Intervention Review

Amitriptyline versus placebo for major depressive disorder

  1. Claudia Leucht*,
  2. Maximilian Huhn,
  3. Stefan Leucht

Editorial Group: Cochrane Depression, Anxiety and Neurosis Group

Published Online: 12 DEC 2012

Assessed as up-to-date: 30 AUG 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD009138.pub2


How to Cite

Leucht C, Huhn M, Leucht S. Amitriptyline versus placebo for major depressive disorder. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 12. Art. No.: CD009138. DOI: 10.1002/14651858.CD009138.pub2.

Author Information

  1. Technische Universität München Klinikum rechts der Isar, Klinik und Poliklinik für Psychiatrie und Psychotherapie, München, Germany

*Claudia Leucht, Klinik und Poliklinik für Psychiatrie und Psychotherapie, Technische Universität München Klinikum rechts der Isar, Ismaningerstrasse 22, München, 81675, Germany. Claudia.Leucht@lrz.tu-muenchen.de. claudialeucht@gmx.de.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 12 DEC 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Amitriptyline is a tricyclic antidepressant that was synthesised in 1960 and introduced as early as 1961 in the USA, but is still regularly used. It has also been frequently used as an active comparator in trials on newer antidepressants and can therefore be called a 'benchmark' antidepressant. However, its efficacy and safety compared to placebo in the treatment of major depression has not been assessed in a systematic review and meta-analysis.

Objectives

To assess the effects of amitriptyline compared to placebo or no treatment for major depressive disorder in adults.

Search methods

We searched the Cochrane Depression, Anxiety and Neurosis Group's Specialised Register (CCDANCTR-Studies and CCDANCTR-References) to August 2012. This register contains relevant randomised controlled trials from: The Cochrane Library (all years), EMBASE (1974 to date), MEDLINE (1950 to date) and PsycINFO (1967 to date). The reference lists of reports of all included studies were screened and manufacturers of amitriptyline contacted for details of additional studies.

Selection criteria

All randomised controlled trials (RCTs) comparing amitriptyline with placebo or no treatment in patients with major depressive disorder as diagnosed by operationalised criteria.

Data collection and analysis

Two review authors independently extracted data. For dichotomous data, we calculated the odds ratio (OR) with 95% confidence intervals (CI). We analysed continuous data using standardised mean differences (with 95% CI). We used a random-effects model throughout.

Main results

The review includes 39 trials with a total of 3509 participants. Study duration ranged between three and 12 weeks. Amitriptyline was significantly more effective than placebo in achieving acute response (18 RCTs, n = 1987, OR 2.67, 95% CI 2.21 to 3.23). Significantly fewer participants allocated to amitriptyline than to placebo withdrew from trials due to inefficacy of treatment (19 RCTs, n = 2017, OR 0.20, 95% CI 0.14 to 0.28), but more amitriptyline-treated participants withdrew due to side effects (19 RCTs, n = 2174, OR 4.15, 95% CI 2.71 to 6.35). Amitriptyline also caused more anticholinergic side effects, tachycardia, dizziness, nervousness, sedation, tremor, dyspepsia, sedation, sexual dysfunction and weight gain. In subgroup and meta-regression analyses the results of the primary outcome were robust towards publication year (1971 to 1997), mean participant age at baseline, mean amitriptyline dose, study duration in weeks, pharmaceutical sponsor, inpatient versus outpatient setting and two-arm versus three-arm design. However, higher severity at baseline was associated with higher superiority of amitriptyline (P = 0.02), while higher responder rates in the placebo groups were associated with lower superiority of amitriptyline (P = 0.05). The results of the primary outcome were rather homogeneous, reflecting comparability of the trials. However, methods of randomisation, allocation concealment and blinding were usually poorly reported. Not all studies used intention-to-treat analyses and in many of them standard deviations were not reported and often had to be imputed. Funnel plots suggested a possible publication bias, but the trim and fill method did not change the overall effect size much (seven adjusted studies, OR 2.64, 95% CI 2.24 to 3.10).

Authors' conclusions

Amitriptyline is an efficacious antidepressant drug. It is, however, also associated with a number of side effects. Degree of placebo response and severity of depression at baseline may moderate drug-placebo efficacy differences.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Amitriptyline for the treatment of depression

Amitriptyline is a tricyclic antidepressant drug that has been used for decades in the treatment of depression. The current review includes 39 trials with a total of 3509 participants and confirms its efficacy compared to placebo or no treatment. This finding is important, because the efficacy of antidepressants has recently been questioned. However, the review also demonstrated that amitriptyline produces a number of side effects such as vision problems, constipation and sedation. It is a limitation of this review that many studies have been poorly reported, which might have led to bias.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Amitriptyline versus placebo contre le trouble dépressif majeur

Contexte

L'amitriptyline est un antidépresseur tricyclique qui a été synthétisé en 1960 et lancé dès 1961 aux Etats-Unis, mais qui reste utilisé régulièrement. Il est aussi utilisé fréquemment comme comparateur actif dans des essais portant sur des antidépresseurs plus récents et peut donc être désigné comme un antidépresseur « de référence ». Cependant, son efficacité et son innocuité comparé à un placebo dans le traitement de la dépression majeure n'ont pas été évaluées dans une revue systématique et une méta-analyse.

