Get access

Music education for improving reading skills in children and adolescents with dyslexia

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Dyslexia (or developmental dyslexia or specific reading disability) is a specific learning disorder that has a neurobiological origin. It is marked by difficulties with accurate or fluent recognition of words and poor spelling in people who have average or above average intelligence and these difficulties cannot be attributed to another cause, for example, poor vision, hearing difficulty, or lack of socio-environmental opportunities, motivation, or adequate instruction. Studies have correlated reading skills with musical abilities. It has been hypothesized that musical training may be able to remediate timing difficulties, improve pitch perception, or increase spatial awareness, thereby having a positive effect on skills needed in the development of language and literacy.

Objectives

To study the effectiveness of music education on reading skills (that is, oral reading skills, reading comprehension, reading fluency, phonological awareness, and spelling) in children and adolescents with dyslexia.

Search methods

We searched the following electronic databases in June 2012: CENTRAL (2012, Issue 5), MEDLINE (1948 to May Week 4 2012 ), EMBASE (1980 to 2012 Week 22), CINAHL (searched 7 June 2012), LILACS (searched 7 June 2012), PsycINFO (1887 to May Week 5 2012), ERIC (searched 7 June 2012), Arts and Humanities Citation Index (1970 to 6 June 2012), Conference Proceedings Citation Index - Social Sciences and Humanities (1990 to 6 June 2012), and WorldCat (searched 7 June 2012). We also searched the WHO International Clinical Trials Registry Platform (ICTRP) and reference lists of studies. We did not apply any date or language limits.

Selection criteria

We planned to include randomized controlled trials. We looked for studies that included at least one of our primary outcomes. The primary outcomes were related to the main domain of the reading: oral reading skills, reading comprehension, reading fluency, phonological awareness, and spelling, measured through validated instruments. The secondary outcomes were self esteem and academic achievement.

Data collection and analysis

Two authors (HCM and RBA) independently screened all titles and abstracts identified through the search strategy to determine their eligibility. For our analysis we had planned to use mean difference for continuous data, with 95% confidence intervals, and to use the random-effects statistical model when the effect estimates of two or more studies could be combined in a meta-analysis.

Main results

We retrieved 851 references via the search strategy. No randomized controlled trials testing music education for the improvement of reading skills in children with dyslexia could be included in this review.

Authors' conclusions

There is no evidence available from randomized controlled trials on which to base a judgment about the effectiveness of music education for the improvement of reading skills in children and adolescents with dyslexia. This uncertainty warrants further research via randomized controlled trials, involving a interdisciplinary team: musicians, hearing and speech therapists, psychologists, and physicians.

Résumé scientifique

L'éducation musicale pour l'amélioration des compétences en lecture chez les enfants et les adolescents souffrant de dyslexie

Contexte

La dyslexie (ou dyslexie développementale ou trouble d'apprentissage de la lecture) est un trouble d'apprentissage spécifique d'origine neurobiologique. Elle est marquée par des difficultés à reconnaitre les mots de manière précise ou fluide ainsi que par une mauvaise orthographe chez des personnes à l'intelligence moyenne ou supérieure à la moyenne, ces difficultés ne pouvant être attribuées à une autre cause comme une mauvaise vision, des problèmes auditifs ou un manque d'opportunités socio-environnementales, de motivation ou d'instruction appropriée. Des études ont corrélé les capacités de lecture avec les aptitudes musicales. L'hypothèse a été émise que la formation musicale pourrait être en mesure de remédier aux problèmes de synchronisation, d'améliorer la sensibilité au ton ou de renforcer la perception de l'espace, et d'avoir ainsi un effet positif sur les compétences nécessaires au développement du langage et à la capacité de lire et d'écrire.

Objectifs

Étudier l'efficacité de l'éducation musicale sur les compétences en lecture (lecture orale, compréhension de texte, fluidité en lecture, sensibilité phonologique et orthographe) chez les enfants et les adolescents souffrant de dyslexie.

Stratégie de recherche documentaire

En juin 2012, nous avons effectué des recherches dans les bases de données électroniques suivantes : CENTRAL (2012, numéro 5), MEDLINE (de 1948 à la 4ème semaine de mai 2012), EMBASE (de 1980 à la 22ème semaine de 2012), CINAHL (recherche effectuée le 7 juin 2012), LILACS (recherche effectuée le 7 juin 2012), PsycINFO (de 1887 à la 5ème semaine de mai 2012), ERIC (recherche effectuée le 7 juin 2012), Arts and Humanities Citation Index (de 1970 au 6 juin 2012), Conference Proceedings Citation Index - Social Sciences and Humanities (de 1990 au 6 juin 2012) et WorldCat (recherche effectuée le 7 juin 2012). Nous avons également effectué une recherche dans le système d'enregistrement international des essais cliniques de l'OMS (ICTRP) et dans les références bibliographiques d'études. Nous n’avons appliqué aucune restriction concernant la date ou la langue.

