Intervention Review

Colesevelam for type 2 diabetes mellitus

  1. Cheow Peng Ooi1,2,*,
  2. Seng Cheong Loke1,2

Editorial Group: Cochrane Metabolic and Endocrine Disorders Group

Published Online: 12 DEC 2012

Assessed as up-to-date: 19 JAN 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD009361.pub2

How to Cite

Ooi CP, Loke SC. Colesevelam for type 2 diabetes mellitus. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 12. Art. No.: CD009361. DOI: 10.1002/14651858.CD009361.pub2.

Author Information

  1. 1

    Faculty of Medicine and Health Sciences, Universiti Putra Malaysia, Endocrine Unit, Department of Medicine, Serdang, Selangor DE, Malaysia

  2. 2

    Universiti Putra Malaysia, Institute of Gerontology, Serdang, Selangor DE, Malaysia

*Cheow Peng Ooi, cpooi07@gmail.com.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 12 DEC 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Colesevelam is a second-generation bile acid sequestrant that has effects on both blood glucose and lipid levels. It provides a promising approach to glycaemic and lipid control simultaneously.

Objectives

To assess the effects of colesevelam for type 2 diabetes mellitus.

Search methods

Several electronic databases were searched, among these The Cochrane Library (Issue 1, 2012), MEDLINE, EMBASE, CINAHL, LILACS, OpenGrey and Proquest Dissertations and Theses database (all up to January 2012), combined with handsearches. No language restriction was used.

Selection criteria

We included randomised controlled trials (RCTs) that compared colesevelam with or without other oral hypoglycaemic agents with a placebo or a control intervention with or without oral hypoglycaemic agents.

Data collection and analysis

Two review authors independently selected the trials and extracted the data. We evaluated risk of bias of trials using the parameters of randomisation, allocation concealment, blinding, completeness of outcome data, selective reporting and other potential sources of bias.

Main results

Six RCTs ranging from 8 to 26 weeks investigating 1450 participants met the inclusion criteria. Overall, the risk of bias of these trials was unclear or high. All RCTs compared the effects of colesevelam with or without other antidiabetic drug treatments with placebo only (one study) or combined with antidiabetic drug treatments. Colesevelam with add-on antidiabetic agents demonstrated a statistically significant reduction in fasting blood glucose with a mean difference (MD) of -15 mg/dL (95% confidence interval (CI) -22 to - 8), P < 0.0001; 1075 participants, 4 trials, no trial with low risk of bias in all domains. There was also a reduction in glycosylated haemoglobin A1c (HbA1c) in favour of colesevelam (MD -0.5% (95% CI -0.6 to -0.4), P < 0.00001; 1315 participants, 5 trials, no trial with low risk of bias in all domains. However, the single trial comparing colesevelam to placebo only (33 participants) did not reveal a statistically significant difference between the two arms - in fact, in both arms HbA1c increased. Colesevelam with add-on antidiabetic agents demonstrated a statistical significant reduction in low-density lipoprotein (LDL)-cholesterol with a MD of -13 mg/dL (95% CI -17 to - 9), P < 0.00001; 886 participants, 4 trials, no trial with low risk of bias in all domains. Non-severe hypoglycaemic episodes were infrequently observed. No other serious adverse effects were reported. There was no documentation of complications of the disease, morbidity, mortality, health-related quality of life and costs.

Authors' conclusions

Colesevelam added on to antidiabetic agents showed significant effects on glycaemic control. However, there is a limited number of studies with the different colesevelam/antidiabetic agent combinations. More information on the benefit-risk ratio of colesevelam treatment is necessary to assess the long-term effects, particularly in the management of cardiovascular risks as well as the reduction in micro- and macrovascular complications of type 2 diabetes mellitus. Furthermore, long-term data on health-related quality of life and all-cause mortality also need to be investigated.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Colesevelam for type 2 diabetes mellitus

Colesevelam was originally approved for the treatment of hyperlipidaemia (high blood lipids) in the 2000s but has been shown to improve blood sugar as well. Therefore, we investigated its role in the management of type 2 diabetes mellitus. A total of 1450 patients took part in six studies investigating colesevelam. These studies lasted 8 to 26 weeks. Only one small study compared colesevelam directly to placebo, the other five studies investigated a combination of colesevelam with other antidiabetic agents versus a combination of placebo with other antidiabetic agents. There were no two studies with the same intervention and comparison group. When added to other antidiabetic agents colesevelam showed improvements in the control of blood glucose and blood lipids. However, it is difficult to disentangle the effects of colesevelam from the other antidiabetic agents used because only one study compared colesevelam to placebo. The same is true for adverse effects: three studies reported on just a few non-severe hypoglycaemic episodes, no other serious side effects were observed. No study investigated mortality; complications of type 2 diabetes such as eye disease, kidney disease, heart attack and stroke; health-related quality of life; functional outcomes and costs of treatment. Therefore, long-term data on the efficacy and safety of colesevelam are necessary.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Le colesevelam pour le diabète de type 2

Contexte

Le colesevelam est un chélateur de l'acide biliaire de deuxième génération qui agit sur la glycémie et les lipides sanguins. Il représente donc un agent prometteur pour la prise en charge simultanée de la glycémie et des lipides.

