Réactions Photochimiques de Quelques Monomères Irradiés A L'État Solide

Authors


Abstract

Les monomères suivants ont été irradiés à l'état solide à — 196°C ou — 100°C, sous différentes longueurs d'onde (1850 à 3660 Å) en présence ou en absence d'eau oxygénée : l'acrylate de méthyle (AM), le méthacrylate de méthyle (MAM), l'acrylonitrile (AN) et le méthacrylonitrile (MAN). En absence d'eau oxygénée aucun de ces quatre monomères ne polymérise; en présence d'eau oxygénée, seul l'AM conduit à un polymère. Dans ces conditions, la propagation procède vraisemblablement par un mécanisme radicalaire. Pour des irradiations X ou γ des mêmes monomères, des signaux RPE analogues sont obtenus; on peut donc admettre un mécanisme semblable.

Dans le cas particulier de l'AN, l'irradiation à — 196°C conduit à un dégagement de cyanogène et à la formation d'un solide brun dont le spectre d'absorption infra-rouge présente des bandes caractéristiques du groupement CONH2. La réaction d'hydratation qui peut conduire à CONH2 est discutée.

On envisage également les raisons de l'absence d'une réaction de propagation à — 196°C dans le cas des deux nitriles examinés.

Ancillary