Treatment of Kaposi sarcoma in children with HIV-1 infection

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Kaposi sarcoma (KS) remains the second most frequently diagnosed HIV-related malignancy (HRM) worldwide and most common HRM in sub-Saharan Africa where HIV is most prevalent and human herpesvirus 8 (HHV-8), the precipitating agent for the development of KS, is endemic. The majority of KS patients would likely benefit from systemic chemotherapy in addition to the initiation of antiretroviral therapy (ART). However, as paediatric staging and treatment criteria are not readily available, there are no uniform treatment criteria.

Objectives

To describe the efficacy and effectiveness of current treatment options for HIV-associated KS in ART-treated paediatric populations.

Search methods

We used standard Cochrane methods to search electronic databases and conference proceedings with relevant search terms without limits to language.

Selection criteria

Randomised controlled trials, cohort studies, and case-control studies of HIV-infected infants and children <18 years old treated with ART and diagnosed with KS.

Data collection and analysis

Abstracts of all studies identified by electronic or bibliographic scanning were examined independently by two authors. We initially identified 920 references and examined 15 in detail for study eligibility. Data were abstracted independently using a standardised abstraction form.

Main results

After initially screening 920 titles, 15 full-text articles were closely examined by two authors. We identified four cohort studies that met our inclusion criteria for data extraction, coding, and potential meta-analysis.

Using the Newcastle-Ottawa Scale and Cochrane risk of bias assessments, all observational studies had cohorts that were representative of average (treated and untreated) HIV-infected children with Kaposi sarcoma. For all outcomes of interest, no study adjusted for any other potential confounders. Two of four observational studies either explicitly described complete follow up of the study participants and/or described the characteristics of the participants lost to follow up.

The use of ART together with a chemotherapeutic regimen versus ART alone appears to increase the likelihood of KS remission in HIV-infected children diagnosed with KS, although data are sparse and not adequately adjusted for staging of disease and comorbidities. Additionally, though data are sparse, the use of ART together with a chemotherapeutic regimen versus chemotherapy alone in some analyses appears to increase the likelihood of KS remission and reduce the risk of death in HIV-infected children diagnosed with KS.

In this analysis, we found that the quality of evidence was very low due to small sample sizes and a paucity of paediatric literature.

Authors' conclusions

Data describing the efficacy of different treatment options for pediatric KS, to include chemotherapy and ART, are sparse. However, the use of ART together with a chemotherapy regimen may be superior to the use of ART alone or of chemotherapy alone.

Résumé scientifique

Traitement du sarcome de Kaposi chez les enfants atteints d'infection par le VIH-1

Contexte

Le sarcome de Kaposi (SK) reste la deuxième malignité liée au VIH la plus fréquemment diagnostiquée dans le monde et la malignité liée au VIH la plus courante en Afrique sub-saharienne où le VIH est le plus fréquent et le virus de l'herpès 8 (HHV-8), l'agent de précipitation pour le développement de SK, est endémique. La majorité des patients atteints de SK seraient susceptibles de bénéficier d'une chimiothérapie systémique en complément à l'initiation au traitement antirétroviral (TAR). Cependant, comme la stadification pédiatrique et les critères de traitement ne sont pas facilement disponibles, aucun critère de traitement n'est uniforme.

Objectifs

Décrire l'efficacité des options actuelles de traitement pour le SK associé au VIH chez les populations d'enfants traités au TAR.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons utilisé les méthodes Cochrane standard pour consulter les bases de données électroniques et les actes de congrès en utilisant des termes de recherche pertinents, sans restriction de langue.

Critères de sélection

Essais contrôlés randomisés, études de cohorte et cas-témoins portant sur des nourrissons et des enfants infectés par le VIH < à 18 ans traités par TAR et présentant un diagnostic de SK.

Recueil et analyse des données

Les résumés de toutes les études identifiées par lecture électronique ou bibliographique ont été examinés de manière indépendante par deux auteurs. Nous avions initialement identifié 920 références bibliographiques et examiné en détail l'éligibilité de 15 études. Les données ont été extraites indépendamment au moyen d'une fiche d'extraction standardisée.

Résultats principaux

Après avoir initialement dépisté 920 titres, 15 articles complets ont été rigoureusement examinés par deux auteurs. Nous avons identifié quatre études de cohorte qui répondaient à nos critères d'inclusion pour l'extraction des données, le codage et une potentielle méta-analyse.

