Different types of intermittent pneumatic compression devices for preventing venous thromboembolism in patients after total hip replacement

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Total hip replacement (THR) is an effective treatment for reducing pain and improving function and quality of life in patients with hip disorders. While this operation is very successful, deep vein thrombosis (DVT) and pulmonary embolism (PE) are significant complications after THR. Different types of intermittent pneumatic compression (IPC) devices have been used for thrombosis prophylaxis in patients following THR. Available devices differ in compression garments, location of air bladders, patterns of pump pressure cycles, compression profiles, cycle length, duration of inflation time and deflation time, or cycling mode such as automatic or constant cycling devices. Despite the widely accepted use of IPC for the treatment of arterial and venous diseases, the relative effectiveness of different types of IPC systems as prophylaxis against thrombosis after THR is still unclear.

Objectives

To assess the comparative effectiveness and safety of different IPC devices with respect to the prevention of venous thromboembolism in patients after THR.

Search methods

The Cochrane Peripheral Vascular Diseases Group Trials Search Coordinator searched the Specialised Register (May 2012), CENTRAL (2012, Issue 4), MEDLINE (April Week 3 2012) and EMBASE (Week 17 2012). Clinical trial databases were searched for details of ongoing and unpublished studies. Reference lists of obtained articles were also screened. There were no limits imposed on language or publication status.

Selection criteria

Randomized and quasi-randomized controlled studies were eligible for inclusion.

Data collection and analysis

Two review authors independently selected trials, assessed trials for eligibility and methodological quality, and extracted data. Disagreement was resolved by discussion or, if necessary, referred to a third review author.

Main results

Only one quasi-randomized controlled study with 121 study participants comparing two types of IPC devices met the inclusion criteria. The authors found no cases of symptomatic DVT or PE in either the calf-thigh compression group or the plantar compression group during the first three weeks after the THR. The calf-thigh pneumatic compression was more effective than plantar compression for reducing thigh swelling during the early postoperative stage. The strength of the evidence in this review is weak as only one trial was included and it was classified as having a high risk of bias.

Authors' conclusions

There is a lack of evidence from randomized controlled trials to make an informed choice of IPC device for preventing venous thromboembolism (VTE) following total hip replacement. More research is urgently required, ideally a multicenter, properly designed RCT including a sufficient number of participants. Clinically relevant outcomes such as mortality, imaging-diagnosed asymptomatic VTE and major complications must be considered.

Résumé scientifique

Différents types de dispositifs de compression pneumatique intermittente pour éviter la thromboembolie veineuse chez les patients ayant subi une arthroplastie totale de la hanche

Contexte

L'arthroplastie totale de la hanche (ATH) est un traitement efficace pour réduire la douleur et améliorer le fonctionnement et la qualité de vie des patients souffrant de troubles de la hanche. Bien que cette opération donne de très bons résultats, elle peut entraîner des complications significatives, comme la thrombose veineuse profonde (TVP) et l'embolie pulmonaire (PE). Différents types de dispositifs de compression pneumatique intermittente (CPI) sont utilisés à des fins de prophylaxie contre la thrombose chez les patients ayant subi une ATH. Les dispositifs disponibles varient en termes de vêtements de compression, poches à air, schémas des cycles de pression de la pompe, profils de compression, durée des cycles, durée d'inflation et de déflation ou mode cyclique (automatique ou constant). Malgré l'usage largement répandu de la CPI pour le traitement des maladies artérielles et veineuses, l'efficacité relative des différents types de dispositifs de CPI à des fins de prophylaxie contre la thrombose après une ATH reste à déterminer.

Objectifs

Évaluer l'efficacité et l'innocuité comparées de différents dispositifs de CPI en ce qui concerne la prévention de la thromboembolie veineuse chez les patients ayant subi une ATH.

Stratégie de recherche documentaire

Le Coordinateur de recherche bibliographique d’essais cliniques du groupe Cochrane sur les maladies vasculaires périphériques a effectué des recherches dans le registre spécialisé (mais 2012), dans CENTRAL (2012, numéro 4), MEDLINE (3è semaine d'avril 2012) et EMBASE (semaine 17 de 2012). Des recherches ont également été effectuées dans des bases de données d'essais cliniques pour obtenir des informations sur les études en cours ou non publiées. Les listes bibliographiques des articles obtenus ont également été consultées. Il n'y avait aucune restriction concernant la langue ou la publication.

Critères de sélection

Les études contrôlés randomisées et quasi-randomisées pouvaient être incluses.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont sélectionné des essais, évalué leur admissibilité et leur qualité méthodologique et extrait les données de façon indépendante. Les désaccords ont été résolus par la discussion ou, au besoin, communiqués à un troisième auteur de la revue.

