Get access

Interventions designed to prevent healthcare bed-related injuries in patients

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Every patient in residential healthcare has a bed. Falling out of bed is associated with preventable patient harm. Various interventions to prevent injury are available. Bed rails are the most common intervention designed to prevent patients falling out of bed; however, their effectiveness is uncertain and bed rail entrapment can also result in injuries.

Objectives

To assess the effectiveness of interventions designed to prevent patient injuries and falls from their beds.

Search methods

We searched the Cochrane Injuries Group Specialised Register, Cochrane Central Register of Controlled Trials 2010, Issue 2 (The Cochrane Library), MEDLINE (Ovid), EMBASE (Ovid), CINAHL (EBSCO), ISOI Web of Science and Web-based trials registers (all to December 2010) as well as reference lists.

Selection criteria

Randomised controlled trials of interventions designed to prevent patient injuries from their beds which were conducted in hospitals, nursing care facilities or rehabilitation units were eligible for inclusion.

Data collection and analysis

Two review authors independently assessed the risk of bias and extracted data from the included studies. Authors contacted investigators to obtain missing information.

Main results

Two studies met the inclusion criteria, involving a total of 22,106 participants. One study tested low height beds and the other tested bed exit alarms. Both studies used standard care for their control group and both studies were conducted in hospitals. No study investigating bed rails met the inclusion criteria. Due to the clinical heterogeneity of the interventions in the included studies pooling of data and meta-analysis was inappropriate, and so the results of the studies are described.

A single cluster randomised trial of low height beds in 18 hospital wards, including 22,036 participants, found no significant reduction in the frequency of patient injuries due to their beds (there were no injuries in either group), patient falls in the bedroom (rate ratio 0.69, 95% CI 0.35 to 1.34), all falls (rate ratio 1.26, 95% CI 0.83 to 1.90) or patient injuries due to all falls (rate ratio 1.35, 95% CI 0.68 to 2.68).

One randomised controlled trial of bed exit alarms in one hospital geriatric ward, involving 70 participants, found no significant reduction in the frequency of patient injuries due to their beds (there were no injuries in either group), patient falls out of bed (rate ratio 0.25, 95% CI 0.03 to 2.24), all falls (rate ratio 0.42, 95% CI 0.15 to 1.18) or patient injuries due to all falls (no injuries in either group).

Authors' conclusions

The effectiveness of interventions designed to prevent patient injuries from their beds (including bed rails, low height beds and bed exit alarms) remains uncertain. The available evidence shows no significant increase or decrease in the rate of injuries with the use of low height beds and bed exit alarms. Limitations of the two included studies include lack of blinding and insufficient power. No randomised controlled trials of bed rails were identified. Future reports should fully describe the standard care received by the control group.

Résumé scientifique

Interventions designed to prevent healthcare bed-related injuries in patients

Contexte

Tous les patients dans les services hospitaliers ont un lit. La chute d’un patient alité est un préjudice qui peut être évité. Plusieurs interventions permettent de prévenir cet accident. Les barrières de lit sont la solution la plus courante conçue pour éviter que les patients ne tombent de leur lit ; toutefois, leur efficacité est contestée et le piège résultant de la pose de barrières de lit peut aussi provoquer des blessures.

Objectifs

Évaluer l’efficacité des interventions conçues pour éviter qu’un patient ne se blesse ou tombe de son lit.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane Blessures, le registre Cochrane des essais contrôlés 2010 - Cochrane Central Register of Controlled Trials 2010 (The Cochrane Library), MEDLINE (Ovid), EMBASE (Ovid), CINAHL (EBSCO), ISOI Web of Science et les registres d’essais cliniques Web (tous jusqu’à décembre 2010), ainsi que dans les listes bibliographiques.

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés d’interventions conçues pour éviter que les patients alités ne se blessent en cas de chute ont été réalisés dans des centres hospitaliers, des établissements de soins médicaux ou des unités de réadaptation.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont indépendamment évalué le risque de biais et extrait des données issues des études incluses. Ils ont contacté les investigateurs afin d’obtenir les informations manquantes.

Résultats principaux

Deux études répondaient aux critères d’inclusion et totalisaient 22 106 participants. Une étude a testé l’utilisation de lits bas et l’autre a testé des alarmes se déclenchant chaque fois qu’un patient sort de son lit. Ces deux études ont utilisé des soins habituels pour leur groupe témoin et ont été réalisées dans des établissements hospitaliers. Aucune étude sur les barrières de lit n’a répondu aux critères d’inclusion. En raison de l’hétérogénéité clinique des interventions décrites dans les études cliniques, le regroupement des données et des méta-analyses n’était pas adapté. Par conséquent, les résultats des études sont décrits.

Un seul essai randomisé en cluster portant sur l’utilisation de lits bas répartis dans 18 salles de soins communes, incluant 22 036 participants, ne montrant pas de baisse significative de la fréquence des blessures chez les patients à cause de leur lit (aucun blessé dans aucun des groupes), des chutes de patients dans leur chambre (rapport de risques 0,69, IC à 95 % 0,35 à 1,34), de l’ensemble des chutes (rapport de risques 1,26, IC à 95 % 0,83 à 1,90) ou des blessures chez les patients provoquées par l’ensemble des chutes (rapport de risques 1,35, IC à 95 % 0,68 à 2,68).

Un seul essai contrôlé randomisé portant sur des alarmes se déclenchant dès qu’un patient sort de son lit et installées dans une salle de soins gériatriques commune, comptant 70 participants, n’a pas montré de diminution significative de la fréquence des blessures chez les patients à cause de leur lit (aucun blessé dans aucun des groupes), des chutes de patients sortant de leur lit (rapport des taux 0,25, IC à 95 % 0,03 à 2,24), de l’ensemble des chutes (rapport des taux 0,42, IC à 95 % 0,15 à 1,18) ou des blessures chez les patients provoquées par l’ensemble des chutes (aucune chute dans aucun des groupes).