Objectifs

Evaluer les effets de l'amitriptyline comparé à un placebo ou à l'absence de traitement contre le trouble dépressif majeur chez l'adulte.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons cherché dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur la dépression, l'anxiété et la névrose (études CCDANCTR et références CCDANCTR) jusqu'en août 2012. Ce registre contient des essais contrôlés randomisés pertinents issus de : The Cochrane Library (toutes les années), EMBASE (de 1974 à aujourd'hui), MEDLINE (de 1950 à aujourd'hui) et PsycINFO (de 1967 à aujourd'hui). Les bibliographies des rapports de toutes les études incluses ont été examinées et les fabricants d'amitriptyline ont été contactés pour obtenir des détails concernant des études supplémentaires.

Critères de sélection

Tous les essais contrôlés randomisés (ECR) comparant l'amitriptyline à un placebo ou à l'absence de traitement chez des patients souffrant de trouble dépressif majeur ayant été diagnostiqué par des critères opérationnalisés.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont indépendamment extrait les données. Pour les données dichotomiques, nous avons calculé le rapport des cotes (RC) avec des intervalles de confiance (IC) à 95 %. Nous avons analysé les données continues en utilisant des différences moyennes standardisées (avec un IC à 95 %). Nous avons utilisé un modèle à effets aléatoires tout au long de la revue.

Résultats Principaux

La revue inclut 39 essais totalisant 3 509 participants. La durée des études variait entre trois et 12 semaines. L'amitriptyline a été sensiblement plus efficace que le placebo pour obtenir une réaction aiguë (18 ECR, n = 1 987, RC 2,67, IC à 95 % 2,21 à 3,23). Sensiblement moins de participants assignés à l'amitriptyline, comparé au placebo, ont abandonné les essais en raison de l'inefficacité du traitement (19 ECR, n = 2 017, RC 0,20, IC à 95 % 0,14 à 0,28), mais plus de participants traités à l'amitriptyline ont abandonné les essais en raison d'effets secondaires (19 ECR, n = 2 174, RC 4,15, IC à 95 % 2,71 à 6,35). L'amitriptyline a également provoqué plus d'effets secondaires anticholinergiques, une tachycardie, des vertiges, une nervosité, une sédation, des tremblements, une dyspepsie, des troubles sexuels et une prise de poids. Dans les analyses en sous-groupe et les analyses de méta-régression, les résultats du critère de jugement principal ont été solides indépendamment de l'année de publication (de 1971 à 1997), de l'âge moyen des participants à l'origine, de la dose moyenne d'amitriptyline, de la durée des études en semaines, du commanditaire pharmaceutique, du traitement en milieu hospitalier versus en ambulatoire et du plan à deux bras versus trois bras. Cependant, une gravité plus importante à l'origine a été associée à une supériorité plus importante de l'amitriptyline (P = 0,02), tandis que des taux de réponse plus élevés dans les groupes sous placebo ont été associés à une moindre supériorité de l'amitriptyline (P = 0,05). Les résultats du critère de jugement principal ont été assez homogènes, ce qui traduit la comparabilité des essais. Cependant, les méthodes de randomisation, l'assignation secrète et la mise en aveugle ont en général été mal rapportées. Toutes les études n'ont pas utilisé d'analyses en intention de traiter et, dans un grand nombre d'entre-elles, les écarts types n'ont pas été rapportés et ont souvent dû être imputés. Les graphiques en entonnoir ont suggéré un biais de publication potentiel, mais la méthode non-paramétrique « trim and fill » n'a pas grandement modifié la quantité d'effet (sept études ajustées, RC 2,64, IC à 95 % 2,24 à 3,10).

Conclusions des auteurs

L'amitriptyline est un médicament antidépresseur efficace. Toutefois, elle est également associée à un certain nombre d'effets secondaires. Le degré de réaction au placebo et la gravité de la dépression à l'origine peuvent modérer les différences d'efficacité médicament-placebo.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Amitriptyline versus placebo contre le trouble dépressif majeur

Amitriptyline pour le traitement de la dépression

L'amitriptyline est un médicament antidépresseur tricyclique qui est utilisé depuis des décennies dans le traitement de la dépression. La revue actuelle inclut 39 essais, portant sur un total de 3 509 participants, et confirme son efficacité comparé à un placebo ou à l'absence de traitement. Cette découverte est importante, car l'efficacité des antidépresseurs a récemment été mise en doute. Cependant, la revue a également démontré que l'amitriptyline produisait un certain nombre d'effets secondaires, tels que des problèmes de vision, une constipation et une sédation. Cette revue est limitée par le fait que de nombreuses études aient été mal signalées, ce qui pourrait avoir conduit à un biais.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 10th January, 2013
Traduction financée par: Minist�re Fran�ais des Affaires sociales et de la Sant