Intervention Review

Ergonomic positioning or equipment for treating carpal tunnel syndrome

  1. Denise O'Connor1,*,
  2. Matthew J Page1,
  3. Shawn C Marshall2,
  4. Nicola Massy-Westropp3

Editorial Group: Cochrane Neuromuscular Group

Published Online: 18 JAN 2012

Assessed as up-to-date: 13 JUN 2011

DOI: 10.1002/14651858.CD009600


How to Cite

O'Connor D, Page MJ, Marshall SC, Massy-Westropp N. Ergonomic positioning or equipment for treating carpal tunnel syndrome. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 1. Art. No.: CD009600. DOI: 10.1002/14651858.CD009600.

Author Information

  1. 1

    Monash University, School of Public Health & Preventive Medicine, Melbourne, Victoria, Australia

  2. 2

    University of Ottawa, Physical Medicine & Rehabilitation, Ottawa, Ontario, Canada

  3. 3

    University of South Australia, Health Sciences, Adelaide, South Australia, Australia

*Denise O'Connor, School of Public Health & Preventive Medicine, Monash University, The Alfred Centre, 99 Commercial Road, Melbourne, Victoria, 3004, Australia. Denise.OConnor@monash.edu.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 18 JAN 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié

Background

Non-surgical treatment, including ergonomic positioning or equipment, are sometimes offered to people experiencing mild to moderate symptoms from carpal tunnel syndrome (CTS). The effectiveness and duration of benefit from ergonomic positioning or equipment interventions for treating CTS are unknown.

Objectives

To assess the effects of ergonomic positioning or equipment compared with no treatment, a placebo or another non-surgical intervention in people with CTS.

Search methods

We searched the Cochrane Neuromuscular Disease Group Specialized Register (14 June 2011), the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (2011, Issue 2, in The Cochrane Library), MEDLINE (1966 to June 2011), EMBASE (1980 to June 2011), CINAHL Plus (1937 to June 2011), and AMED (1985 to June 2011). We also reviewed the reference lists of randomised or quasi-randomised trials identified from the electronic search.

Selection criteria

Randomised or quasi-randomised controlled trials comparing ergonomic positioning or equipment with no treatment, placebo or another non-surgical intervention in people with CTS.

Data collection and analysis

Two review authors independently selected trials for inclusion, extracted data and assessed risk of bias of included studies. We calculated risk ratios (RR) and mean differences (MD) with 95% confidence intervals (CI) for the primary and secondary outcomes. We pooled results of clinically and statistically homogeneous trials, where possible, to provide estimates of the effect of ergonomic positioning or equipment.

Main results

We included two trials (105 participants) comparing ergonomic versus placebo keyboards. Neither trial assessed the primary outcome (short-term overall improvement) or adverse effects of interventions. In one small trial (25 participants) an ergonomic keyboard significantly reduced pain after 12 weeks (MD -2.40; 95% CI -4.45 to -0.35) but not six weeks (MD -0.20; 95% CI -1.51 to 1.11). In this same study, there was no difference between ergonomic and standard keyboards in hand function at six or 12 weeks or palm-wrist sensory latency at 12 weeks. The second trial (80 participants) reported no significant difference in pain severity after six months when using either of the three ergonomic keyboards versus a standard keyboard. No trials comparing (i) ergonomic positioning or equipment with no treatment, (ii) ergonomic positioning or equipment with another non-surgical treatment, or (iii) different ergonomic positioning or equipment regimes, were found.

Authors' conclusions

There is insufficient evidence from randomised controlled trials to determine whether ergonomic positioning or equipment is beneficial or harmful for treating carpal tunnel syndrome.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié

Ergonomic positioning or equipment for carpal tunnel syndrome

Carpal tunnel syndrome (CTS) is a condition where the median nerve, one of two main nerves to the hand, is compressed at the wrist, leading to pain in the hand, wrist and sometimes arm, and numbness and tingling especially in the thumb, index and middle finger. Weakness of the thumb muscles can also occur in severe cases. It affects approximately three per cent of the population, more commonly women.

Surgical treatment for CTS involves opening the carpal tunnel, the tunnel in which the median nerve passes through the wrist. Non-surgical treatments include medications, exercises, splinting and ergonomic interventions. Ergonomic interventions, such as keyboard modification, allow the hand to be used while the wrist is positioned in a straight position (neither flexed, extended or deviated to either side). In this straight (or neutral) wrist position the tunnel through which the median nerve passes is at its most capacious. This position is expected theoretically to place the least pressure on the median nerve.

This review aimed to find out how effective ergonomic treatments were in treating CTS. Only two studies were found (involving 105 participants). Both were designed to minimise research biases, but neither was of high quality. Neither study assessed short-term overall improvement, adverse effects or need for surgery as outcomes. One small study (25 participants) found an ergonomic keyboard reduced pain after 12 weeks but the second study reported no difference in pain severity between the keyboard groups at six months. Neither study found improvements in hand function or signs of CTS by people using ergonomic computer keyboards more than those experienced by people using standard keyboards. Based on the two studies in this review, which represent all the available evidence of sufficient quality for inclusion, there is no strong evidence for or against the use of ergonomic keyboards for the treatment of CTS.

 

Résumé scientifique

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié

Positionnement ou équipement ergonomique pour le traitement du syndrome du canal carpien

Contexte

Un traitement non chirurgical, y compris le positionnement ou l'équipement ergonomique, est parfois offert aux personnes confrontées à des symptômes légers à modérés du syndrome du canal carpien (SCC). On ne connait pas le degré ni la durée d'efficacité des interventions de positionnement ou d'équipement ergonomique pour le traitement du SCC.

