et évalué de manière indépendante des études potentiellement éligibles à l'inclusion.

Résultats principaux

Nous avons trouvé six études achevées qui semblaient remplir nos critères d'inclusion. Après examen approfondi, nous avons exclu toutes les six études : cinq étaient des études rétrospectives et la sixième était une étude prospective sans randomisation. Nous avons identifié trois études en cours potentiellement éligibles, dont deux comprenaient une randomisation de l'assignation de traitement et la troisième, que nous avons exclue, n'en comprenait pas.

Conclusions des auteurs

Il n'existe pas de preuves disponibles provenant d'essais contrôlés randomisés permettant de déterminer si l'intervention chirurgicale pour la fracture de la diaphyse humérale donne un meilleur résultat ou non que le traitement non chirurgical. Il est nécessaire de réaliser des essais contrôlés randomisés multicentriques de bonne qualité et dotés d'une puissance suffisante, comparant des interventions chirurgicales et non chirurgicales pour le traitement des fractures de la diaphyse humérale chez l'adulte. Il est probable que les résultats des deux essais randomisés en cours sur ce sujet aideront, le moment venu, à prendre des décisions informées.

Plain language summary

Surgical versus non-surgical interventions for treating humeral shaft fractures in adults

The humerus is the long bone of the upper arm. It extends from the shoulder to the elbow. The incidence of fractures of the middle part (shaft) of the humerus increases with age. Patients with this fracture can often be treated without surgery. Only a few patients need surgery. This review aimed to examine the evidence from best quality (randomised controlled) trials that compared surgical with non-surgical treatment of humeral fractures to determine if either treatment gives a better outcome. Despite an extensive search for evidence, the review authors found no evidence from completed randomised controlled trials to help inform the choice between surgical and non-surgical treatment.

Résumé simplifié

Interventions chirurgicales versus non chirurgicales pour le traitement des fractures de la diaphyse humérale chez l'adulte

L'humérus est l'os long du bras. Il va de l'épaule au coude. L'incidence des fractures de la partie médiane (diaphyse) de l'humérus augmente avec l'âge. Les patients ayant subi cette fracture peuvent souvent être traités sans chirurgie. Seul un petit nombre de patients nécessite une intervention chirurgicale. Cette revue visait à examiner les preuves d'essais (contrôlés randomisés) de meilleure qualité ayant comparé les traitements chirurgicaux et non chirurgicaux des fractures de l'humérus afin de déterminer quel traitement donne un meilleur résultat. Malgré une vaste recherche, les auteurs de la revue n'ont trouvé aucunes preuves provenant d'essais contrôlés randomisés achevés pouvant aider à choisir entre le traitement chirurgical et non chirurgical.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 10th April, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français