Intervention Review

Local anaesthetic nerve block for pain management in labour

  1. Natalia Novikova1,*,
  2. Catherine Cluver2

Editorial Group: Cochrane Pregnancy and Childbirth Group

Published Online: 18 APR 2012

Assessed as up-to-date: 28 FEB 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD009200.pub2

How to Cite

Novikova N, Cluver C. Local anaesthetic nerve block for pain management in labour. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 4. Art. No.: CD009200. DOI: 10.1002/14651858.CD009200.pub2.

Author Information

  1. 1

    Walter Sisulu University, Department of Obstetrics and Gynaecology, East London Hospital Complex, East London, South Africa

  2. 2

    Stellenbosch University and Tygerberg Hospital, Department of Obstetrics and Gynaecology, Faculty of Health Sciences, Tygerberg, Western Cape, South Africa

*Natalia Novikova, Department of Obstetrics and Gynaecology, East London Hospital Complex, Walter Sisulu University, Private Bag X9047, East London, 5200, South Africa. novikovanatalia@gmail.com.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 18 APR 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Local anaesthetic nerve block is an important modality for pain management in labour. Pudendal and paracervical block (PCB) are most commonly performed local anaesthetic nerve blocks which have been used for decades.

Objectives

To establish the efficacy and safety of local anaesthetic nerve blocks for pain relief in labour.

Search methods

We searched the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register (28 February 2012).

Selection criteria

We included randomised controlled trials (RCTs) assessing pain management in labour with the use of local anaesthetic nerve blocks. We did not include results from quasi-RCTs.

Data collection and analysis

We designed a form to extract data. For eligible studies, two review authors extracted the data using the agreed form. We resolved discrepancies through discussion or, if required, we consulted a third person. We entered and analysed data using Review Manager software and checked for accuracy.

Main results

We found 41 trials for consideration of inclusion into this review. We included only 12 RCTs (1549 participants) of unclear quality. We excluded 29 studies (30 reports). The majority of excluded studies were not relevant to this review, and a few were not randomised.

Local anaesthetic nerve block versus placebo or no treatment

We found that more women were satisfied with pain relief after local anaesthetic nerve block (in particular 2% lidocaine PCB) than after placebo (one study, 198 participants, risk ratio (RR) 32.31, 95% confidence interval (CI) 10.60 to 98.54). Local anaesthetic nerve block was associated with more side effects (one study, 200 participants, RR 29.0, 95% CI 1.75 to 479.61).

Local anaesthetic nerve block (in particular, PCB) versus opioid

Local anaesthetic nerve block (in particular, PCB) in comparison with opioid (in particular, intramuscular pethidine or fentanyl patient-controlled analgesia) was found to be more effective for pain relief (one study, 109 participants, RR 2.52, 95% CI 1.65 to 3.83) and was not associated with an increased rate of assisted vaginal birth (two studies, 129 participants, RR 1.02, 95% CI 0.56 to 1.87) or with an increased caesarean section rate (two studies, 129 participants, RR 0.23, 95% CI 0.03 to 1.87).

Local anaesthetic nerve block versus non-opioid agents

Satisfaction with pain relief and rate of caesarean sections were found to be the same in women receiving local anaesthetic nerve block and non-opioid agents (one study, 100 participants, RR 1.11, 95% CI 0.67 to 1.84; RR 2.0, 95% CI 0.19 to 21.36, respectively). More women who received non-opioid agent in comparison with women who received local anaesthetic nerve block required additional interventions for pain relief (one study, 100 participants, RR 0.06, 95% CI 0.02 to 0.25).

Local anaesthetic nerve block using different anaesthetic agents

There was no difference in pain relief satisfaction, assisted vaginal birth, caesarean section, side effects for mother, Apgar score or admission to the neonatal intensive care unit between different anaesthetic agents, e.g. bupivacaine, carbocaine, lidocaine, chloroprocaine.

