SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • JEL Classifications: M10, L21;
  • Resource-based view (RBV);
  • customer perceptions;
  • Dynamic Capabilities Theory (DCT);
  • Interaction-Space Framework;
  • strategy
  • vue basée sur la ressource (RBV);
  • perceptions du client;
  • théorie des capacités dynamiques (DCT);
  • cadre d'interaction-espace;
  • stratégie

Abstract

The rapid, pervasive growth of Internet use for business purposes has had a noticeable effect on numerous firms' business strategies. This type of perturbation among competitors results in a more dynamic market. To be successful in such a market often requires a firm to reexamine how it competes. In recent years, two strategic management theories—the resource-based view (RBV) and the dynamic capabilities theory (DCT)—have been advanced by proponents as being the key to developing successful competitive advantage. We argue that the DCT is a logical extension of the RBV. Operationalization has been a critical issue for both theories, and this paper fills a gap in the literature by offering a method of operationalizing dynamic capabilities. Copyright © 2009 ASAC. Published by John Wiley & Sons, Ltd.

L'utilisation croissante et envahissante de l'Internet à des fins commerciales a eu un effet notable sur les stratégies économiques de plusieurs entreprises, rendant le marché plus dynamique. Pour réussir dans un tel marché, l'entreprise doit réexaminer sa façon de faire concurrence. Au cours des dernières années, deux théories de la gestion stratégique—la vue basée sur la ressource (RBV) et la théorie des capacités dynamiques (DCT)—ont été proposées par les chercheurs comme solutions pour la mise en place d'un avantage concurrentiel réussi. Dans le présent article, nous soutenons la thèse que la DCT est un prolongement logique de la RBV. Comme l'opérationnalisation est un problème sérieux pour les deux théories, cet article comble un vide dans la littérature en proposant une méthode d'opérationnalisation des capacités dynamiques.