Objectifs

Évaluer les effets du colesevelam pour le diabète de type 2.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué une recherche dans plusieurs bases de données électroniques, parmi lesquelles The Cochrane Library (numéro 1, 2012), MEDLINE, EMBASE, CINAHL, LILACS, OpenGrey et la base de données Proquest Dissertations and Theses (toutes jusqu'à janvier 2012), combinée à des recherches manuelles. Aucune restriction de langue n'a été appliquée.

Critères de sélection

Nous avons inclus des essais contrôlés randomisés (ECR) comparant le colesevelam avec ou sans autres agents hypoglycémiques oraux à un placebo ou à une intervention de contrôle avec ou sans agents hypoglycémiques oraux.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont sélectionné les essais et extrait les données de manière indépendante. Nous avons évalué le risque de biais en nous basant sur les paramètres de randomisation, l'assignation secrète, le masquage, l'exhaustivité des résultats, les comptes-rendus sélectifs et d'autres sources de biais potentielles.

Résultats Principaux

Six ECR, d'une durée de 8 à 26 semaines et incluant 1450 participants, répondaient aux critères d'inclusion. Globalement, le risque de biais de ces essais était peu clair ou élevé. Tous les ECR comparaient les effets du colesevelam avec ou sans autres médicaments antidiabétiques contre placebo seul (une étude) ou en association avec des médicaments antidiabétiques. Le colesevelam associé à des agents antidiabétiques a permis une réduction statistiquement significative de la glycémie à jeun, avec une différence moyenne (DM) de -15 mg/dl (intervalle de confiance (IC) à 95 % : -22 à - 8), P < 0,0001 ; 1075 participants, 4 essais, aucun essai à faible risque de biais dans tous les domaines. Une réduction de l'hémoglobine glyquée A1c (HbA1c) a également été constatée avec le colesevelam (DM = -0,5 % (IC à 95 % : -0,6 à -0,4), P < 0,0001 ; 13155 participants, 5 essais, aucun essai à faible risque de biais dans tous les domaines). Toutefois, le seul essai comparant le colesevelam contre placebo seul (33 participants) n'a pas révélé de différence statistiquement significative entre les deux groupes. D'ailleurs, le niveau de HbA1c a augmenté dans les deux groupes. Le colesevelam associé à des agents antidiabétiques a permis une réduction statistiquement significative du taux de cholestérol LDL (lié aux lipoprotéines de basse densité), avec une DM de -13 mg/dl (intervalle de confiance (IC) à 95% : -17 à - 9), P < 0,00001 ; 886 participants, 4 essais, aucun essai à faible risque de biais dans tous les domaines. Quelques épisodes hypoglycémiques non graves ont été observés. Aucun autre effet indésirable grave n’a été signalé. Il n'y avait aucune information concernant les complications de la maladie, la morbidité, la mortalité, la qualité de vie liée à la santé et les coûts.

Conclusions des auteurs

Le colesevelam associé à des agents antidiabétiques a montré des effets significatifs sur le contrôle glycémique. Toutefois, il n'existe qu'un nombre limité d'études, associant le colesevelam à différents agents antidiabétiques. Des informations complémentaires sur le risque relatif du traitement au colesevelam sont nécessaires pour évaluer ses effets à long terme, notamment en ce qui concerne la prise en charge des risques cardiovasculaires et la réduction des complications micro et macrovasculaires du diabète de type 2. Par ailleurs, les données à long terme sur la qualité de vie liée à la santé et l'ensemble des causes de mortalité doivent également être étudiées.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Le colesevelam pour le diabète de type 2

Le colesevelam pour le diabète de type 2

Le colesevelam a été initialement approuvé pour le traitement de l'hyperlipidémie (taux élevé de lipides dans le sang) dans les années 2000, mais s'est avéré également efficace pour améliorer la glycémie. Nous avons donc étudié son rôle dans la prise en charge du diabète de type 2. 1450 patients au total ont pris part à six études sur le colesevelam. Ces études ont duré entre 8 et 26 semaines. Une seule petite étude comparait le colesevelam directement contre placebo, les cinq autres études examinant le colesevelam associé à d'autres agents antidiabétiques par rapport à un placebo associé à d'autres agents antidiabétiques. Il n'y avait pas deux études avec le même groupe d'intervention et de comparaison. Associé à d'autres agents antidiabétiques, le colesevelam a permis d'améliorer le contrôle de la glycémie et des lipides sanguins. Il est toutefois difficile de dissocier les effets du colesevelam de ceux des autres agents antidiabétiques utilisés, parce qu'une seule étude comparait le colesevelam contre placebo. Il en est de même pour les effets indésirables : trois études faisaient état uniquement de quelques épisodes hypoglycémiques non graves, aucun autre effet secondaire grave n'a été observé. Aucune étude n'étudiait la mortalité : les complications du diabète de type 2, comme les maladies oculaires et rénales, les crises cardiaques et les accidents cardiovasculaires ; la qualité de vie liée à la santé ; les résultats fonctionnels et le coût des traitements. Des données à long terme sur l'efficacité et l'innocuité du colesevelam sont donc nécessaires.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 10th January, 2013
Traduction financée par: Minist�re Fran�ais des Affaires sociales et de la Sant