Intervention Review

Aripiprazole for autism spectrum disorders (ASD)

  1. Heidi Ching1,
  2. Tamara Pringsheim2,*

Editorial Group: Cochrane Developmental, Psychosocial and Learning Problems Group

Published Online: 16 MAY 2012

Assessed as up-to-date: 4 NOV 2011

DOI: 10.1002/14651858.CD009043.pub2

How to Cite

Ching H, Pringsheim T. Aripiprazole for autism spectrum disorders (ASD). Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 5. Art. No.: CD009043. DOI: 10.1002/14651858.CD009043.pub2.

Author Information

  1. 1

    Albany Medical College, Albany, NY, USA

  2. 2

    University of Calgary, Clinical Assistant Professor, Department of Clinical Neurosciences and Pediatrics, Calgary, Alberta, Canada

*Tamara Pringsheim, Clinical Assistant Professor, Department of Clinical Neurosciences and Pediatrics, University of Calgary, Alberta Children's Hospital, C4-431, 2888 Shaganappi Trail NW, Calgary, Alberta, T3B 6A8, Canada. tmprings@ucalgary.ca.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 16 MAY 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Autism spectrum disorders (ASD) include Autistic Disorder, Asperger's Disorder and Pervasive Developmental Disorder Not Otherwise Specified (PDD-NOS). Irritability related to ASD has been treated with antipsychotics. Aripiprazole, a third generation atypical antipsychotic, is a relatively new drug that has a unique mechanism of action different from other antipsychotics.

Objectives

To determine the safety and efficacy of aripiprazole for individuals with ASD.

Search methods

We searched the following databases on 4th May 2011: Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (2011, Issue 2), MEDLINE (1948 to April Week 3 2011), EMBASE (1980 to 2011 Week 17), PsycINFO (1887 to current), CINAHL (1937 to current), WorldCat, ZETOC, Autism Data, Conference Proceedings Index-S, Conference Proceedings Index -SSH, ClinicalTrials.gov, and WHO ICTRP. We searched for records published in 1990 or later, as this was the year aripiprazole became available.

Selection criteria

Randomized controlled trials of aripiprazole versus placebo for the treatment of individuals with a diagnosis of ASD.

Data collection and analysis

Two review authors independently collected, evaluated, and analyzed data. We performed meta-analysis for primary and secondary outcomes, when possible.

Main results

Two randomized controlled trials with similar methodology have evaluated the use of aripiprazole for a duration of eight weeks in 316 children with ASD. The included trials had a low risk of bias. Although we searched for studies across age groups, only studies in children and youths were found. Meta-analysis of study results revealed a mean improvement of 6.17 points on the Aberrant Behavior Checklist (ABC) irritability subscale, 7.93 points on the ABC hyperactivity subscale, and 2.66 points in the stereotypy subscale in children treated with aripiprazole relative to children treated with a placebo. In terms of adverse side effects, children treated with aripiprazole had a greater increase in weight with a mean increase of 1.13 kg relative to placebo, and had a higher risk ratio for sedation (RR 4.28) and tremor (RR 10.26).

Authors' conclusions

Evidence from two randomized controlled trials suggests that aripiprazole can be effective in treating some behavioral aspects of ASD in children. After treatment with aripiprazole, children showed less irritability, hyperactivity, and stereotypies (repetitive, purposeless actions). Notable side effects must be considered, however, such as weight gain, sedation, drooling, and tremor. Longer studies of aripiprazole in individuals with ASD would be useful to gain information on long-term safety and efficacy.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Aripiprazole for autism spectrum disorders (ASD)

Aripirazole is an antipsychotic medication that has been used to treat behavioral problems in individuals with autism spectrum disorders. The results of this review and its meta-analysis of two randomized controlled trials suggest that short-term treatment may be effective in treating irritability, hyperactivity, and repetitive movements in children and youths with autism spectrum disorders, though both weight gain and neurological side effects can occur. Due to the small number of studies performed, there are implications for research to investigate real-world safety and effectiveness, as well as long-term safety and tolerability of the drug.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Administration d'aripiprazole dans le traitement des troubles du spectre autistique (TSA)

Contexte

Les troubles du spectre autistique (TSA) comprennent les troubles autistiques, le syndrome d'Asperger et les troubles envahissants du développement sans autres précisions (TED-SAP). L'irritabilité liée aux TSA a été traitée avec des antipsychotiques. L'aripiprazole, un antipsychotique atypique de troisième génération, est un médicament relativement nouveau qui a un mécanisme d'action unique différent des autres antipsychotiques.

