Intervention Review

You have free access to this content

Alginate dressings for venous leg ulcers

  1. Susan O'Meara*,
  2. Marrissa Martyn-St James

Editorial Group: Cochrane Wounds Group

Published Online: 30 APR 2013

Assessed as up-to-date: 30 NOV 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD010182.pub2


How to Cite

O'Meara S, Martyn-St James M. Alginate dressings for venous leg ulcers. Cochrane Database of Systematic Reviews 2013, Issue 4. Art. No.: CD010182. DOI: 10.1002/14651858.CD010182.pub2.

Author Information

  1. University of York, Department of Health Sciences, York, UK

*Susan O'Meara, Department of Health Sciences, University of York, Area 2 Seebohm Rowntree Building, Heslington, York, YO10 5DD, UK. susan.omeara@york.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 30 APR 2013

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Venous leg ulcers are a common and recurring type of chronic, complex wound associated with considerable cost to patients and healthcare providers. To aid healing, primary wound contact dressings are usually applied to ulcers beneath compression devices. Alginate dressings are used frequently and there is a variety of alginate products on the market, however, the evidence base to guide dressing choice is sparse. 

Objectives

To determine the effects of alginate dressings compared with alternative dressings, non-dressing treatments or no dressing, with or without concurrent compression therapy, on the healing of venous leg ulcers.

Search methods

We searched The Cochrane Wounds Group Specialised Register (searched 30 November 2012); The Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library 2012, Issue 11); The NHS Economic Evaluation Database (NHS EED) (The Cochrane Library 2012, Issue 5); Ovid MEDLINE (1946 to November Week 2 2012); Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations November 29, 2012); Ovid EMBASE (1980 to 2011 Week 11); and EBSCO CINAHL (1982 to 23 November 2012). There were no restrictions based on language or date of publication.

Selection criteria

Published or unpublished randomised controlled trials (RCTs) that evaluated the effects of any type of alginate dressing in the treatment of venous ulcers were included.

Data collection and analysis

Two review authors independently performed study selection, data extraction and risk of bias assessment. Meta-analysis was undertaken when deemed feasible and appropriate.

Main results

Five RCTs (295 participants) were included in this review. Overall risk of bias was high for two RCTs and unclear for three. One RCT compared different proprietary alginate dressings (20 participants), three compared alginate and hydrocolloid dressings (215 participants), and one compared alginate and plain non-adherent dressings (60 participants). Follow-up periods were six weeks in three RCTs and 12 weeks in two. No statistically significant between-group differences were detected for any comparison, for any healing outcome. Meta-analysis was feasible for one comparison (alginate and hydrocolloid dressings), with data from two RCTs (84 participants) pooled for complete healing at six weeks: risk ratio 0.42 (95% confidence interval 0.14 to 1.21). Adverse event profiles were generally similar between groups (not assessed for alginate versus plain non-adherent dressings).

Authors' conclusions

The current evidence base does not suggest that alginate dressings are more or less effective in the healing of venous leg ulcers than hydrocolloid or plain non-adherent dressings, and there is no evidence to indicate a difference between different proprietary alginate dressings. However, the RCTs in this area are considered to be of low or unclear methodological quality. Further, good quality evidence is required from well designed and rigorously conducted RCTs that employ - and clearly report on - methods to minimise bias, prior to any definitive conclusions being made regarding the efficacy of alginate dressings in the management of venous leg ulcers.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Alginate dressings for venous leg ulcers

Venous leg ulcers are a common and recurring type of chronic or complex wound which can be distressing for patients and costly to healthcare providers. Compression therapy, in the form of bandages or stockings, is considered to be the cornerstone of venous leg ulcer management. Dressings are applied underneath bandages or stockings with the aim of protecting the wound and providing a moist environment to aid healing. Alginate dressings contain substances derived from seaweed and are one of several types of wound dressings available. We evaluated the evidence from five randomised controlled trials that compared either different brands of alginate dressings, or alginate dressings with other types of dressings. In terms of wound healing, we found no good evidence to suggest that there is any difference between different brands of alginate dressings, nor between alginate dressings and hydrocolloid or plain non-adherent dressings. Adverse events were generally similar between treatment groups (but not assessed for alginate versus plain non-adherent dressings). Overall, the current evidence is of low quality. Further, good quality evidence is required before any definitive conclusions can be made regarding the use of alginate dressings in the management of venous leg ulcers.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Les pansements à base d'alginate pour les ulcère de jambe d'origine veineuse

Contexte

Les ulcères de jambe d'origine veineuse sont un type commun et récurrent de plaies complexes ou chroniques associées à un coût considérable pour les patients et les prestataires de santé. Pour favoriser la cicatrisation, des pansements de contact pour plaie primaire sont généralement appliqués aux ulcères par dessous les dispositifs de compression. Des pansements d'alginate sont fréquemment utilisés et il y a une variété de produits à base d'alginate sur le marché ; cependant, les données permettant de guider le choix du pansement sont rares.