Conclusions des auteurs

L’efficacité des interventions conçues pour éviter que les patients ne se blessent dans leur lit (y compris l’utilisation de barrières de lit, de lits bas et d’alarmes se déclenchant dès qu’un patient sort de son lit) reste incertaine. Les preuves disponibles ne montrent aucune augmentation ou baisse significative du taux de blessures suite à l’utilisation de lits bas ou d’alarmes se déclenchant lorsqu’un patient quitte son lit. Les limites des deux études sont l’absence d’assignation secrète et une puissance statistique insuffisante. Aucun essai contrôlé randomisé portant sur les barrières de lit n’est disponible. Les rapports futurs devront décrire en détail les soins habituels reçus par le groupe témoin.

Plain language summary

Interventions designed to prevent healthcare bed-related injuries in patients

Patients in hospitals, nursing care facilities and rehabilitation units sometimes fall out of bed. Associated injuries include skin lacerations, bone fractures, joint dislocations and brain haemorrhage, and these injuries may result in permanent disability and death. Bed rails are the most common intervention designed to prevent patients falling out of bed. However, reports of fatal bed rail entrapment have caused uncertainty regarding their use. Determining which interventions effectively and safely prevent patient injuries from their beds would be beneficial and allow healthcare staff an evidence-based practice.

Two randomised studies are included in this review. Both studies targeted patients most likely to fall. One trial was of low height beds (22,036 patients) and the other investigated bed exit alarms (70 patients). The results of each study showed there is no significant increase or decrease in the rate of injuries or falls from bed. Although one study was large, fewer than half of the patients received a low height bed and so this group of patients may have been too small to detect a statistically significant benefit or harm in the analysis.

No randomised controlled trials of bed rails were found. The researchers suggest that future reports should fully describe what standard care was received by the control group.

Résumé simplifié

Interventions permettant d’éviter tout risque de blessure liée à l’alitement des patients

Les patients alités dans des centres hospitaliers, des établissements de soins médicaux et des unités de réadaptation tombent parfois de leur lit. Les blessures occasionnées sont les suivantes : lacérations cutanées, fractures osseuses, luxations, hémorragie cérébrale. Elles peuvent entraîner une invalidité permanente, voire la mort. Les barrières de lit sont l’intervention la plus couramment utilisée pour éviter la chute de patients. Toutefois, des études ont révélé que le piégeage résultant de la pose de ces barrières peut être fatal et leur utilisation est remise en cause. Il serait utile de définir les interventions empêchant efficacement et en toute sécurité que les patients ne se blessent en sortant de leur lit, ce qui constituerait une pratique bénéfique que le personnel de santé pourrait appliquer.

Deux études randomisées sont incluses dans cette revue. Elles privilégiaient les patients susceptibles de tomber de leur lit. Un essai portait sur l’utilisation de lits bas (22 036 patients) et l’autre étudiait le déclenchement d’alarmes chaque fois qu’un patient quittait son lit (70 patients). Les résultats de chaque étude n’ont révélé aucune augmentation ou diminution significative du taux de blessures ou de chutes des patients. Malgré l’ampleur de l’une des études, moins de la moitié des patients ont bénéficié d’un lit bas. Par conséquent, ce groupe de patients était être trop réduit pour détecter une amélioration ou danger statistiquement significatif dans l’analyse.

Aucun essai contrôlé randomisé portant sur les barrières de lit n’est disponible. Les chercheurs suggèrent que les futurs rapports détaillent les soins habituels administrés au groupe témoin.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st December, 2011
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

Laienverständliche Zusammenfassung

Interventionen zur Verhinderung von Patientenbett-bedingten Verletzungen

Patienten in Krankenhäusern, Pflegeeinrichtungen und Reha-Kliniken stürzen manchmal aus dem Bett. Damit verbundene Verletzungen sind z.B. Hautabschürfungen, Knochenbrüche, Verrenkungen oder Hirnblutungen und diese Verletzungen können zu dauerhafter Behinderung oder zum Tod führen. Bettgitter sind die am häufigsten genutzte Intervention um zu vermeiden, dass Patienten aus dem Bett fallen. Berichte von Einklemmungen mit Todesfolge haben jedoch zu Ungewissheiten bezüglich der Nutzung von Bettgittern geführt. Es wäre hilfreich zu bestimmen welche Interventionen wirksam und sicher Verletzungen im Zusammenhang mit Patientenbetten verhindern und dieses Wissen würde eine Evidenz-basierte Praxis fördern.

Dieser Review enthält zwei randomisierte Studien. Beide Studien richten sich an sturzgefährdete Patienten. Eine Studie untersuchte Niedrigflurbetten (22.036 Patienten) und die andere untersuchte Bettalarmsysteme (70 Patienten). Die Ergebnisse beider Studien zeigten keinen signifikanten Anstieg oder Rückgang in der Rate von Verletzungen oder Stürzen aus dem Bett. Obwohl eine Studie viele Patienten einschloss, haben weniger als die Hälfte dieser Patienten Niederflurbetten erhalten, so dass diese Patientengruppe zu klein gewesen sein könnte, um einen statistisch signifikanten Nutzen oder Schaden zu erkennen.

Es wurden keine randomisierten kontrollierten Studien zu Bettgittern gefunden. Die Autoren empfehlen, dass zukünftige Studienberichte vollständig beschreiben, welche Standardversorgung die Kontrollgruppe erhalten hat.

Anmerkungen zur Übersetzung

S. Köpke, freigegeben durch Cochrane Deutschland.

Get access to the full text of this article