À l'aide de l'échelle Newcastle-Ottawa et des évaluations des risques de biais de Cochrane, toutes les études observationnelles possédaient des cohortes qui étaient représentatifs de la moyenne des enfants (traités et non traités) infectés par le VIH et souffrant du sarcome de Kaposi. Pour tous les critères de jugement d'intérêt, aucune étude n'était ajustée à tout autre facteur potentiellement confusionnel. Deux des quatre études observationnelles décrivaient explicitement un suivi complet des participants à l'étude et/ou décrivaient les caractéristiques des participants perdus de vue.

L'utilisation du TAR associé à un traitement de chimiothérapie par rapport au TAR seul semble augmenter la probabilité de rémission de SK chez les enfants infectés par le VIH et présentant un diagnostic de SK, bien que les données soient rares et incorrectement ajustées à la stadification de la maladie et des comorbidités. En outre, bien que les données soient rares, dans certaines analyses, l'utilisation du TAR associé à un traitement de chimiothérapie par rapport à la chimiothérapie seule semble augmenter la probabilité de rémission de SK et réduire le risque de décès chez les enfants infectés par le VIH et présentant un diagnostic de SK.

Dans cette analyse, nous avons constaté que la qualité des preuves était très faible en raison des échantillons de petite taille et d'une pénurie de littérature pédiatrique.

Conclusions des auteurs

Les données décrivant l'efficacité des différentes options de traitement pour inclure la chimiothérapie et le TAR chez les enfants atteints de SK sont rares. Cependant, l'utilisation du TAR associée à un traitement de chimiothérapie pourrait être supérieure à l'utilisation du TAR seul ou de la chimiothérapie seule.

摘要

第一型人類免疫不全病毒病童的卡波西氏肉瘤治療

背景

卡波西氏肉瘤 (Kaposi sarcoma, KS) 仍然是全球第二常見的人類免疫不全病毒相關惡性腫瘤 (HIV-related malignancy, HRM),也是撒哈拉沙漠以南非洲地區最常見HRM。該地區為HIV最盛行的區域,也是第八型人類皰疹病毒 (human herpesvirus 8, HHV-8) (導致發生KS的促發因子) 的流行地區。除了初期的抗反轉錄病毒治療 (antiretroviral therapy, ART) 外,大部分的KS患者可因全身性化學治療獲益。不過目前並無兒科患者適用的治療準則,亦無統一的治療標準。

目的

針對接受ART治療的兒童患者,描述現行HIV引起之KS的治療選擇療效和效力。

搜尋策略

我們採用標準的考科藍方法,利用相關搜尋名詞搜尋電子資料庫和研討會的會議記錄,並未設定語言限制。

選擇標準

本次文獻回顧納入隨機對照試驗、世代試驗和個案對照試驗,收錄感染HIV、接受ART並診斷罹患KS的嬰兒和18歲以下兒童。

資料收集與分析

由2位作者獨立檢視以電子或書目篩選所找到的所有試驗的摘要。最初找到920篇文獻,並針對納入條件檢視15篇論文的詳細資料。此外也利用標準化的摘要表,獨立萃取資料。

主要結果

在初步篩選920篇論文標題後,由2位作者仔細檢視15篇論文的全文。我們發現有4項世代試驗符合資料萃取、編碼的納入條件,而且或許可以進行後設分析 (meta-analysis)。

採用紐卡索-渥太華量表 (Newcastle-Ottawa Scale) 和考科藍偏差風險評估,所有觀察性試驗所收錄的世代,均能代表一般 (已接受治療和未接受治療) 罹患卡波西氏肉瘤的HIV感染症病童。至於所有本文獻回顧關注的結果,並無試驗針對任何其他可能的混淆因子進行調整。在4篇觀察性試驗中,有2篇試驗明確敘述完整的試驗受試者追蹤過程,及/或敘述失去聯絡受試者的特性。

對診斷罹患KS的HIV感染症病童而言,相對於單獨使用ART,併用ART和化學療法顯然可以增加KS緩解的可能性,儘管資料很少而且亦未針對病程期數和同時罹患的疾病進行適當調整。此外,雖然資料稀少,但有部分分析發現,對診斷罹患KS的HIV感染症病童而言,相對於單獨使用化學治療,併用ART和化學療法,可增加KS緩解的可能性,並降低死亡風險。