Objectifs

Déterminer les effets des pansements à base d'alginate par rapport à d'autres pansements ou à l'absence de pansement, avec ou sans traitement de compression simultané, sur la cicatrisation des ulcères de jambe d'origine veineuse.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les plaies et contusions (le 30 novembre 2012) ; le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library 2012, numéro 11) ; The NHS Economic Evaluation Database (NHS EED) (The Cochrane Library 2012, numéro 5); Ovid MEDLINE (de 1946 à la 2ème semaine de novembre 2012) ; Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations, 29 novembre 2012) ; Ovid EMBASE (de 1980 à la 11ème semaine de 2011) et EBSCO CINAHL (de 1982 au 23 novembre 2012). Il n’y avait aucune restriction basée sur la langue ou la date de publication.

Critères de sélection

Nous avons inclus des essais contrôlés randomisés (ECR), publiés ou non publiés, ayant évalué les effets d'un type quelconque de pansement à base d'alginate dans le traitement des ulcères veineux.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont effectué indépendamment la sélection des études, l'extraction des données et l'évaluation du risque de biais. Une méta-analyse a été réalisée lorsque cela était jugé possible et approprié.

Résultats Principaux

Cinq ECR (295 participants au total) ont été inclus dans cette revue. Le risque de biais global était élevé pour deux ECR et incertain pour trois. Un ECR avait comparé différentes marques de pansements à base d'alginate (20 participants), trois avaient comparé les pansements d'alginate et hydrocolloïdes (215 participants), et un avait comparé les pansements d'alginate et les simples pansements non-adhérents (60 participants). Les périodes de suivi étaient de six semaines dans trois ECR et de 12 semaines dans deux. Pour aucune comparaison et pour aucun critère de cicatrisation il n'a été trouvé de différence intergroupes statistiquement significative. La méta-analyse était possible pour une comparaison (pansements d'alginate et hydrocolloïdes), avec des données provenant de deux ECR (84 participants) regroupés pour la cicatrisation complète à six semaines : risque relatif 0,42 (intervalle de confiance à 95 % 0,14 à 1,21). Le profil des événements indésirables était généralement similaire entre les groupes (non évalué pour pansements d'alginate versus simples pansements non-adhérents).

Conclusions des auteurs

Les données actuellement disponibles ne suggèrent pas que les pansements d'alginate soient plus ou moins efficaces pour la cicatrisation des ulcères de jambe veineux que les pansements hydrocolloïdes ou les simples pansements non-adhérents, et rien n'indique une différence entre les pansements à base d'alginate de marques différentes. Toutefois, les ECR dans ce domaine sont considérés comme étant de qualité méthodologique faible ou incertaine. Avant de pouvoir tirer des conclusions définitives quant à l'efficacité des pansements à base d'alginate dans le traitement des ulcères de jambe d'origine veineuse, il nous faudra de nouvelles données de bonne qualité, provenant d'ECR bien conçus et rigoureusement menés qui emploient des méthodes de minimisation des biais et en rendent compte clairement.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Les pansements à base d'alginate pour les ulcère de jambe d'origine veineuse

Les pansements à base d'alginate pour les ulcère de jambe d'origine veineuse

Les ulcère de jambe d'origine veineuse sont un type commun et récurrent de plaies chroniques ou complexes qui peuvent être pénibles pour les patients et coûteux pour les prestataires de santé. La thérapie de compression, sous forme de bandages ou de bas, est considérée comme la pierre angulaire de la prise en charge de l'ulcère de jambe d'origine veineuse. Des pansements sont appliqués sous les bandages ou les bas dans le but de protéger la plaie et de fournir un environnement humide pour favoriser la cicatrisation. Les pansements à base d'alginate contiennent des substances dérivées d'algues et constituent un des types de pansements disponibles. Nous avons évalué les données provenant de cinq essais contrôlés randomisés ayant comparé différentes marques de pansements à base d'alginate, ou bien des pansements à base d'alginate avec d'autres types de pansements. En termes de cicatrisation, nous n'avons pas trouvé de bonnes raisons de croire qu'il y ait la moindre différence entre les différentes marques de pansements à base d'alginate, ni entre les pansements à base d'alginate et les pansements hydrocolloïdes ou les simples pansements non-adhérents. Les événements indésirables étaient généralement similaires entre les groupes de traitement (mais cela n'a pas été évalué pour les pansements d'alginate versus pansements simples non-adhérents). Dans l'ensemble, les données actuelles sont de faible qualité. De nouvelles données de bonne qualité seront nécessaires avant que l'on puisse tirer des conclusions définitives concernant l'utilisation de pansements à base d'alginate dans le traitement des ulcères de jambe d'origine veineuse.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 25th June, 2013
Traduction financée par: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.