Intervention Review

Iron chelators for acute stroke

  1. Junpeng Ma,
  2. Chao You*,
  3. Li Hao

Editorial Group: Cochrane Stroke Group

Published Online: 12 SEP 2012

Assessed as up-to-date: 4 FEB 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD009280.pub2


How to Cite

Ma J, You C, Hao L. Iron chelators for acute stroke. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 9. Art. No.: CD009280. DOI: 10.1002/14651858.CD009280.pub2.

Author Information

  1. West China Hospital, Sichuan University, Department of Neurosurgery, Chengdu, Sichuan, China

*Chao You, Department of Neurosurgery, West China Hospital, Sichuan University, No. 37, Guo Xue Xiang, Chengdu, Sichuan, 610041, China. doctoryouchao@163.com. youchaowestchina@163.com.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 12 SEP 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Stroke is a serious public health problem that causes morbidity and mortality throughout the world. Iron chelators are potential neuroprotective drugs to treat patients with both hemorrhagic and ischemic stroke.

Objectives

To evaluate the effectiveness and safety of the administration of iron chelators in patients with acute stroke.

Search methods

We searched the Cochrane Stroke Group Trials Register (May 2012), the Chinese Stroke Trials Register (May 2012), the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library 2012, Issue 1), MEDLINE (1950 to May 2012), EMBASE (1980 to May 2012), Science Citation Index (1980 to May 2012) and three Chinese databases. In an effort to identify further published, unpublished and ongoing trials we searched ongoing trials registers, checked reference lists, and contacted authors and pharmaceutical companies.

Selection criteria

We included published and unpublished randomized controlled trials (RCTs) of iron chelator versus no iron chelator or placebo for the treatment of acute stroke.

Data collection and analysis

Two review authors independently screened search results to identify the full texts of potentially relevant studies for inclusion. From the results of the screened searches two review authors independently selected trials meeting the inclusion criteria, with no disagreement.

Main results

We found no completed RCTs eligible for inclusion in the review. We identified one ongoing RCT but no data were available.

Authors' conclusions

There is insufficient evidence to support or refute the use of iron chelators for the treatment of acute stroke. Further RCTs are required to assess the effect of iron chelators in people with acute stroke.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Drugs for reducing iron in patients with acute stroke

Research has suggested that disturbances in iron levels may be linked to brain damage after stroke. Limiting the toxicity that may be caused by iron following stroke is a promising treatment possibility. Iron chelators work in the body to bind excess iron in the blood and may reduce iron build-up and iron-related brain injury. In animal studies, iron chelators have been shown to protect brain tissue in the presence of a stroke. We searched for all randomized controlled trials looking at the effects of iron chelators in patients with acute stroke. We focused our search on trials where the treated group received iron chelator therapy and the control group received a non-active treatment (placebo) or no treatment. We did not find any completed trials in patients with acute stroke. Currently there is insufficient evidence to support or refute the use of iron chelators for the treatment of acute stroke but there is at least one ongoing trial.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Chélateurs ferriques utilisés en cas d'accident vasculaire cérébral (AVC) aigu

Contexte

L'AVC est un problème de santé publique grave qui engendre morbidité et mortalité à travers le monde. Les chélateurs ferriques sont des médicaments neuroprotecteurs potentiels permettant de traiter les patients victimes d'un AVC hémorragique et ischémique.

Objectifs

Évaluer l'efficacité et l'innocuité de l'administration de chélateurs ferriques chez les patients ayant subi un AVC aigu.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais du groupe Cochrane sur les accidents vasculaires cérébraux (mai 2012), le Chinese Stroke Trials Register (mai 2012), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library 2012, numéro 1), MEDLINE (de 1950 à mai 2012), EMBASE (de 1980 à mai 2012), Science Citation Index (de 1980 à mai 2012) et trois bases de données chinoises. Dans un effort visant à identifier les autres essais publiés, non publiés et en cours, nous avons effectué des recherches dans les registres des essais en cours, vérifié les bibliographies et contacté les auteurs et les laboratoires pharmaceutiques.

Critères de sélection

Nous avons inclus les essais contrôlés randomisés (ECR) publiés et non publiés sur le chélateur ferrique par rapport à l'absence de chélateur ferrique ou un placebo dans le traitement d'un AVC aigu.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont passé au crible les résultats de recherche de manière indépendante afin d'identifier les textes complets des études potentiellement pertinentes pour l'inclusion. À partir des résultats des recherches filtrées, deux auteurs ont indépendamment sélectionné les essais répondant aux critères d'inclusion, sans désaccord.

Résultats Principaux

Nous n'avons pas trouvé d'ECR éligible pour l'inclusion dans la revue. Nous avons identifié un ECR en cours mais aucune donnée n'était disponible.

Conclusions des auteurs

Il n'existe pas suffisamment de preuves permettant de soutenir ou de réfuter l'utilisation des chélateurs ferriques dans le traitement d'un AVC aigu. Des ECR complémentaires sont nécessaires pour évaluer l'effet des chélateurs ferriques sur les personnes victimes d'un AVC aigu.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Chélateurs ferriques utilisés en cas d'accident vasculaire cérébral (AVC) aigu

Médicaments utilisés pour réduire le fer chez les patients victimes d'un AVC aigu

Les recherches suggéraient que les troubles des taux de fer pouvaient être liés aux dommages cérébraux après un AVC. Le fait de limiter la toxicité qui peut être générée par le fer après un AVC est une possibilité thérapeutique prometteuse. Les chélateurs ferriques agissent dans l'organisme pour absorber l'excès de fer présent dans le sang, et peuvent diminuer le développement du fer et les dommages cérébraux liés au fer. Dans les études sur les animaux, il a été démontré que les chélateurs ferriques protégeaient le tissu cérébral en cas d'AVC. Nous avons recherché tous les essais contrôlés randomisés étudiant les effets des chélateurs ferriques chez les patients victime d'un AVC aigu. Nous avons concentré nos recherches sur les essais dans lesquels le groupe traité recevait un traitement à base de chélateurs ferriques et le groupe témoin recevait un traitement non actif (placebo) ou aucun traitement. Nous n'avons trouvé aucun essai complété avec des patients présentant un AVC aigu. Actuellement, nous ne disposons pas de preuves suffisantes permettant de soutenir ou réfuter l'utilisation des chélateurs ferriques pour traiter un AVC aigu mais il existe au moins un essai en cours.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 30th October, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français