Résultats principaux

Une seule étude contrôlée quasi-randomisée, incluant 121 participants et comparant deux types de dispositifs de CPI, correspondait aux critères d'inclusion. Les auteurs n'ont trouvé aucun cas de TVP ou PE symptomatique dans le groupe de compression mollet-cuisse, ni dans le groupe de compression plantaire durant les trois semaines suivant l'ATH. La compression pneumatique mollet-cuisse permettait de réduire le gonflement de la cuisse plus efficacement que la compression plantaire en phase postopératoire précoce. Les conclusions de cette revue sont toutefois de faible puissance car basées sur un seul essai, présentant un risque élevé de biais.

Conclusions des auteurs

Les données issues d'essais contrôlés randomisés sont insuffisantes pour permettre de choisir un dispositif de CPI en toute connaissance de cause pour éviter la thromboembolie veineuse après une arthroplastie totale de la hanche. Il est donc urgent de réaliser des recherches complémentaires, en particulier un ECR multicentrique bien conçu, incluant un nombre suffisant de participants. Des critères de jugement cliniquement pertinents, tels que la mortalité, la TEV asymptomatique diagnostiquée par imagerie et les complications majeures, doivent être pris en compte.

Plain language summary

Different types of intermittent pneumatic compression devices for preventing venous thromboembolism after total hip replacement

Total hip replacement (THR) is an orthopedic procedure which has been performed for decades now to reduce pain and improve function and quality of life in people with severe hip disorders. It shows excellent results in terms of both improved function and value for money. While this operation is very successful, patients are at high risk of developing venous thromboembolic disease such as deep vein thrombosis (DVT) and pulmonary embolism (PE) in the immediate postoperative period. Intermittent pneumatic compression (IPC) devices are used to decrease the risk of such events. There are several different types of IPC device with variations in their design, including the rate and means of compression. We looked for randomized controlled trials which compared different types of IPC devices for preventing venous thromboembolism in patients after THR. We found one study with 121 participants comparing a calf-thigh compression device with a foot (plantar) compression device. There were no cases of symptomatic DVT or PE either in the calf-thigh compression group or the plantar compression group in the first three weeks after the THR. The calf-thigh pneumatic compression was more effective than plantar compression for reducing thigh swelling one week following surgery. The postoperative swelling in the calf-thigh pump group was reduced earlier than in the plantar pump group. However, other outcomes such as imaging-diagnosed asymptomatic VTE were not determined and it is not possible to draw reliable conclusions from this single study with a high risk of bias. We therefore suggest that more primary research is required to allow an informed choice of IPC device for preventing venous thromboembolism following THR.

Résumé simplifié

Différents types de dispositifs de compression pneumatique intermittente pour éviter la thromboembolie veineuse après une arthroplastie totale de la hanche

L'arthroplastie totale de la hanche (ATH) est une procédure orthopédique pratiquée depuis des décennies pour réduire la douleur et améliorer le fonctionnement et la qualité de vie des personnes souffrant de troubles graves de la hanche. Elle donne d'excellents résultats, aussi bien en termes d'amélioration du fonctionnement que de rentabilité. Toutefois, les patients présentent un fort risque de développer une thromboembolie veineuse, telle qu'une thrombose veineuse profonde (TVP) ou une embolie pulmonaire (EP) juste après l'opération. Des dispositifs de compression pneumatique intermittente (CPI) sont utilisés pour diminuer le risque que ce type d'événement ne se produise. Il existe différents types de dispositifs de CPI, de conception variable, notamment en ce qui concerne le taux et le moyen de compression. Nous avons recherché des essais contrôlés randomisés comparants différents types de dispositifs de CPI pour éviter la thromboembolie veineuse chez les patients ayant subi une ATH. Nous n'avons trouvé qu'une seule étude, portant sur 121 patients, comparant un dispositif de compression mollet-cuisse et un dispositif de compression du pied (plantaire). Aucun cas de TVP ou PE symptomatique n'a été constaté dans l'un ou l'autre groupe durant les trois semaines suivant l'ATH. La compression pneumatique mollet-cuisse permettait de réduire le gonflement de la cuisse plus efficacement que la compression plantaire une semaine après l'opération. Le gonflement post-opératoire diminuait plus rapidement dans le groupe de la pompe mollet-cuisse que dans le groupe de la pompe plantaire. Toutefois, d'autres critères de jugement, tels que la TEV asymptomatique diagnostiquée par imagerie, n'ont pas pu être déterminés et il n'est pas possible de tirer des conclusions fiables de cette seule étude, comportant un fort risque de biais. Nous suggérons donc de poursuivre la recherche primaire afin qu'il soit possible de choisir un dispositif de CPI en toute connaissance de cause pour éviter la thromboembolie veineuse après une ATH.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 11th October, 2013
Traduction financée par: Minist�re des Affaires sociales et de la Sant