Intervention Review

Interventions for reducing wrong-site surgery and invasive procedures

  1. Patrick Mahar1,2,
  2. Jason Wasiak3,*,
  3. Lachlan Batty4,
  4. Steven Fowler5,
  5. Heather Cleland6,
  6. Russell L Gruen7

Editorial Group: Cochrane Effective Practice and Organisation of Care Group

Published Online: 12 SEP 2012

Assessed as up-to-date: 28 JUN 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD009404.pub2

How to Cite

Mahar P, Wasiak J, Batty L, Fowler S, Cleland H, Gruen RL. Interventions for reducing wrong-site surgery and invasive procedures. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 9. Art. No.: CD009404. DOI: 10.1002/14651858.CD009404.pub2.

Author Information

  1. 1

    Deakin University, School of Medicine, Melbourne, Victoria, Australia

  2. 2

    Skin and Cancer Foundation, Melbourne, Victoria, Australia

  3. 3

    Monash University, The Alfred Hospital, Victorian Adult Burns Service and School of Public Health and Preventative Medicine, Melbourne, Victoria, Australia

  4. 4

    The Alfred Hospital, Department of Orthopaedic Surgery, Melbourne, Victoria, Australia

  5. 5

    The Alfred Hospital, Department of Anaesthesia & Peri-operative Medicine, Melbourne, Victoria, Australia

  6. 6

    The Alfred Hospital, Victorian Adult Burns Service, Melbourne, Victoria, Australia

  7. 7

    The Alfred Hospital, Monash University, National Trauma Research Institute, Melbourne, Victoria, Australia

*Jason Wasiak, Victorian Adult Burns Service and School of Public Health and Preventative Medicine, Monash University, The Alfred Hospital, Commercial Road, Prahran, Melbourne, Victoria, 3181, Australia. J.Wasiak@alfred.org.au. jwasiak1971@gmail.com.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 12 SEP 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Specific clinical interventions are needed to reduce wrong-site surgery, which is a rare but potentially disastrous clinical error. Risk factors contributing to wrong-site surgery are variable and complex. The introduction of organisational and professional clinical strategies may have a role in minimising wrong-site surgery.

Objectives

To evaluate the effectiveness of organisational and professional interventions for reducing wrong-site surgery (including wrong-site, wrong-side, wrong-procedure and wrong-patient surgery), including non-surgical invasive procedures such as regional blocks, dermatological, obstetric and dental procedures and emergency surgical procedures not undertaken within the operating theatre.

Search methods

We searched the following electronic databases: the Cochrane Effective Practice and Organisation of Care (EPOC) Group Specialised Register (June 2011), the Cochrane Central Register of Controlled Trials (The Cochrane Library 2011, Issue 6), MEDLINE (1948-June 2011), EMBASE (1947-June 2011), CINAHL (1980-June 2011), Dissertations and Theses (1861-June 2011), African Index Medicus, Latin American and Caribbean Health Sciences database, Virtual Health Library, Pan American Health Organization Database and the World Health Organization Library Information System. A grey literature search was conducted. Database searches were conducted June 2011.

Selection criteria

We included randomised controlled trials (RCTs), non-randomised controlled trials, controlled before-after studies (CBAs) with at least two intervention and control sites, and interrupted-time-series (ITS) studies where the intervention time was clearly defined and there were at least three data points before and three after the intervention. Studies evaluated the effectiveness of organisational and professional interventions for reducing wrong-site surgery, including wrong site, wrong side and wrong procedure. Participants included all healthcare professionals providing care to surgical patients; studies where patients were involved to avoid the incorrect procedures or studies with interventions addressed to healthcare managers, administrators, stakeholders or health insurers.

Data collection and analysis

Two review authors independently assessed the quality and abstracted data of all eligible studies using a standardised data extraction form, modified from the Cochrane EPOC checklists. We contacted study authors for additional information.

Main results

We included one study in this review. One ITS study evaluated a targeted educational intervention aiming at reducing the incidence of wrong-site tooth extractions. The intervention included examination of previous cases of wrong-site tooth extractions, educational intervention including a presentation of cases of erroneous extractions, explanation of relevant clinical guidelines and feedback by an instructor. Data was re-analysed using the Prais-Winsten time series and the change in level for annual number of mishaps was statistically significant at -4.52 (95% confidence interval (CI) -6.83 to -2.217) (standard error (SE) 0.5380). The change in slope was statistically significant at -1.16 (95% CI -2.22 to -0.10) (SE 0.2472; P < 0.05).

Authors' conclusions

The findings of this review identified one ITS study for a non-medical procedure conducted in a dental outpatient setting. The study suggested that the use of a specific educational intervention, in the above-mentioned context, which targets junior dental staff using a training session that included cases of wrong-site surgery, presentation of clinical guidelines and feedback by the instructor, was associated with a reduction in the incidence of wrong-site tooth extractions. Given the nature of the intervention in a very specific population, application of these results to a broader population undergoing other forms of surgery or invasive procedures should be undertaken cautiously.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Interventions for reducing wrong-site surgery

Wrong-site surgery is a rare but serious event that can have substantial consequences for patients and healthcare providers. It occurs when a surgical or invasive procedure is undertaken on the wrong body part, wrong patient or the wrong procedure is performed. A number of interventions to reduce surgical error have been proposed over recent years, but few specifically report of incidence of wrong-site surgery. This review identified one interrupted-time-series (ITS) study, which evaluated a targeted educational intervention aimed at reducing the incidence of wrong-site procedures. The intervention included examination of wrong-site tooth extraction as well as an explanation of relevant clinical guidelines. It was found to reduce the incidence of wrong-site surgery in this context.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Interventions pour réduire les erreurs de site opératoire et les procédures invasives

Contexte

Des interventions cliniques spécifiques sont nécessaires pour réduire les erreurs de site opératoire, qui sont des erreurs cliniques rares mais potentiellement désastreuses. Les facteurs de risque qui contribuent à une erreur de site opératoire sont variables et complexes. L'introduction de stratégies cliniques organisationnelles et professionnelles peut jouer un rôle dans la réduction des erreurs de site opératoire.

