Intervention Review

Strategies for improving the acceptability and acceptance of the copper intrauterine device

  1. Myat E Arrowsmith1,*,
  2. Catherine RH Aicken2,
  3. Sonia Saxena1,
  4. Azeem Majeed1

Editorial Group: Cochrane Fertility Regulation Group

Published Online: 14 MAR 2012

Assessed as up-to-date: 2 SEP 2011

DOI: 10.1002/14651858.CD008896.pub2

How to Cite

Arrowsmith ME, Aicken CRH, Saxena S, Majeed A. Strategies for improving the acceptability and acceptance of the copper intrauterine device. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 3. Art. No.: CD008896. DOI: 10.1002/14651858.CD008896.pub2.

Author Information

  1. 1

    Imperial College London, Department of Primary Care and Public Health, London, UK

  2. 2

    University College London, Centre for Sexual Health & HIV Research, London, UK

*Myat E Arrowsmith, Department of Primary Care and Public Health, Imperial College London, Charing Cross Hospital, St. Dunstan's Road, London, W6 8RP, UK. emma.arrowsmith08@imperial.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 14 MAR 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Intrauterine devices (IUDs) are highly effective and are the most widely used reversible contraceptive method in the world. However, in developed countries IUDs are among the least common methods of contraception used. We evaluated the effect of interventions to increase uptake of the copper IUD, a long-acting, reversible contraceptive method.

Objectives

To determine effectiveness of interventions to improve uptake and continuation of the copper IUD.

Search methods

We searched the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL), MEDLINE, EMBASE, POPLINE, PsycINFO, PubMed, ClinicalTrials.gov, International Clinical Trials Registry Platform (ICTRP) and OpenSIGLE. We also handsearched references of relevant reviews and included studies.

Selection criteria

We included randomised controlled trials (RCTs) and controlled before and after studies of interventions which measured use and uptake of contraception including copper IUD as an outcome.

Data collection and analysis

Two authors independently screened the search results for relevant studies and extracted data from included studies. We used RevMan 5.1 to calculate Peto odd ratios (OR) with 95% confidence intervals (CI) for dichotomous outcomes. We conducted meta-analysis by pooling data for similar types of intervention where possible. We used the GRADE system to evaluate the quality of evidence.

Main results

Nine studies representing 7960 women met our inclusion criteria, including seven randomised controlled trials and two controlled before and after studies that reported IUD uptake postintervention. We evaluated the quality of evidence as moderate to low. Three studies on contraceptive counselling and referrals by community workers showed an increase in uptake of the IUD among intervention groups (Peto OR 2.00; 95% CI 1.40 to 2.85). Two studies on antenatal contraceptive counselling also favoured the intervention groups (Peto OR 2.33; 95% CI 1.39 to 3.91). One study on postnatal couple contraceptive counselling also showed an increase in IUD uptake compared to control (Peto OR 5.73; 95% CI 3.59 to 9.15). The results of one study evaluating postnatal home visits and two studies on enhanced postabortion contraceptive counselling did not reach statistical significance.

Authors' conclusions

Community-based interventions and antenatal contraceptive counselling improved uptake of copper IUD contraception. Since the copper IUD is one of the most effective reversible contraceptive methods, primary care and family planning and practitioners could consider adopting these interventions. Although our review suggests these interventions are clinically effective, a cost-benefit analysis may be required to evaluate applicability.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Ways to increase use of non-hormonal long-acting birth control

The copper intrauterine device (copper IUD) is a highly-effective non-hormonal type of birth control, and is the most commonly used method in the world. However, use of the copper IUD is low in countries with relatively high rates of unintended pregnancy, such as the United Kingdom and United States. Our review looked at studies of different interventions to improve use of the copper IUD.

We did computer searches for relevant studies and looked at the reference lists of study reports to identify more studies. We found nine studies of moderate to low quality. Three studies on contraceptive counselling and referrals by community workers showed an increase in use of the copper IUD. Two studies on antenatal contraceptive counselling and one study on postnatal couple counselling, with provision of an information leaflet before being discharged from the maternity ward, also showed an increase in use of the copper IUD. A study on postnatal home visits and two studies on enhanced postabortion contraceptive counselling did not show an increase in use of the copper IUD. More high-quality research is needed to look at the longer-term effectiveness of interventions to improve use of the copper IUD.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Stratégies destinées à améliorer l'acceptabilité et l'acceptation d'un dispositif intra-utérin en cuivre

Contexte

Les dispositifs intra-utérins (DIU) sont très efficaces et sont la méthode contraceptive réversible la plus couramment utilisée dans le monde. Toutefois, dans les pays développés, les DIU font partie des méthodes contraceptives les moins utilisées. Nous avons évalué les effets de ces interventions visant à promouvoir le recours au DIU en cuivre, une méthode contraceptive réversible à effets prolongés.

