Get access

Decision-making biases and affective states: their potential impact on best practice innovations

Authors


  • An earlier version of this paper was presented at the 2005 Southern Management Association Conference, Charleston, S.C.

Abstract

Contributions from the decision-making literature concerning biases and heuristics (i.e., anchoring, framing, confirmatory and availability biases, overconfidence, and representativeness) and from the Affect Infusion Model (Forgas, 1995) are integrated into Rogers's (2003) conceptualization of the stages of innovation adoption and diffusion. Specific propositions based on the decision-making and affect literatures are made in relation to each stage of the innovation process (knowledge of innovation, persuasion, decision, implementation, and confirmation) to better understand the likelihood of a manager making an informed and appropriate decision concerning the adoption and implementation of best practices. Copyright © 2010 ASAC. Published by John Wiley & Sons, Ltd.

Abstract

Dans cet article, des contributions issues des publications sur la prise de décision et relatives aux partis pris et à l'heuristique (c'est-à-dire l'ancrage, le cadrage, les biais de confirmation et de disponibilité, la suffisance et la représentativité) et sur le Modèle d'infusion d'affect (Forgas, 1995) sont intégrées dans la conceptualisation que Rogers (2003) a proposée des étapes de l'adoption et de la diffusion de l'innovation. Les propositions spécifiques basées sur les publications sur la prise de décision et l'affect sont faites par rapport à chaque étape du processus d'innovation (la connaissance de l'innovation, la persuasion, la décision, l'exécution et la confirmation) pour mieux comprendre la probabilité qu'un directeur prenne une décision bien informée et appropriée par rapport à l'adoption et à la mise en œuvre des meilleures pratiques. Copyright © 2010 ASAC. Published by John Wiley & Sons, Ltd.

Ancillary