Critères de sélection

Nous avions prévu d'inclure des essais contrôlés randomisés. Nous avons cherché des études s'étant intéressées à au moins un de nos principaux critères de jugement : Les principaux critères de jugement concernaient le cœur de la lecture : lecture orale, compréhension de texte, fluidité en lecture, sensibilité phonologique et orthographe, mesurées au moyen d'instruments validés. Les critères secondaires étaient l'estime de soi et la réussite scolaire.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs (HCM et RBA) ont indépendamment passé au crible tous les titres et résumés repérés pour déterminer leur éligibilité. Pour notre analyse, nous avions prévu d'utiliser la différence moyenne pour les données continues, avec intervalles de confiance à 95 %, et d'utiliser le modèle statistique à effets aléatoires lorsque les estimations d'effet d'au moins deux études pourraient être combinées dans une méta-analyse.

Résultats principaux

Notre stratégie de recherche nous a permis de repérer 851 références. Nous n'avons pu inclure dans cette revue aucun essai contrôlé randomisé portant sur l'éducation musicale pour l'amélioration des compétences en lecture chez les enfants atteints de dyslexie.

Conclusions des auteurs

Il n'existe pas de données provenant d'essais contrôlés randomisés sur lesquelles nous pourrions fonder un jugement sur l'efficacité de l'éducation musicale pour l'amélioration des compétences en lecture chez les enfants et les adolescents souffrant de dyslexie. Cette incertitude justifie des recherches supplémentaires au moyen d'essais contrôlés randomisés, impliquant une équipe interdisciplinaire : musiciens, audiologistes, orthophonistes, psychologues et médecins.

Plain language summary

Music education for improving reading skills in children and adolescents with dyslexia

Despite having average or above average intelligence, people with dyslexia (or developmental dyslexia or specific reading disability) have difficulties with accurate or fluent recognition of words (or both) and poor spelling that cannot be attributed to another cause, such as poor vision or hearing or a lack of teaching or motivation. As a consequence of their difficulties, children and adolescents with dyslexia may experience early academic failure. Some studies suggest that reading skills and musical abilities might be related and that musical training may be able to help in the development of language and literacy skills. As information about the effectiveness of musical learning for children and adolescents is lacking, we searched widely for high-quality evidence in the form of randomized controlled trials. We did not find any and so it is not possible for us to reliably assess the advantages (or even disadvantages) of music education for improving the reading skills of dyslexic children. Well-designed research with a large number of participants is required to evaluate potential benefits of musical education for children and adolescents with dyslexia.

Résumé simplifié

L'éducation musicale pour l'amélioration des compétences en lecture chez les enfants et les adolescents souffrant de dyslexie

Bien que disposant d'une intelligence moyenne ou supérieure à la moyenne, les personnes souffrant de dyslexie (ou dyslexie développementale ou trouble spécifique d'apprentissage de la lecture) ont du mal à reconnaitre les mots de manière précise ou fluide (ou les deux) ainsi qu'une mauvaise orthographe qui ne peuvent pas être attribués à une autre cause, comme une mauvaise vision ou audition, ou une carence d'enseignement ou de motivation. À cause de leurs difficultés, les enfants et les adolescents souffrant de dyslexie sont exposés un échec scolaire précoce. Certaines études font penser que les compétences en lecture et les aptitudes musicales seraient liées et que la formation musicale pourrait contribuer au développement du langage et de la capacité de lire et d'écrire. Comme on manque d'informations sur l'efficacité de l'apprentissage musical chez l'enfant et l'adolescent, nous avons effectué une recherche à grande échelle de données de qualité sous forme d'essais contrôlés randomisés. Nous n'en avons pas trouvé du tout et il ne nous est donc pas possible d'évaluer avec fiabilité les bénéfices (ou même les inconvénients) de l'éducation musicale pour l'amélioration des compétences en lecture des enfants dyslexiques. De nouvelles recherche bien conçues, avec un grand nombre de participants, seront nécessaires pour évaluer les bénéfices potentiels de l'éducation musicale pour les enfants et les adolescents souffrant de dyslexie.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 13th September, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français