Intervention Review

The effect of adding inhaled corticosteroids to tiotropium and long-acting beta2-agonists for chronic obstructive pulmonary disease

  1. Charlotta Karner1,*,
  2. Christopher J Cates2

Editorial Group: Cochrane Airways Group

Published Online: 7 SEP 2011

Assessed as up-to-date: 7 FEB 2011

DOI: 10.1002/14651858.CD009039.pub2


How to Cite

Karner C, Cates CJ. The effect of adding inhaled corticosteroids to tiotropium and long-acting beta2-agonists for chronic obstructive pulmonary disease. Cochrane Database of Systematic Reviews 2011, Issue 9. Art. No.: CD009039. DOI: 10.1002/14651858.CD009039.pub2.

Author Information

  1. 1

    BMJ Group, BMJ Evidence Centre, London, UK

  2. 2

    St George's University of London, Population Health Sciences and Education, London, UK

*Charlotta Karner, BMJ Evidence Centre, BMJ Group, Tavistock Square, London, WC1H 9JR, UK. ckarner@bmjgroup.com.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 7 SEP 2011

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Long-acting bronchodilators comprising long-acting beta2-agonists and the anticholinergic agent tiotropium are commonly used, either on their own or in combination, for managing persistent symptoms of chronic obstructive pulmonary disease. Patients with severe chronic obstructive pulmonary disease who are symptomatic and who suffer repeated exacerbations are recommended to add inhaled corticosteroids to their bronchodilator treatment. However, the benefits and risks of adding inhaled corticosteroid to tiotropium and long-acting beta2-agonists for the treatment of chronic obstructive pulmonary disease are unclear.

Objectives

To assess the relative effects of adding inhaled corticosteroids to tiotropium and long-acting beta2-agonists treatment in patients with chronic obstructive pulmonary disease.

Search methods

We searched the Cochrane Airways Group Specialised Register of trials (February 2011) and reference lists of articles.

Selection criteria

We included parallel group, randomised controlled trials of three months or longer comparing inhaled corticosteroid and long-acting beta2-agonist combination therapy in addition to inhaled tiotropium against tiotropium and long-acting beta2-agonist treatment for patients with chronic obstructive pulmonary disease (COPD).

Data collection and analysis

Two review authors independently assessed trials for inclusion and then extracted data on trial quality and the outcome results. We contacted study authors for additional information. We collected information on adverse effects from the trials.

Main results

One trial (293 patients) was identified comparing tiotropium in addition to inhaled corticosteroid and long-acting beta2-agonist combination therapy to tiotropium plus long-acting beta2-agonist. The study was of good methodological quality, however it suffered from high and uneven withdrawal rates between the treatment arms. There is currently insufficient evidence to know how much difference the addition of inhaled corticosteroids makes to people who are taking tiotropium and a long-acting beta2-agonist for COPD.

Authors' conclusions

The relative efficacy and safety of adding inhaled corticosteroid to tiotropium and a long-acting beta2-agonist for chronic obstructive pulmonary disease patients remains uncertain and additional trials are required to answer this question.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

The effect of adding inhaled corticosteroids to tiotropium and long-acting beta2-agonists for managing chronic obstructive pulmonary disease

Chronic obstructive pulmonary disease (COPD) is a lung disease which includes the conditions chronic bronchitis and emphysema. COPD is characterised by blockage or narrowing of the airways. The symptoms include breathlessness and a chronic cough. COPD is an irreversible disease that is usually brought on by airway irritants, such as smoking or inhaled dust.

Long-acting beta2-agonists and tiotropium are two types of inhaled medications that help widen the airways (bronchodilators) for up to 12 to 24 hours. These bronchodilators are commonly used to manage persistent symptoms of COPD. They can be used in combination or on their own. Patients with severe COPD who suffer ongoing worsening of symptoms are recommended to add anti-inflammatory inhaled corticosteroids to their bronchodilator treatment. However, the benefits and risks of adding inhaled corticosteroid to tiotropium and long-acting beta2-agonists for the treatment of COPD are unclear.

This review found one study, involving 293 patients, comparing the long-term efficacy and side effects of combining inhaled corticosteroid with tiotropium and a long-acting beta2-agonist. In this study there were not enough patients for us to be able to draw any firm conclusions as to whether combining inhaled corticosteroid with tiotropium and the long-acting beta2-agonist is better or worse than using only tiotropium and the long-acting beta2-agonist. More long-term studies need to be done in order to better understand the effect of treatment with inhaled corticosteroid, tiotropium and a long-acting beta2-agonist.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Effet de l'ajout de corticoïdes inhalés au tiotropium et au bêta2-agonistes à longue durée d'action sur la maladie pulmonaire obstructive chronique.

