Intervention Review

Omega 3 fatty acids for preventing or slowing the progression of age-related macular degeneration

  1. John G Lawrenson1,*,
  2. Jennifer R Evans2

Editorial Group: Cochrane Eyes and Vision Group

Published Online: 14 NOV 2012

Assessed as up-to-date: 26 APR 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD010015.pub2


How to Cite

Lawrenson JG, Evans JR. Omega 3 fatty acids for preventing or slowing the progression of age-related macular degeneration. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 11. Art. No.: CD010015. DOI: 10.1002/14651858.CD010015.pub2.

Author Information

  1. 1

    City University, Division of Optometry & Visual Science, London, UK

  2. 2

    London School of Hygiene & Tropical Medicine, Cochrane Eyes and Vision Group, ICEH, London, UK

*John G Lawrenson, Division of Optometry & Visual Science, City University, Northampton Square, London, EC1V 0HB, UK. j.g.lawrenson@city.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 14 NOV 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Evidence from animal models and observational studies in humans has suggested that there is an inverse relationship between dietary intake of omega 3 long-chain polyunsaturated fatty acids (LCPUFA) and risk of developing age-related macular degeneration (AMD) or progressing to advanced AMD.

Objectives

To review the evidence that increasing the levels of omega 3 LCPUFA in the diet (either by eating more foods rich in omega 3 or by taking nutritional supplements) prevents AMD or slows the progression of AMD.

Search methods

We searched CENTRAL (which contains the Cochrane Eyes and Vision Group Trials Register) (The Cochrane Library 2012, Issue 4), MEDLINE (January 1950 to April 2012), EMBASE (January 1980 to April 2012), Latin American and Caribbean Literature on Health Sciences (LILACS) (January 1982 to April 2012), the metaRegister of Controlled Trials (mRCT) (www.controlled-trials.com), ClinicalTrials.gov (www.clinicaltrials.gov) and the WHO International Clinical Trials Registry Platform (ICTRP) (www.who.int/ictrp/search/en). We did not use any date or language restrictions in the electronic searches for trials. The electronic databases were last searched on 26 April 2012.

Selection criteria

We planned to include randomised controlled trials (RCTs) where increased dietary intake of omega 3 fatty acids was compared to placebo or no intervention with the aim of preventing the development of AMD, or slowing its progression.

Data collection and analysis

Both authors independently screened titles, abstracts and full-texts of articles to identify studies for inclusion and analysis.

Main results

No trials met the selection criteria. The results of a large, multi-centre, randomised trial (AREDS2) that will assess the effects of oral supplementation with omega 3 LCPUFA on progression to advanced AMD are expected in 2013. Two further trials are also ongoing. 

Authors' conclusions

Until data from RCTs become available for analysis, there is currently no evidence to support increasing levels of omega 3 LCPUFA in the diet for the explicit purpose of preventing or slowing the progression of AMD.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Omega 3 fatty acids for preventing and slowing the progression of age-related macular degeneration

Age-related macular degeneration (AMD) is an eye condition that affects the central area of the retina (light-sensitive tissue at the back of the eye). AMD is associated with a loss of detailed vision and adversely affects tasks such as reading, driving and face recognition. In the absence of a cure, there has been considerable interest in the role of modifiable risk factors to prevent or slow down the progression of AMD. Evidence from population studies suggests that people who have a diet with relatively high levels of omega 3 fatty acids are less likely to develop AMD. However, people who consume higher levels of omega 3 fatty acids could differ in many ways from people who do not, which means that these population studies do not provide conclusive evidence that higher levels of omega 3 fatty acids in the diet prevents AMD, or slows down its progression. This review found no published randomised clinical trials investigating the use of increasing dietary omega 3 (either by eating more foods rich in omega 3 or by taking nutritional supplements) in preventing or treating AMD, however data from a large, ongoing, multi-centre trial based in the USA will soon be available.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Apport en acides gras oméga-3 pour prévenir ou ralentir la progression de la dégénérescence maculaire liée à l'âge

Contexte

Les données issues de modèles animaux et d'études observationnelles chez les humains suggèrent qu'il existe une relation inverse entre la prise alimentaire d'acides gras polyinsaturés à longue chaîne oméga-3 (AGPI-LC) et le risque de développer une dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) ou de progresser vers une phase avancée de la maladie.