本次分析所發現的證據品質極低,因為樣本數少而且兒科文獻的數量也很欠缺。

作者結論

關於化學治療和ART等各種兒童KS治療選擇,資料相當稀少。無論如何,併用ART和化學療法,可能優於單獨使用ART或化學治療。

譯註


翻譯者:臺北醫學大學實證醫學研究中心
本翻譯計畫由衛生福利部補助經費,臺北醫學大學實證醫學研究中心、台灣實證醫學學會及東亞考科藍聯盟(EACA)統籌執行

Plain language summary

Treatment of Kaposi sarcoma in children with HIV-1 infection

Using ART and chemotherapy together increases the likelihood of KS remission and reduces the risk of death in HIV-infected children diagnosed with KS. We found four observational studies that examined this question. Overall, we found that, though data are sparse and not adequately statistically adjusted, ART and chemotherapy together compared to chemotherapy alone and ART and chemotherapy compared to ART alone increases the likelihood of KS remission and reduces the risk of death in HIV-infected children diagnosed with KS. The quality of this evidence is, however, weak. Future clinical trials of KS treatment options in HIV-infected children are needed.

Résumé simplifié

Traitement du sarcome de Kaposi chez les enfants atteints d'infection par le VIH-1

L'utilisation combinée du TAR et de la chimiothérapie augmente la probabilité de la rémission de SK et réduit le risque de décès chez les enfants infectés par le VIH présentant un diagnostic de SK. Nous avons trouvé quatre études observationnelles ayant examiné cette question. Dans l'ensemble, nous avons constaté que, même si les données sont rares et ajustées statistiquement de manière inadéquate, le TAR et la chimiothérapie combinés par rapport à la chimiothérapie seule et le TAR et la chimiothérapie par rapport au TAR seul augmente la probabilité de rémission de SK et réduit le risque de décès chez les enfants infectés par le VIH présentant un diagnostic de SK. La qualité de ces preuves est cependant faible. De futurs essais cliniques sur les options de traitement de SK chez des enfants infectés par le VIH sont nécessaires.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 15th June, 2014
Traduction financée par: Financeurs pour le Canada : Instituts de Recherche en Santé du Canada, Ministère de la Santé et des Services Sociaux du Québec, Fonds de recherche du Québec-Santé et Institut National d'Excellence en Santé et en Services Sociaux; pour la France : Ministère en charge de la Santé

Laički sažetak

Liječenje Kaposijeva sarkoma u djece s HIV-1 infekcijom

Cochrane sustavni pregled istražio je učinkovitost i sigurnost trenutnih terapijskih mogućosti za liječenje Kaposijeva sarkoma (KS). u djece zaražene HIV infekcijom koja se liječe terapijom protiv retrovirusa (ART). Zajednička primjena ART-a i kemoterapije povećava vjerojatnost remisije Kaposijeva sarkoma i smanjuje rizik od smrti u djece inficirane HIV-om s dijagnosticiranim Kaposijevim sarkomom. Autori sustavnog pregleda pronašli su 4 kohortne studije koje su odgovarale kriterijima uključenja. Sve u svemu, unatoč oskudnosti podataka i neprikladnim statističkim metodama, može se izvući zaključak da zajednička primjena ART-a i kemoterapije u usporedbi s kemoterapijom zasebno te zajednička primjena ART-a i kemoterapije u usporedbi s ART-om zasebno povećava vjerojatnost remisije Kaposijeva sarkoma i smanjuje rizik od smrti u HIV-om inficirane djece s dijagnosticiranim Kaposijevim sarkomom. Međutim, kvaliteta ovih dokaza je slaba. Potrebna su daljnja klinička istraživanja o mogućnostima liječenja Kaposijeva sarkoma kod HIV-om inficirane djece.

Bilješke prijevoda

Hrvatski Cochrane ogranak.
Prevela: Diana Jurić

淺顯易懂的口語結論

第一型人類免疫不全病毒病童的卡波西氏肉瘤治療

併用ART和化學療法治療罹患KS的HIV感染症病童,可提高KS的緩解率並降低死亡風險。我們找到4篇檢視這個問題的觀察性試驗。整體而言,資料雖然稀少而且亦未進行適當的統計學調整,但相較於單獨使用化學療法或ART,併用ART和化學療法治療罹患KS的HIV感染症病童,可提高KS的緩解率並降低死亡風險。不過此項證據的品質並不充分。未來必須進行臨床試驗,探討HIV感染症兒童的KS治療選擇。

譯註


翻譯者:臺北醫學大學實證醫學研究中心
本翻譯計畫由衛生福利部補助經費,臺北醫學大學實證醫學研究中心、台灣實證醫學學會及東亞考科藍聯盟(EACA)統籌執行