Intervention Review

Antibiotic treatment for Burkholderia cepacia complex in people with cystic fibrosis experiencing a pulmonary exacerbation

  1. Alex Horsley1,2,*,
  2. Andrew M Jones1,2

Editorial Group: Cochrane Cystic Fibrosis and Genetic Disorders Group

Published Online: 17 OCT 2012

Assessed as up-to-date: 6 SEP 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD009529.pub2

How to Cite

Horsley A, Jones AM. Antibiotic treatment for Burkholderia cepacia complex in people with cystic fibrosis experiencing a pulmonary exacerbation. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 10. Art. No.: CD009529. DOI: 10.1002/14651858.CD009529.pub2.

Author Information

  1. 1

    University Hospital of South Manchester, School of Translational Medicine, Manchester, UK

  2. 2

    South Manchester University Hospitals NHS Trust, Manchester Adult Cystic Fibrosis Centre, Manchester, UK

*Alex Horsley, alexander.horsley@manchester.ac.uk. alex.horsley@nhs.net.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 17 OCT 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Chronic pulmonary infection is one of the hallmarks of lung disease in cystic fibrosis. Infections dominated by organisms of the Burkholderia cepacia complex, a group of at least 17 closely-related species of gram-negative bacteria, are particularly difficult to treat. These infections may be associated with a fulminant necrotising pneumonia, and are greatly feared by patients. Burkholderia cepacia bacteria are innately resistant to many common antibiotics and able to acquire resistance against many more. Since strict patient segregation was introduced to cystic fibrosis medical care, the incidence of the more virulent epidemic strains has fallen, and new infections are more likely to be with environmentally-acquired strains which seem to exhibit less virulence. Nonetheless, exacerbations of respiratory symptoms require effective therapy directed against the dominant bacterial species. Although evidence-based guidelines exist for the treatment of respiratory exacerbations involving Pseudomonas aeruginosa, the most common chronic infection in cystic fibrosis, these cannot be directly extended to Burkholderia cepacia complex infections. The aim of this review is to assess the available trial evidence for choice and application of treatments for Burkholderia cepacia complex infections.

Objectives

To assess the effectiveness and safety of different antibiotic regimens in people with cystic fibrosis experiencing an exacerbation, who are chronically infected with organisms of the Burkholderia cepacia complex.

Search methods

We searched the Cochrane Cystic Fibrosis Trials Register, compiled from electronic database searches and handsearching of journals and conference abstract books. We also searched the reference lists of relevant articles and reviews.

Date of latest search: 29 November 2011.

Selection criteria

Randomised and quasi-randomised controlled trials of treatments for exacerbations of pulmonary symptoms in cystic fibrosis patients chronically infected with organisms of the Burkholderia cepacia complex.

Data collection and analysis

No relevant trials were identified.

Main results

No trials were included in this review.

Authors' conclusions

Burkholderia cepacia complex infections present a significant challenge for cystic fibrosis clinicians and patients alike. The incidence is likely to increase as the cystic fibrosis population ages and the problem of how to manage and treat these infections becomes more important. There is a lack of trial evidence to guide decision making and no conclusions can be drawn from this review about the optimal antibiotic regimens for cystic fibrosis patients with chronic Burkholderia cepacia complex infections. Clinicians must continue to assess each patient individually, taking into account in vitro antibiotic susceptibility data, previous clinical responses and their own experience. There is a clear need for multi-centre randomised clinical trials to assess the effectiveness of different antibiotic regimens in cystic fibrosis patients infected with organisms of the Burkholderia cepacia complex.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Which antibiotics are best to treat worsening symptoms in people with cystic fibrosis with persistent Burkholderia cepacia complex lung infection?

Cystic fibrosis is a common inherited condition where the lungs often become blocked with mucus. This harms the lungs' defences and often results in chronic, persistent infections that cannot be cleared by antibiotics. People with cystic fibrosis often need courses of antibiotics to reduce their symptoms (for instance cough, excess mucus and breathlessness) when these worsen. Such episodes are called exacerbations, and are usually treated with intravenous antibiotics (given through a drip into a vein). One group of bacteria that can infect the lungs of people with cystic fibrosis is called the Burkholderia cepacia complex. These closely-related bacteria are found widely in the environment and do not cause infections in healthy people who do not have cystic fibrosis. They are particularly hard to treat as they are resistant to many commonly-used antibiotics. Currently doctors do not know which antibiotics are best at treating these infections; which combinations of antibiotics should be used; how long the antibiotics should be used for; or whether there are additional treatments that might also help. This review aimed to address these questions, but we did not find any randomised controlled trials that compared treatments for exacerbations in cystic fibrosis patients who were infected with Burkholderia cepacia complex bacteria. More research is needed to find out which treatments are best for improving lung function and survival and for reducing side effects and length of time spent in hospital for these patients.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Traitement antibiotique du complexe Burkholderia cepacia chez les personnes atteintes de mucoviscidose présentant une exacerbation pulmonaire