Contexte

Les bronchodilatateurs à longue durée d'action comprenant un bêta2-agoniste et l'agent anticholinergique tiotropium sont généralement utilisés, soit seuls ou combinés, pour gérer les symptômes persistants de la maladie pulmonaire obstructive chronique. Il est recommandé aux patients souffrant de maladie pulmonaire obstructive chronique symptomatique et qui souffrent de crises répétées d'ajouter un corticoïde inhalé à leur traitement bronchodilatateur. Cependant, les bénéfices et les risques de l'ajout des corticoïdes inhalés au tiotropium et aux bêta2-agonistes à longue durée d'action dans le traitement de la maladie pulmonaire obstructive chronique ne sont pas clairs.

Objectifs

Pour évaluer les effets relatifs de l'ajout de corticoïdes inhalés au tiotropium et au traitement de bêta2-agonistes à longue durée d'action chez les patients souffrant de maladie pulmonaire obstructive chronique.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons examiné les essais du Registre Cochrane spécialisé dans les voies aériennes (février 2011) et les références bibliographiques des articles.

Critères de sélection

Nous avons inclus les essais contrôlés randomisés en groupes parallèles d'au moins trois mois comparant les corticoïdes inhalés et le traitement combiné de bêta2-agonistes en plus du triotropium inhalé par rapport au tiotropium et au traitement de bêta2-agonistes à longue durée d'action pour les patients souffrant de maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC).

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de revue ont évalué les essais indépendamment pour l'inclusion et ont extrait les données sur la qualité des essais et sur les critères de jugement des résultats. Les auteurs des études ont été contactés pour obtenir des informations supplémentaires. Nous avons collecté les informations des essais sur les effets indésirables.

Résultats Principaux

Trois essais (293 patients) ont été identifié comparant le tiotropium ajouté aux corticoïdes inhalés et aux bêta2-agonistes à longue durée d'action par rapport au tiotropium et aux bêta2-agonistes à longue durée d'action. L'étude était de qualité méthodologique correcte, cependant, elle souffrait de taux d'arrêts prématurés élevés et inégaux entre les groupes de traitements. Il n'existe actuellement pas assez de preuves pour connaître l'effet de l'ajout de corticoïdes inhalés sur les personnes sous tiotropium et un bêta2-agoniste pour la MPOC.

Conclusions des auteurs

L'efficacité relative et la sécurité autour de l'ajout d'un corticoïde inhalé au tiotropium et un bêta2-agoniste à longue durée d'action pour les patients souffrant de maladie pulmonaire chronique demeure incertaine et des essais supplémentaires sont nécessaires pour répondre à cette question.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Effet de l'ajout de corticoïdes inhalés au tiotropium et au bêta2-agonistes à longue durée d'action sur la maladie pulmonaire obstructive chronique.

Effet de l'ajout de corticoïdes inhalés au tiotropium et au bêta2-agonistes à longue durée d'action sur la maladie pulmonaire obstructive chronique.

La maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) est une maladie pulmonaire qui inclut la bronchite chronique et l'emphysème. La MPOC est caractérisée par l'obstruction ou la réduction du calibre des voies aériennes. Les symptômes incluent un essoufflement et une toux chronique. La MPOC est une maladie irréversible qui est souvent provoquée par un irritant des voies aériennes, comme le tabac ou les poussières inhalées.

Les bêta2-agonistes à longue durée d'action et le tiotropium sont deux types de médicaments inhalés qui aident à élargir le calibre des voies respiratoires (bronchodilatateurs) pendant 12 à 24 heures. Ces bronchodilatateurs sont généralement utilisés dans la gestion des symptômes persistants de la MPOC. Ils peuvent être utilisés combinés ou seuls. Il est conseillé aux patients souffrant de MPOC sévère qui ont souffert d'une aggravation des symptômes d'ajouter des corticoïdes anti-inflammatoires inhalés au traitement bronchodilatateur. Cependant, les bénéfices et les risques de l'ajout des corticoïdes inhalés au tiotropium et aux bêta2-agonistes à longue durée d'action dans le traitement de la MPOC ne sont pas clairs.

Cette revue a trouvé une étude, impliquant 293 patients, comparant l'efficacité à long terme et les effets secondaires de l'association des corticoïdes inhalés et du tiotropium avec un bêta2-agoniste à longue durée d'action. Dans cette études, il n'y avait assez de patients pour que nous puissions tirer des conclusions fermes sur la question de savoir si les corticoïdes inhalés combinés au tiotropium et au bêta2-agoniste à longue durée d'action est plus efficace ou moins efficace que l'utilisation du tiotropium seul et d'un bêta2-agoniste à longue durée d'action. Des études supplémentaires à long terme doivent être effectuées afin de mieux comprendre les effets du traitement de corticoïdes inhalés, du tiotropium et d'un bêta2-agoniste à longue durée d'action.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 3rd May, 2013
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français