Objectifs

Évaluer les effets du positionnement ou de l'équipement ergonomique en comparaison avec l'absence de traitement, un placebo ou une autre intervention non chirurgicale, chez les personnes atteintes du SCC.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les affections neuro-musculaires (14 juin 2011), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (2011, numéro 2, dans The Cochrane Library), MEDLINE (de 1966 à juin 2011), EMBASE (de 1980 à juin 2011), CINAHL Plus (de 1937 à juin 2011), et AMED (de 1985 à juin 2011). Nous avons également examiné les bibliographies des essais randomisés ou quasi-randomisés identifiés par recherche électronique.

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés ou quasi-randomisés comparant un positionnement ou un équipement ergonomique avec l'absence de traitement, un placebo ou une autre intervention non chirurgicale, chez des personnes atteintes du SCC.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont sélectionné les essais à inclure, extrait les données et évalué les risques de biais des études incluses de manière indépendante. Nous avons calculé les risques relatifs (RR) et les différences moyennes (DM) avec des intervalles de confiance (IC) à 95 % pour les critères de résultat principaux et secondaires. Quand cela était possible, nous avons regroupé les résultats des essais cliniquement et statistiquement homogènes afin de fournir des estimations de l'effet du positionnement ou de l'équipement ergonomique.

Résultats principaux

Nous avons inclus deux essais (soit 105 participants) comparant des claviers ergonomiques et placebo. Aucun essai n'avait évalué le principal critère de résultat (l'amélioration globale à court terme) ou les effets indésirables des interventions. Dans un petit essai (25 participants) un clavier ergonomique avait réduit la douleur de manière significative au bout de 12 semaines (DM -2,40 ; IC à 95 % -4,45 à -0,35), mais pas de six semaines (DM -0,20 ; IC à 95 % -1,51 à 1,11). Dans cette même étude, il n'y avait pas de différence entre les claviers ergonomiques et standard au niveau du fonctionnement de la main au bout de six ou 12 semaines ou de la latence sensorielle du poignet au bout de 12 semaines. Le second essai (80 participants) n'avait fait état d'aucune différence significative dans la sévérité des douleurs au bout de six mois d'utilisation de l'un des trois claviers ergonomiques, par rapport à un clavier standard. Aucun essai n'a été trouvé comparant (i) un positionnement ou un équipement ergonomique avec l'absence de traitement, (ii) un positionnement ou un équipement ergonomique avec un autre traitement non-chirurgical, ou (iii) différents types de positionnement ou d'équipement ergonomiques.

Conclusions des auteurs

Il n'y a pas suffisamment de données provenant d'essais contrôlés randomisés pour déterminer si le positionnement ou l'équipement ergonomique est bénéfique ou nuisible pour ce qui concerne le traitement du syndrome du canal carpien.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié

Positionnement ou équipement ergonomique pour le syndrome du canal carpien

Le syndrome du canal carpien (SCC) est une pathologie dans laquelle le nerf médian, un des deux principaux nerfs reliant la main, est comprimé au niveau du poignet, entrainant une douleur dans la main, le poignet et parfois le bras, et un engourdissement et des picotements surtout dans le pouce, l'index et le majeur. Dans les cas graves on peut aussi observer une faiblesse des muscles du pouce. Ce syndrome affecte environ trois pour cent de la population, des femmes le plus souvent.

Le traitement chirurgical du SCC implique d'ouvrir le canal carpien, le canal par lequel le nerf médian traverse le poignet. Les traitements non chirurgicaux comprennent les médicaments, les exercices, les attelles et les interventions ergonomiques. Les interventions ergonomiques, comme la modification du clavier, permettent d'utiliser la main avec le poignet en position droite (ni fléchi, ni étendu, ni dévié de côté). Dans cette position droite (ou neutre) du poignet le canal par lequel passe le nerf médian est à sa plus grande contenance. Cette position devrait théoriquement exercer le moins de pression sur le nerf médian.

Cette revue visait à déterminer l'efficacité des traitements ergonomiques du SCC. Deux études seulement ont été trouvées (soit 105 participants au total). Toutes deux étaient conçues de manière à minimiser les biais de recherche, mais aucune n'était de qualité élevée. Aucune des deux études n'avait évalué les critères que sont l'amélioration globale à court terme, les effets indésirables ou le recours à la chirurgie. Une petite étude (25 participants) avait constaté qu'un clavier ergonomique réduisait la douleur après 12 semaines, mais la seconde étude ne faisait état d'aucune différence dans la sévérité des douleurs entre les groupes par clavier après six mois. Aucune étude n'avait constaté d'amélioration dans le fonctionnement de la main ou dans les signes de SCC chez les personnes utilisant des claviers informatiques ergonomiques, par rapport aux personnes utilisant des claviers standard. Les deux études examinées dans cette revue (qui représentent toutes les données disponibles de qualité suffisante pour autoriser l'inclusion) ne fournissent pas de preuves solides en faveur ou en défaveur de l'utilisation de claviers ergonomiques dans le traitement du SCC.

Notes de traduction

Ceci est l'une des six nouvelles revues qui vont actualiser la revue déjà publiée 'Non-surgical treatment (other than steroid injection) for carpal tunnel syndrome' (O'Connor 2003). Lorsque les six revues auront été publiées nous retirerons la revue initiale de la publication. Cette revue comprend une nouvelle recherche, une question de départ et des critères de sélection révisés, une méthodologie mise à jour et une équipe de revue renouvelée.

Traduit par: French Cochrane Centre 10th April, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français