Contexte

Une infection pulmonaire chronique est l'une des éléments caractéristiques d'une maladie pulmonaire dans la mucoviscidose. Les infections dominées par les organismes du complexe Burkholderia cepacia, un groupe d'au moins 17 espèces de bactéries Gram négatives étroitement liées, sont particulièrement difficiles à traiter. Ces infections peuvent être liées à une pneumonie nécrosante fulminante et sont très redoutées par les patients. Les bactéries Burkholderia cepacia sont naturellement résistantes à de nombreux antibiotiques courants et peuvent acquérir une résistance à plusieurs autres. Étant donné qu'un isolement strict des patients a été instauré pour les soins médicaux de la mucoviscidose, l'incidence des souches épidémiques les plus virulentes a chuté et de nouvelles infections sont plus susceptibles d'apparaître avec des souches environnantes acquises qui semblent moins virulentes. Néanmoins, les exacerbations de symptômes respiratoires exigent un traitement efficace ciblant les espèces de bactéries dominantes. Bien qu'il existe des directives fondées sur des preuves pour le traitement des exacerbations respiratoires impliquant le Pseudomonas aeruginosa, l'infection chronique la plus courante de la mucoviscidose, elles ne peuvent pas être directement étendues aux infections du complexe Burkholderia cepacia. L'objectif de la présente revue consistait à évaluer les preuves disponibles issues d'essais en termes de choix et d'application des traitements d'infections du complexe Burkholderia cepacia.

Objectifs

Évaluer l'efficacité et la sécurité de différents schémas posologiques d'antibiotiques chez les personnes atteintes de mucoviscidose présentant une exacerbation et qui sont infectées de façon chronique par des organismes du complexe Burkholderia cepacia.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre d'essais du groupe Cochrane sur la mucoviscidose et les autres maladies génétiques, réalisé une compilation à partir de recherches réalisées dans des bases de données électroniques. Nous avons également effectué des recherches manuelles dans des journaux et actes de conférence. Nous avons aussi consulté les listes bibliographiques d'articles et de revues.

Date des dernières recherches : 29 novembre 2011.

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés et quasi randomisés concernant des traitements d'exacerbations de symptômes pulmonaires chez des patients atteints de mucoviscidose infectés de façon chronique par des organismes du complexe Burkholderia cepacia.

Recueil et analyse des données

Aucun essai pertinent n'a été identifié.

Résultats Principaux

Aucun essai n'a été inclus dans cette revue.

Conclusions des auteurs

Les infections du complexe Burkholderia cepacia présentent un défi de taille pour les cliniciens comme pour les patients atteints de mucoviscidose. L'incidence va probablement augmenter au fur et à mesure que la population atteinte de mucoviscidose vieillit et que les problèmes liés à la prise en charge et au traitement de ces infections deviennent plus importants. Il existe des preuves insuffisantes pour orienter la prise de décision et aucune conclusion ne peut être tirée dans cette revue concernant les schémas posologiques optimaux d'antibiotiques destinés aux patients atteints de mucoviscidose présentant des infections chroniques du complexe Burkholderia cepacia. Les cliniciens doivent continuer à évaluer individuellement chaque patient, en prenant en compte les données de susceptibilité antibiotique in vitro, les réponses clinique antérieures et leur propre expérience. Des essais cliniques randomisés multicentriques devront être réalisés afin d'évaluer l'efficacité de différents schémas posologiques antibiotiques chez des patients atteints de mucoviscidose et infectés par des organismes du complexe Burkholderia cepacia.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Traitement antibiotique du complexe Burkholderia cepacia chez les personnes atteintes de mucoviscidose présentant une exacerbation pulmonaire

Quelles sont les antibiotiques les plus efficaces dans le traitement de l'aggravation des symptômes des personnes atteintes de mucoviscidose présentant une infection pulmonaire persistante du complexe Burkholderia cepacia ?

La mucoviscidose est une affection héréditaire courante dans laquelle les poumons sont fréquemment encombrés de mucus. Ceci fragilise les défenses pulmonaires et provoque généralement des infections chroniques et persistantes que les antibiotiques sont incapables d'éradiquer. Les personnes atteintes de mucoviscidose ont souvent besoin de traitements antibiotiques pour réduire l'aggravation de leurs symptômes (comme la toux, le surplus de mucus et l'essoufflement). Ces épisodes, appelés « exacerbations », sont généralement traités à l'aide d'antibiotiques administrés par voie intraveineuse (via une perfusion dans une veine). Un groupe de bactéries pouvant infecter les poumons des personnes atteintes de mucoviscidose porte le nom de « complexe Burkholderia cepacia ». Ces bactéries étroitement liées sont largement présentes dans l'environnement et ne provoquent aucune infection chez les personnes en bonne santé qui ne sont pas atteintes de mucoviscidose. Elles sont particulièrement difficiles à traiter car elles sont résistantes à de nombreux antibiotiques couramment administrés. À l'heure actuelle, les médecins ignorent quels antibiotiques sont les plus efficaces dans le traitement de ces infections ; les combinaisons d'antibiotiques à administrer ; la durée d'administration des antibiotiques ; ou s'il existe des traitements complémentaires susceptibles de fournir une aide supplémentaire. La présente revue avait pour objectif de répondre à ces questions, mais nous n'avons trouvé aucun essai contrôlé randomisé comparant des traitements d'exacerbations de patients atteints de mucoviscidose et infectés par la bactérie du complexe Burkholderia cepacia. Des recherches supplémentaires devront être réalisées pour identifier les traitements les plus efficaces à améliorer la fonction pulmonaire et la survie et à réduire les effets secondaires et la durée d'hospitalisation de ces patients.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 2nd November, 2012
Traduction financée par: Minist�re des Affaires sociales et de la Sant