Objectifs

Déterminer l’innocuité et l’efficacité de l'aripiprazole pour les individus présentant un TSA.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans les bases de données suivantes le 4 mai 2011 : le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (2011, numéro 2), MEDLINE (de 1948 jusqu'à la 3ème semaine du mois d'avril 2011), EMBASE (de 1980 jusqu'à la 17ème semaine de l'année 2011), PsycINFO (de 1887 jusqu'à ce jour), CINAHL (de 1937 jusqu'à ce jour), WorldCat, ZETOC, Autism Data, Conference Proceedings Index-S, Conference Proceedings Index -SSH, ClinicalTrials.gov, et WHO ICTRP. Nous avons cherché des dossiers publiés en 1990 ou plus tard, car c'est l'année où l'aripiprazole a été mis à disposition.

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés portant sur l'aripiprazole comparé au placebo pour le traitement d'individus ayant eu un diagnostic de TSA.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont indépendamment recueilli, évalué et analysé les données. Lorsque cela était possible, nous avons réalisé une méta-analyse pour les critères de jugement principaux et secondaires.

Résultats Principaux

Deux essais contrôlés randomisés ayant une méthodologie similaire ont évalué l'utilisation d'aripiprazole pendant une durée de huit semaines chez 316 enfants présentant un TSA. Les essais inclus présentaient un faible risque de biais. Bien que nous ayons cherché des études dans tous les groupes d'âge, nous n'avons trouvé que des études portant sur les enfants et les adolescents. La méta-analyse des résultats des études a révélé une amélioration moyenne de 6,17 points sur la sous-échelle d'irritabilité de l'Aberrant Behavior Checklist (ABC), de 7,93 points sur la sous-échelle d'hyperactivité ABC et de 2,66 points sur la sous-échelle de stéréotypies chez les enfants traités avec l'aripiprazole par rapport aux enfants traités avec un placebo. En termes d'effets secondaires indésirables, les enfants traités avec l'aripiprazole présentaient une augmentation du poids plus importante avec une augmentation moyenne de 1,13 kg par rapport au placebo, et avaient un risque relatif plus élevé de sédation (RR 4,28) et de tremblements (RR 10,26).

Conclusions des auteurs

Les preuves issues de deux essais contrôlés randomisés suggèrent que l'aripiprazole peut être efficace pour traiter certains aspects comportementaux des TSA chez les enfants. Après le traitement avec l'aripiprazole, les enfants avaient manifesté moins d'irritabilité, d'hyperactivité et de stéréotypies (actions sans but répétitives). Cependant, les effets secondaires remarquables doivent être pris en compte, tels que la prise de poids, la sédation, l'hypersalivation et les tremblements. Des études plus longues portant sur l'aripiprazole chez des individus présentant un TSA seraient utiles pour obtenir des informations sur l’innocuité et l'efficacité à long terme.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Administration d'aripiprazole dans le traitement des troubles du spectre autistique (TSA)

Administration d'aripiprazole dans le traitement des troubles du spectre autistique (TSA)

L'aripirazole est un médicament antipsychotique qui est utilisé pour traiter les problèmes du comportement chez les individus présentant des troubles du spectre autistique. Les résultats de cette revue et sa méta-analyse de deux essais contrôlés randomisés suggèrent que le traitement à court terme peut être efficace pour traiter l'irritabilité, l'hyperactivité et les mouvements répétitifs chez les enfants et les adolescents présentant des troubles du spectre autistique, même si on peut observer à la fois une prise de poids et des effets secondaires neurologiques. Étant donné le faible nombre d'études effectuées, il en découle des implications pour la recherche visant à examiner l'innocuité et l'efficacité dans des conditions réelles, ainsi que l'innocuité et la tolérance du médicament à long terme.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 8th June, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français