Intervention Review

Antibiotics prior to embryo transfer in ART

  1. Ben Kroon1,*,
  2. Roger J Hart2,
  3. Brittany MS Wong1,
  4. Emily Ford1,
  5. Anusch Yazdani1

Editorial Group: Cochrane Menstrual Disorders and Subfertility Group

Published Online: 14 MAR 2012

Assessed as up-to-date: 23 DEC 2011

DOI: 10.1002/14651858.CD008995.pub2

How to Cite

Kroon B, Hart RJ, Wong BMS, Ford E, Yazdani A. Antibiotics prior to embryo transfer in ART. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 3. Art. No.: CD008995. DOI: 10.1002/14651858.CD008995.pub2.

Author Information

  1. 1

    University of Queensland, Queensland Fertility Group Research Foundation, Brisbane, Queensland, Australia

  2. 2

    The University of Western Australia, King Edward Memorial Hospital and Fertility Specialists of Western Australia, School of Women's and Infants Health, Subiaco, Western Australia, Australia

*Ben Kroon, University of Queensland, Queensland Fertility Group Research Foundation, Level 3 Watkins medical centre, 225 Wickham Terrace, Spring Hill, Brisbane, Queensland, 4000, Australia. benkroon1@gmail.com.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 14 MAR 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Embryo transfer (ET) involves the placement of one or more embryos into the uterine cavity, usually by passing a catheter through the cervical os. ET is the final step in an assisted reproductive technology (ART) cycle, where a woman has undergone controlled ovarian stimulation, egg retrieval and in vitro fertilisation of her eggs. Despite the transfer of high quality embryos, many ETs do not result in a pregnancy. There are many factors which may affect the success of ET, including the presence of upper genital tract microbial colonisation. The administration of antibiotics prior to ET has been suggested as an intervention to reduce levels of microbial colonisation and hence improve pregnancy rates.

Objectives

To evaluate the effectiveness and safety of antibiotic administration prior to ET during ART cycles.

Search methods

We searched the Menstrual Disorders and Subfertility Group Specialised Register, Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL), The Cochrane Library, MEDLINE, Ovid MEDLINE® In-Process & Other Non-Indexed Citations, Ovid MEDLINE® Daily and Ovid MEDLINE® (from inception to February 2011), Ovid EMBASE (January 2010 to February 2011), Ovid PsycINFO, CINAHL, LILACS, trial registers for ongoing and registered trials, citation indexes, ClinicalStudyResults, PubMed, OpenSIGLE database and for for herbal and complimentary therapy protocols and reviews.

Selection criteria

Only randomised controlled trials were included.

Data collection and analysis

The titles and abstracts of articles identified by the search were screened by one review author for eligibility. Two review authors then independently examined the full text articles for suitability for inclusion in the review. Data were extracted independently by two review authors.

Main results

We identified four potential studies, of which three were excluded.

The included trial reported clinical pregnancy rates but not live births. There was no evidence of a difference in clinical pregnancy rate between those receiving an amoxycillin and clavulanic acid antibiotic combination (64/178: 36%) and those not (61/172: 35.5%) (OR1.02, 95% CI 0.66 to 1.58). Genital tract colonisation was significantly reduced in women receiving this antibiotic regimen (OR 0.59, 95% CI 0.37 to 0.95).

Authors' conclusions

This review suggests that the administration of amoxycillin and clavulanic acid prior to embryo transfer reduced upper genital tract microbial contamination but did not alter clinical pregnancy rates. The effect of this intervention on live birth is unknown. There are no data from randomised controlled trials to support or refute other antibiotic regimens in this setting.

Future research is warranted to assess the efficacy of alternative antibiotic regimens. Researchers should assess live birth as the primary outcome and address quantitative microbial colonization as a secondary outcome.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Antibiotics prior to embryo transfer in ART

In vitro fertilisation (IVF) describes an assisted reproductive technology (ART) during which a woman undergoes ovarian stimulation, surgical retrieval of eggs, fertilisation of eggs outside of the body, and finally the transfer of resulting embryo(s) into the uterus by an embryo transfer (ET) procedure. During an ET, the embryo(s) is passed through the cervix by means of a catheter. Many variables affect the chance of pregnancy after ET, including embryo quality, uterine factors and the embryo transfer technique. High levels of bacteria and other organisms in the upper genital tract have a detrimental effect on pregnancy rate after ET. Administration of antibiotics prior to ET may reduce the growth of these organisms and improve the outcomes of IVF. This review considered the question of whether antibiotics given at any time prior to ET affect pregnancy rates and other important outcomes of IVF.

In the only study which addressed this question, the use of an amoxycillin and clavulanic acid antibiotic regimen had no effect on clinical pregnancy rate despite demonstrating a reduction in upper genital tract colonisation. The effect on live birth rate is unknown.

