Intervention Review

You have free access to this content

QTc interval screening for cardiac risk in methadone treatment of opioid dependence

  1. Pier Paolo Pani1,*,
  2. Emanuela Trogu1,
  3. Icro Maremmani2,
  4. Matteo Pacini3

Editorial Group: Cochrane Drugs and Alcohol Group

Published Online: 20 JUN 2013

Assessed as up-to-date: 23 JUL 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD008939.pub2


How to Cite

Pani PP, Trogu E, Maremmani I, Pacini M. QTc interval screening for cardiac risk in methadone treatment of opioid dependence. Cochrane Database of Systematic Reviews 2013, Issue 6. Art. No.: CD008939. DOI: 10.1002/14651858.CD008939.pub2.

Author Information

  1. 1

    Health District 8 (ASL 8) Cagliari, Social-Health Division, Cagliari, Sardinia, Italy

  2. 2

    "Santa Chiara" University Hospital, University of Pisa, Italy, "Vincent P. Dole" Dual Diagnosis Unit, Department of Neurosciences, Pisa, Italy

  3. 3

    European Addiction Treatment Association (Europad), Policlinico Umberto I, University La Sapienza, Rome, Rome, Italy

*Pier Paolo Pani, Social-Health Division, Health District 8 (ASL 8) Cagliari, Via Logudoro 17, Cagliari, Sardinia, 09127, Italy. pallolo@tin.it.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 20 JUN 2013

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Methadone represents today the gold standard of efficacy for the pharmacological treatment of opioid dependence. Methadone, like many other medications, has been implicated in the prolongation of the rate-corrected QT (QTc) interval of the electrocardiogram (ECG), which is considered a marker for arrhythmias such as torsade de pointes (TdP). Indications on the association between methadone, even at therapeutic dosages, and TdP or sudden cardiac death have been reported. On these bases, consensus and recommendations involving QTc screening of patients receiving methadone treatment have been developed to identify patients with QTc above the thresholds considered at risk for cardiac arrhythmias, and they provide these individuals with alternative treatment (reduction of methadone dosage; provision of alternative opioid agonist treatment; treatment of associated risk factors).

Objectives

To evaluate the efficacy and acceptability of QTc screening for preventing cardiac-related morbidity and mortality in methadone-treated opioid dependents.

Search methods

We searched MEDLINE, EMBASE, CINAHL (to April 2013), the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL), The Cochrane Library Cochrane Drug and Alcohol Review Group Specialised Register (Issue 3, 2013), main electronic sources of ongoing trials, specific trial databases and reference lists of all relevant papers.

Selection criteria

Randomised controlled trials (RCTs), controlled clinical trials (CCTs) and non-randomised studies (cohort studies, controlled before and after studies, interrupted time series studies, case control studies) examining the efficacy of QTc screening for the prevention of methadone-related mortality and morbidity in opioid addicts.

Data collection and analysis

Two review authors independently screened and extracted data from studies.

Main results

The search strategy led to the identification of 872 records. Upon full-text assessment, no study was found to meet the quality criteria used for this review.

Authors' conclusions

It is not possible to draw any conclusions about the effectiveness of QTc screening strategies for preventing cardiac morbidity/mortality in methadone-treated opioid addicts. Research efforts should focus on strengthening the evidence about the effectiveness of widespread implementation of such strategies and clarifying the associated benefits and harms.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Use of ECG to prevent cardiac risk in opioid dependents treated with methadone

No evidence has been found to support the use of the electrocardiogram (ECG) for preventing cardiac arrhythmias in methadone-treated opioid dependents. A maintenance program with methadone is an effective treatment for people who are dependent on opioids, in terms of increased retention in treatment, reduced use of opioids, reduced human immunodeficiency virus (HIV) transmission and reduced mortality. Nowadays methadone represents the most frequently used medication for this disorder. However, the use of methadone has been associated with a potentially fatal cardiac arrhythmia called torsade de pointes (TdP). Evidence supporting the relationship between methadone and TdP is limited. However, given the risk involved for the life of patients, consensus and recommendations for patients receiving methadone treatment have been developed. Recommended procedures aim to identify patients who present a specific alteration of the ECG, represented by prolongation of the QT interval, which is considered a marker for arrhythmias such as TdP. Patients identified as at risk may then be provided with alternative treatment (reduction of methadone dosage; provision of alternative opioid agonist treatment; treatment of associated risk factors). However, the acceptability of ECG screening has been questioned because the procedures involved may be too demanding and stressful, may interfere with the availability of patients to undergo methadone maintenance and may expose patients to health consequences of untreated opioid addiction, including increased mortality risk. This review looked at the evidence on the efficacy and acceptability of such ECG-based screening procedures. Even though the search was extended to different experimental and non- experimental study designs, the authors did not find any study that fulfilled methodological criteria for the review. Therefore, it is not possible to draw any conclusions about the effectiveness of ECG-based screening strategies for preventing cardiac morbidity/mortality in methadone-treated opioid addicts. Research efforts should focus on strengthening the evidence about the effectiveness of widespread implementation of such strategies and clarifying associated benefits and harms.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Évaluation de l'intervalle QTc pour déterminer le risque cardiaque dans le traitement à la méthadone de la dépendance aux opiacés