Authors' conclusions

Local anaesthetic nerve blocks are more effective than placebo, opioid and non-opioid analgesia for pain management in labour based on RCTs of unclear quality and limited numbers. Side effects are more common after local anaesthetic nerve blocks in comparison with placebo. Different local anaesthetic agents used for pain relief provide similar satisfaction with pain relief. Further high-quality studies are needed to confirm the findings, to assess other outcomes and to compare local anaesthetic nerve blocks with various modalities for pain relief in labour.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Local anaesthetic nerve block for pain management in labour

Most women find labour painful, although a few do not. Women who give birth more than once, can find very different levels of pain in their different labours. Women generally seek ways to help themselves cope with the labour, and some women look for additional help to manage the pain.

We looked at different types of local anaesthetic nerve block for control of pain in labour. We considered  the paracervical block, which is an injection of local anaesthetic solution around the cervix, mostly used during the first stage of labour. Also, we looked at the pudendal block, which is an injection of local anaesthetic solution in the area of pudendal nerve in the pelvis, and is generally used in the second stage of labour. 

We found 12 studies involving 1549 women. The studies were small and not of good quality and so we are not sure of the findings. The data suggested that both these local anaesthetics were more effective for pain relief than placebo. There was no difference in regards to pain relief with the use of different local anaesthetic solutions when performing local anaesthetic nerve blocks. Side effects of decreased fetal heart rate, giddiness, sweating and tingling in legs lasted only a short time and were reported in one study of local anaesthetic nerve blocks versus placebo.

Further good-quality studies are needed to confirm the findings, to assess other outcomes and compare local anaesthetic nerve blocks with other forms of pain relief in labour.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Blocage nerveux par anesthésie locale pour la gestion de la douleur pendant l'accouchement

Contexte

Le blocage nerveux par anesthésie locale est un élément important pour la gestion de la douleur pendant l'accouchement. Le bloc pudendal et paracervical (BPP) sont des techniques de blocage nerveux par anesthésie locale couramment pratiquées depuis des décennies.

Objectifs

Déterminer l'efficacité et l'innocuité des blocages nerveux par anesthésie locale pour le soulagement de la douleur pendant l'accouchement.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (28 février 2012).

Critères de sélection

Nous avons inclus des essais contrôlés randomisés (ECR) évaluant la gestion de la douleur pendant l'accouchement avec l'utilisation de blocages nerveux par anesthésie locale. Nous n'avons pas intégré de résultats provenant d'essais contrôlés quasi-randomisés.

Recueil et analyse des données

Nous avons conçu un formulaire pour extraire les données. Pour les études admissibles, deux auteurs de la revue ont extrait des données à l'aide de ce formulaire. Nous avons résolu les divergences après discussion ou, si nécessaire, nous avons consulté une tierce personne. Nous avons saisi et analysé les données à l'aide du logiciel Review Manager, et vérifié leur exactitude.

Résultats Principaux

Nous avons trouvé 41 essais qui entraient dans les critères d'inclusion de cette revue. Nous avons inclus seulement 12 ECR (1 549 participantes) de qualité incertaine. Nous avons exclu 29 études (30 rapports). La majorité des études exclues n'étaient pas pertinentes pour cette revue, et quelques-unes n'étaient pas randomisées.

Blocage nerveux par anesthésie locale versus placebo ou absence de traitement

Nous avons observé que davantage de femmes étaient satisfaites du soulagement apporté par le blocage nerveux par anesthésie locale (en particulier par BPP à la lidocaïne à 2 %) par rapport à un placebo (une étude, 198 participantes, risque relatif (RR) 32,31, intervalle de confiance (IC) à 95 % 10,60 à 98,54). Le blocage nerveux par anesthésie locale était associé à davantage d'effets indésirables (une étude, 200 participantes, RR 29,0, IC à 95 % 1,75 à 479,61).

Blocage nerveux par anesthésie locale (en particulier, BPP) versus un opiacé

Les résultats montrent que le blocage nerveux par anesthésie locale (en particulier, BPP) comparé à un opiacé (en particulier, péthidine par voie intramusculaire ou analgésie auto-contrôlée au fentanyl) est plus efficace pour le soulagement de la douleur (une étude, 109 participantes, RR 2,52, IC à 95 % 1,65 à 3,83) et n'était pas associé à une augmentation du taux d'accouchements par voie basse assistés (deux études, 129 participantes, RR 1,02, IC à 95 % 0,56 à 1,87) ou avec une augmentation du taux de césariennes (deux études, 129 participantes, RR 0,23, IC à 95 % 0,03 à 1,87).