Objectifs

Passer en revue les données indiquant que l'augmentation des AGPI-LC oméga-3 dans l'alimentation (soit par une plus grande consommation d'aliments riches en oméga-3, soit par la prise de compléments nutritionnels) prévient la DMLA ou ralentit sa progression.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans CENTRAL (qui contient le registre des essais du groupe Cochrane sur l'œil et la vision) (The Cochrane Library 2012, numéro 4), MEDLINE (de janvier 1950 à avril 2012), EMBASE (de janvier 1980 à avril 2012), Latin American and Caribbean Literature on Health Sciences (LILACS) (de janvier 1982 à avril 2012), le méta-registre des essais contrôlés (mREC) (www.controlled-trials.com), ClinicalTrials.gov (www.clinicaltrials.gov) et le système d'enregistrement international des essais cliniques de l'OMS (ICTRP pour International Clinical Trials Registry Platform) (www.who.int/ictrp/search/fr). Nous n'avons appliqué aucune restriction concernant la langue ou la date dans les recherches électroniques d'essais. Les dernières recherches dans les bases de données électroniques ont été effectuées le 26 avril 2012.

Critères de sélection

Nous avions l'intention d'inclure les essais contrôlés randomisés (ECR) comparant l'augmentation de la prise alimentaire d'acides gras oméga-3 avec un placebo ou l'absence d'intervention dans le but de prévenir le développement de la DMLA ou de ralentir sa progression.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont, de manière indépendante, consulté les titres, les résumés et les articles entiers pour identifier les études à inclure et analyser.

Résultats Principaux

Aucun essai ne répondait aux critères d'inclusion. Les résultats d'un essai randomisé multicentrique à grande échelle (AREDS2) évaluant les effets de la supplémentation orale en AGPI-LC oméga-3 sur la progression au stade avancé de la DMLA sont attendus en 2013. Deux autres essais sont également en cours.

Conclusions des auteurs

Tant que des données issues d'ECR ne sont pas disponibles pour analyse, il n'existe aucune preuve étayant l'augmentation de la consommation d'AGPI-LC oméga-3 dans le but explicite de prévenir ou de ralentir la progression de la DMLA.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Apport en acides gras oméga-3 pour prévenir ou ralentir la progression de la dégénérescence maculaire liée à l'âge

Apport en acides gras oméga-3 pour prévenir et ralentir la progression de la dégénérescence maculaire liée à l'âge

La dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) est une maladie qui affecte la zone centrale de la rétine (membrane sensible à la lumière à l'arrière de l'œil). La DMLA est associée à une perte de la vision des détails et complique des tâches telles que la lecture, la conduite et la reconnaissance des visages. Comme il n'existe aucun traitement, le rôle des facteurs de risque modifiables permettant de prévenir ou de ralentir la progression de la DMLA suscite un très grand intérêt. Des données issues d'études de la population suggèrent que les personnes qui consomment une quantité relativement importante d'acides gras oméga-3 dans le cadre de leur alimentation sont moins susceptibles de développer une DMLA. Toutefois, les personnes qui consomment beaucoup d'acides gras oméga-3 peuvent différer de bien des façons des personnes qui ne le font pas, ce qui signifie que ces études de population ne fournissent pas de preuves concluantes qu'une consommation élevée d'acides gras oméga-3 permet de prévenir la DMLA ou de ralentir sa progression. Cette revue n'a trouvé aucun essai clinique randomisé publié étudiant l'efficacité d'un apport accru en acides gras oméga-3 (soit par une plus grande consommation d'aliments riches en oméga-3, soit par la prise de compléments nutritionnels) pour prévenir ou traiter la DMLA. Toutefois, les résultats d'un essai multicentrique à grande échelle actuellement en cours aux USA seront bientôt disponibles.

Notes de traduction

Aucunes.

Traduit par: French Cochrane Centre 11th October, 2013
Traduction financée par: Minist�re des Affaires sociales et de la Sant