Objectifs

Déterminer l'efficacité des interventions destinées à promouvoir le recours et la poursuite de l'utilisation d'un DIU en cuivre.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), MEDLINE, EMBASE, POPLINE, PsycINFO, PubMed, ClinicalTrials.gov, le système d'enregistrement international des essais cliniques de l'OMS (ICTRP pour « International Clinical Trials Registry Platform ») et OpenSIGLE. Nous avons également effectué des recherches manuelles dans les bibliographies des revues pertinentes et inclus des études.

Critères de sélection

Nous avons inclus des essais contrôlés randomisés (ECR) et contrôlés avant et après les études d'interventions évaluant l'utilisation et le recours à un contraceptif, notamment le DIU en cuivre comme critère de jugement.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont indépendamment analysé les résultats des recherches afin d'identifier les études pertinentes et extrait des données issues des études incluses. Nous avons utilisé RevMan 5.1 pour calculer les rapports des cotes (RC) de Peto avec des intervalles de confiance (IC) à 95 % pour les résultats dichotomiques. Nous avons réalisé une méta-analyse en groupant les données de types d'interventions similaires, quant cela était possible. Nous avons utilisé le système GRADE pour évaluer la qualité des preuves.

Résultats Principaux

Neuf études représentant 7 960 femmes répondaient à nos critères d'inclusion, dont sept essais contrôlés randomisés et deux essais contrôlés avant et après les études signalant le recours à un DIU suite aux interventions. Nous avons évalué la qualité des preuves comme étant modérée à médiocre. Trois études concernant les services sociaux de conseils et d'orientation en matière de contraception montraient une augmentation du recours au DIU parmi les groupes d'intervention (RC Peto 2,00 ; IC à 95 % 1,40 à 2,85). Deux études concernant les services de conseils en matière de contraception prénatale favorisaient également les groupes d'intervention (RC Peto 2,33 ; IC à 95 % 1,39 à 3,91). Une étude concernant les services de conseils conjugaux en matière de contraception post-natale montrait aussi une augmentation du recours au DIU par rapport au groupe témoin (RC Peto 5,73 ; IC à 95 % 3,59 à 9,15). Les résultats d'une étude évaluant des visites à domicile post-natales et de deux études concernant les services de conseils approfondis en matière de contraception suite à un avortement n'ont pas atteint de signification statistique.

Conclusions des auteurs

Les interventions sociales et les services de conseils en matière de contraception prénatale amélioraient le recours au DIU en cuivre. Étant donné que le DIU en cuivre est l'une des méthodes contraceptives réversibles les plus efficaces, l'adoption de ces interventions devrait être envisagée dans les domaines des soins de première ligne, de la planification familiale, ainsi qu'en médecine générale. Bien que notre revue suggère que ces interventions sont cliniquement efficaces, une analyse coût/bénéfice peut être nécessaire pour évaluer leur applicabilité.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Stratégies destinées à améliorer l'acceptabilité et l'acceptation d'un dispositif intra-utérin en cuivre

Méthodes destinées à promouvoir l'utilisation d'un contraceptif non hormonal à effets prolongés

Le dispositif intra-utérin en cuivre (DIU en cuivre) est un type de contraceptif non hormonal très efficace. Il s'agit de la méthode contraceptive la plus couramment utilisée dans le monde. Toutefois, l'utilisation d'un DIU en cuivre reste faible dans les pays dont les grossesses non désirées sont relativement élevées, comme le Royaume-Uni et les États-Unis. Notre revue s'intéressait aux études de différentes interventions destinées à promouvoir l'utilisation d'un DIU en cuivre.

Nous avons réalisé des recherches électroniques afin d'identifier les études pertinentes et consulté les listes bibliographiques des rapports d'études pour identifier des études supplémentaires. Nous avons trouvé neuf études dont la qualité méthodologique est moyenne à médiocre. Trois études concernant les services sociaux de conseils et d'orientation en matière de contraception montraient une augmentation de l'utilisation du DIU en cuivre. Deux études concernant les services de conseils sur l'utilisation d'un contraceptif prénatal et une étude concernant les services de conseils conjugaux post-nataux, avec distribution d'une notice d'information avant de pouvoir quitter la maternité, montraient aussi une augmentation de l'utilisation du DIU en cuivre. Une étude concernant les visites à domicile post-natales et deux études concernant les services de conseils approfondis en matière de contraception après avortement ne montraient aucune augmentation de l'utilisation du DIU en cuivre. D'autres recherches de bonne qualité devront être réalisées afin d'observer l'efficacité à long terme des interventions destinées à promouvoir l'utilisation d'un DIU en cuivre.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 18th May, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français