Blocage nerveux par anesthésie locale versus des agents non-opiacés

Les résultats montrent que le taux de satisfaction en termes de soulagement de la douleur et de césarienne sont identiques chez les femmes ayant subit un blocage nerveux par anesthésie locale et ayant reçu des agents non-opiacés (une étude, 100 participantes, RR 1,11, IC à 95 % 0,67 à 1,84 ; RR 2,0, IC à 95 % 0,19 à 21,36, respectivement). Davantage de femmes ayant reçu un agent non-opiacé par rapport aux femmes ayant subit un blocage nerveux par anesthésie locale ont eu recours à des interventions supplémentaires pour soulager la douleur (une étude, 100 participantes, RR 0,06, IC à 95 % 0,02 à 0,25).

Blocage nerveux par anesthésie locale à l'aide de différents agents anesthésiques

Aucune différence n'a été observée sur la satisfaction en termes de soulagement de la douleur, l'accouchement par voie basse assisté, la césarienne, les effets indésirables pour la mère, le score Apgar ou l'admission en unité néonatale de soins intensifs entre divers agents anesthésiques, par ex. la bupivacaïne, la carbocaïne, la lidocaïne ou la chloroprocaïne.

Conclusions des auteurs

Sur la base des ECR de qualité incertaine et disponibles en nombre limité, on observe que les blocages nerveux par anesthésie locale sont plus efficaces qu'un placebo, qu'un opiacé et qu'un analgésique non-opiacé pour la gestion de la douleur pendant l'accouchement. Les effets secondaires sont plus courants après un blocage nerveux par anesthésie locale par rapport à un placebo. Les différents agents anesthésiques locaux utilisés pour soulager la douleur offrent un niveau de satisfaction similaire. Des études supplémentaires de haute qualité sont nécessaires pour confirmer ces résultats, évaluer d'autres critères et comparer les blocages nerveux par anesthésie locale avec d'autres formes de soulagement de la douleur pendant l'accouchement.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Blocage nerveux par anesthésie locale pour la gestion de la douleur pendant l'accouchement

Blocage nerveux par anesthésie locale pour la gestion de la douleur pendant l'accouchement

Pour la plupart des femmes, l'accouchement est un processus douloureux. Les femmes qui ont accouché plus qu'une fois peuvent ressentir des niveaux de douleur différents à chaque accouchement. Les femmes cherchent généralement des méthodes pour supporter la douleur, et certaines d'entre elles ont besoin d'une aide supplémentaire pour gérer cette douleur.

Nous avons examiné différents types de blocage nerveux par anesthésie locale pour contrôler la douleur pendant l'accouchement. Nous avons considéré le bloc paracervical, qui consiste à injecter un anesthésique local autour du col de l'utérus, généralement pendant la première phase du travail. Nous avons également examiné le bloc pudendal, qui consiste à injecter un anesthésique local dans la région du nerf pudendal situé dans le bassin, généralement pendant la deuxième phase du travail.

Nous avons trouvé 12 études portant au total sur 1 549 femmes enceintes. Les études étaient petites et de faible qualité, donc nous ne sommes pas sûrs des résultats. Les données suggéraient que ces deux méthodes d'anesthésie locale étaient plus efficaces qu'un placebo pour soulager la douleur. Aucune différence en termes de soulagement de la douleur n'a été observée avec l'utilisation d'autres solutions d'anesthésie locale lors des procédures de blocage nerveux par anesthésie locale. Les effets secondaires tels qu'un ralentissement du rythme cardiaque fœtal, des vertiges, des sueurs et des picotements dans les jambes n'ont duré que quelques instants et ont été signalés dans une étude sur l'utilisation de blocages nerveux par anesthésie locale versus placebo.

Des études supplémentaires de bonne qualité sont nécessaires pour confirmer ces résultats, évaluer d'autres critères et comparer les blocages nerveux par anesthésie locale avec d'autres formes de soulagement de la douleur pendant l'accouchement.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st June, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français