The findings of this review do not support the use of an amoxycillin and clavulanic acid antibiotic regimen prior to ET for the purposes of improving IVF success. The effect of alternative antibiotic regimens on IVF outcomes is unknown and needs further research.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Prise d'antibiotiques avant un transfert d'embryons par TPA

Contexte

Un transfert d'embryons (TE) consiste à placer un ou plusieurs embryons dans la cavité utérine, en insérant généralement un cathéter dans le col de l'utérus. Le TE correspond à l'étape finale d'un cycle de la technique de procréation assistée (TPE), au cours duquel une femme a subi une stimulation ovarienne contrôlée, un prélèvement de ses ovules et une fécondation in vitro de ses ovules. Malgré le transfert d'embryons de très bonne qualité, de nombreux TE n'aboutissent pas à une grossesse. Il existe de nombreux facteurs pouvant influer sur la réussite d'un TE, notamment la présence d'une colonisation microbienne dans les voies génitales supérieures. L'administration d'antibiotiques avant un TE a été suggérée comme intervention destinée à réduire les niveaux de colonisation microbienne et, par conséquent, à améliorer les taux de grossesse.

Objectifs

Évaluer l'efficacité et la tolérance liées à l'administration d'antibiotiques avant un TE pendant les cycles de la TPA.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les troubles menstruels et de la fertilité, le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), The Cochrane Library, MEDLINE, Ovid MEDLINE® In-Process & Other Non-Indexed Citations, Ovid MEDLINE® Daily et Ovid MEDLINE® (depuis sa date de création jusqu'à février 2011), Ovid EMBASE (de janvier 2010 à février 2011), Ovid PsycINFO, CINAHL, LILACS, les registres d'essais en cours et enregistrés, les index bibliographiques, ClinicalStudyResults, PubMed, la base de données OpenSIGLE, ainsi que des revues et protocoles de traitements complémentaires à base de plantes médicinales.

Critères de sélection

Seuls les essais contrôlés randomisés ont été inclus.

Recueil et analyse des données

Un seul auteur de la revue a analysé l'éligibilité des titres et résumés des articles identifiés par les recherches. Puis, deux auteurs de la revue ont indépendamment examiné le texte intégral des articles afin de déterminer s'ils pouvaient être inclus dans la revue. Deux auteurs de la revue ont indépendamment extrait des données.

Résultats Principaux

Nous avons identifié quatre études potentielles, dont trois ont été exclues.

L'essai inclus signalait des taux de grossesse clinique, mais pas de taux de naissances vivantes. Il n'y avait aucune preuve faisant état d'une différence au niveau des taux de grossesse clinique entre les femmes bénéficiant d'une combinaison d'antibiotiques (amoxicilline et acide clavulanique) (64/178 : 36 %) et l'absence de traitement (61/172 : 35,5 %) (RC 1,02, IC à 95 % 0,66 à 1,58). La colonisation des voies génitale avait sensiblement diminué chez les femmes bénéficiant de ce régime posologique à base d'antibiotiques (RC 0,59, IC à 95 % 0,37 à 0,95).

Conclusions des auteurs

Cette revue suggère que l'administration d'amoxicilline et d'acide clavulanique avant un transfert d'embryons réduisait la contamination microbienne des voies génitales supérieures, mais qu'elle n'altérait pas les taux de grossesse clinique. Les effets de cette intervention sur les taux de naissances vivantes sont indéterminés. Il n'existe aucune donnée provenant d'essais contrôlés randomisés permettant de recommander ou de déconseiller l'administration d'autres schémas posologiques à base d'antibiotiques dans ce contexte.

D'autres recherches devront être réalisées afin d'évaluer l'efficacité de schémas posologiques alternatifs à base d'antibiotiques. Les chercheurs devront évaluer les taux de naissances vivantes en tant que principal critère de jugement et résoudre ces problèmes de colonisation microbienne en tant que critère de jugement secondaire.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Prise d'antibiotiques avant un transfert d'embryons par TPA

Prise d'antibiotiques avant un transfert d'embryons par TPA

La fécondation in vitro (FIV) est une technique de procréation assistée (TPA) durant laquelle une femme subit une stimulation ovarienne, un prélèvement chirurgical de ses ovules, une fécondation extra-corporelle de ses ovules et, pour finir, un transfert du ou des embryons dans l'utérus à l'aide d'une procédure de transfert d'embryons (TE). Lors d'un TE, le ou les embryons sont transférés dans le col de l'utérus à l'aide d'un cathéter. Plusieurs variables influent sur les chances de grossesse après un TE, notamment la qualité des embryons, les facteurs utérins et la technique de transfert d'embryons utilisée. Des niveaux élevés de bactéries et d'autres organismes présents dans les voies génitales supérieures ont des effets nocifs sur les taux de grossesse après un TE. L'administration d'antibiotiques avant un TE peut réduire la prolifération de ces organismes et améliorer les résultats d'une FIV. L'objectif de cette revue était de déterminer si les antibiotiques administrés à tout moment avant un TE influent sur les taux de grossesse et d'autres résultats importants d'une FIV.

Dans la seule étude répondant à cette question, le recours à un schéma posologique à base d'antibiotiques (amoxicilline et acide clavulanique) n'avait aucun effet sur les taux de grossesse clinique malgré une diminution de la colonisation dans les voies génitales supérieures. Les effets sur les taux de naissances vivantes sont indéterminés.

Les résultats de cette revue ne permettent pas de recommander le recours à un schéma posologique à base d'antibiotiques (amoxicilline et acide clavulanique) avant un TE afin d'améliorer la réussite d'une FIV. Les effets de ces régimes posologiques alternatifs sur les résultats d'une FIV sont indéterminés et nécessitent des recherches supplémentaires.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 18th May, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français