Objectifs

Évaluer l'efficacité des interventions organisationnelles et professionnelles pour réduire les erreurs de site opératoire (notamment le mauvais site, le mauvais côté, la mauvaise procédure, et le mauvais patient), y compris les procédures invasives non chirurgicales, telles que les blocages régionaux, les procédures dermatologiques, obstétriques et dentaires, ainsi que les procédures chirurgicales d'urgence qui ne sont pas réalisées en bloc opératoire.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons cherché dans les bases de données électroniques suivantes : le registre spécialisé du groupe Cochrane sur l'efficacité des pratiques et l'organisation des soins (EPOC) (juin 2011), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library 2011, Numéro 6), MEDLINE (de 1948 à juin 2011), EMBASE (de 1947à juin 2011), CINAHL (de 1980à juin 2011), Dissertations and Theses (de 1861 à juin 2011), African Index Medicus, la base de données Latin American and Caribbean Health Sciences, Virtual Health Library, la base de données Pan American Health Organization et le World Health Organization Library Information System. Une recherche a également été effectuée dans la littérature grise. Des recherches ont été menées dans les bases de données en juin 2011.

Critères de sélection

Nous avons inclus des essais contrôlés randomisés (ECR), des essais contrôlés non randomisés, des études contrôlées avant-après (CAA) avec au moins deux interventions et sites de contrôle, et des études de séries temporelles interrompues (STI) dans lesquels le temps d'intervention était clairement défini et qui comprenaient au moins trois points de données avant et trois points de données après l'intervention. Les études ont évalué l'efficacité des interventions organisationnelles et professionnelles pour réduire les erreurs de site opératoire, notamment le mauvais site, le mauvais côté et la mauvaise procédure. Les participants comprenaient tout le personnel médical fournissant des soins à des patients faisant l'objet d'une intervention chirurgicale ; les études dans lesquelles les patients étaient impliqués pour éviter les procédures incorrectes ou les études incluant des interventions qui s'adressent aux responsables de santé, administrateurs, parties prenantes et assureurs santé.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont évalué de façon indépendante la qualité et extrait les données de toutes les études éligibles à l'aide d'un formulaire d'extraction de données standardisé, modifié à partir des listes de vérification du groupe Cochrane EPOC. Nous avons contacté des auteurs d'études afin d'obtenir des informations complémentaires.

Résultats Principaux

Nous avons inclus une étude dans cette revue. Une étude STI a évalué une intervention éducative ciblée visant à réduire l'incidence des erreurs de site d'extraction de dents. L'intervention comprenait l'examen d'antécédents d'erreurs de site d'extraction, ainsi qu'une présentation de cas d'erreurs, avec explication des directives cliniques pertinentes et retour par un instructeur. Les données ont été ré-analysées à l'aide des séries temporelles de Prais-Winsten et le changement de niveau du nombre annuel de mésaventures était statistiquement significatif à -4,52 (intervalle de confiance (IC) à 95 % -6,83 à -2,217) (erreur standard (ES) 0,5380). Le changement de pente était statistiquement significatif à -1,16 (IC à 95 % -2,22 à -0,10) (ES 0,2472 ; P < 0,05).

Conclusions des auteurs

Les résultats de cette revue ont identifié une étude STI pour une procédure non médicale réalisée en consultation externe en cabinet dentaire. L'étude a suggéré que l'utilisation d'une intervention éducative spécifique, dans le contexte susmentionné, qui cible le personnel dentaire junior à l'aide d'une session de formation incluant des cas d'erreurs de site opératoire, une présentation des directives cliniques et un retour par un instructeur, était associée à une réduction de l'incidence des erreurs de site d'extraction de dents. Étant donné la nature de l'intervention sur une population très spécifique, l'application de ces résultats sur une population plus étendue ayant subi d'autres formes de procédures chirurgicales ou invasives devrait être réalisée avec précaution.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Interventions pour réduire les erreurs de site opératoire et les procédures invasives

Interventions pour réduire les erreurs de site opératoire

Les erreurs de site opératoire sont des événements rares mais graves qui peuvent avoir des conséquences importantes pour les patients et le personnel médical. Cela survient lorsqu'une intervention chirurgicale ou une procédure invasive est pratiquée sur la mauvaise partie du corps, sur le mauvais patient, ou qu'une mauvaise procédure est réalisée. Un certain nombre d'interventions ont été suggérées ces dernières années pour réduire les erreurs chirurgicales, mais peu d'entre elles ont rapporté de cas d'erreurs de site opératoire. Cette revue a identifié une étude de séries temporelles interrompues (STI), qui a évalué une intervention éducative ciblée pour réduire l'incidence des erreurs de site opératoire. Cette intervention comprend l'examen du mauvais site d'extraction d'une dent, ainsi qu'une explication des directives cliniques pertinentes. Cette méthode a permis de réduire l'incidence d'erreurs de site opératoire dans ce contexte.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 30th October, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français