Contexte

La méthadone représente aujourd'hui la référence en matière d'efficacité pour le traitement pharmacologique de la dépendance aux opiacés. La méthadone, comme de nombreux autres médicaments, a été incriminée dans l'allongement de l'intervalle QT corrigé en fonction de la fréquence cardiaque (QTc) de l'électrocardiogramme (ECG), qui est considéré comme un marqueur des arythmies, telles que la torsade de pointes (TdP). Des indications concernant l'association entre la méthadone, même à des doses thérapeutiques, et la TdP ou la mort subite d'origine cardiaque ont été rapportées. Sur ces bases, un consensus et des recommandations impliquant l'évaluation de l'intervalle QTc des patients recevant un traitement à la méthadone ont été élaborés pour identifier les patients ayant un QTc supérieur aux seuils considérés comme représentant un risque d'arythmies cardiaques et fournissent à ces personnes un traitement alternatif (réduction de la dose de méthadone ; traitement par un autre agoniste des opiacés ; traitement des facteurs de risque associés).

Objectifs

Évaluer l'efficacité et l'acceptabilité de l'évaluation du QTc pour la prévention de la morbidité et de la mortalité d'origine cardiaque chez les personnes dépendantes aux opiacés traitées à la méthadone.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué une recherche dans MEDLINE, EMBASE, CINAHL (jusqu'à avril 2013), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les drogues et l'alcool de The Cochrane Library (numéro 3, 2013), les principales sources électroniques d'essais en cours, des bases de données d'essais spécifiques et les listes bibliographiques de tous les articles pertinents.

Critères de sélection

Les essais contrôlés randomisés (ECR), les essais cliniques contrôlés (ECC) et les études non-randomisées (études de cohorte, études contrôlées avant-après, études de séries temporelles interrompues, études cas-témoins) examinant l'efficacité de l'évaluation du QTc pour la prévention de la morbidité et de la mortalité d'origine cardiaque chez les personnes dépendantes aux opiacés.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont indépendamment passé au crible et extrait les données des études.

Résultats Principaux

La stratégie de recherche a conduit à l'identification de 872 études. Après une évaluation du texte intégral, aucune étude n'a montré qu'elle remplissait les critères de qualité utilisés pour cette revue.

Conclusions des auteurs

Il n'est pas possible d'établir de conclusions quant à l'efficacité des stratégies d'évaluation du QTc pour prévenir la morbidité/mortalité cardiaque chez les personnes dépendantes aux opiacés traitées à la méthadone. Les efforts de recherche doivent se concentrer sur le renforcement des preuves concernant l'efficacité de la mise en œuvre étendue de ces stratégies et sur la clarification des bénéfices et des préjudices associés.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Évaluation de l'intervalle QTc pour déterminer le risque cardiaque dans le traitement à la méthadone de la dépendance aux opiacés

Utilisation de l'ECG pour prévenir le risque cardiaque chez les personnes dépendantes aux opiacées traitées à la méthadone

Il n'a été trouvé aucune preuve soutenant l'utilisation de l'électrocardiogramme (ECG) pour prévenir les arythmies cardiaques chez les personnes dépendantes aux opiacées traitées à la méthadone. Un programme d'entretien à la méthadone est un traitement efficace pour les personnes qui sont dépendantes aux opiacés en termes d'augmentation du maintien dans le traitement, de réduction de l'utilisation d'opiacés, de réduction de la transmission du virus de l'immunodéficience humaine (VIH) et de diminution de la mortalité. Aujourd'hui, la méthadone représente le médicament le plus souvent utilisé contre ce trouble. Cependant, l'utilisation de la méthadone a été associée à une arythmie cardiaque potentiellement mortelle appelée torsade de pointes (TdP). Les preuves soutenant la relation entre la méthadone et la TdP sont limitées. Cependant, étant donné le risque que cela implique pour la vie des patients, un consensus et des recommandations pour les patients recevant un traitement à la méthadone ont été élaborés. Les procédures recommandées visent à identifier les patients qui présentent une modification précise de l'ECG, représentée par un allongement de l'intervalle QT, ce qui est considéré comme un marqueur des arythmies telles que la TdP. Il est alors possible d'offrir aux patients identifiés comme étant à risque un autre traitement (réduction de la dose de méthadone ; traitement par un autre agoniste des opiacés ; traitement des facteurs de risque associés). Cependant, l'acceptabilité du dépistage par l'ECG a été remis en question, car les procédures impliquées peuvent être trop exigeantes et stressantes, elles peuvent interférer avec la disponibilité des patients pour subir un entretien à la méthadone et peuvent exposer les patients à des conséquences pour la santé en raison d'une addiction aux opiacés non traitée, notamment à un risque de mortalité accru. Cette revue a étudié les preuves de l'efficacité et de l'acceptabilité de ces procédures de dépistage fondées sur l'ECG. Bien que les recherches aient été étendues à différents plans d'étude expérimentaux et non-expérimentaux, les auteurs n'ont trouvé aucune étude remplissant les critères méthodologiques pour la revue. Par conséquent, il n'est pas possible d'établir de conclusions quant à l'efficacité des stratégies de dépistage fondées sur l'ECG pour prévenir la morbidité/mortalité cardiaque chez les personnes dépendantes aux opiacés traitées à la méthadone. Les efforts de recherche doivent se concentrer sur le renforcement des preuves concernant l'efficacité de la mise en œuvre étendue de ces stratégies et sur la clarification des bénéfices et des préjudices associés.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 7th August, 2013
Traduction financée par: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.