SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • JEL Classifications: G14; G32; G34;
  • merger;
  • managerial compensation;
  • governance;
  • dual class shares;
  • pyramid structure
  • fusion;
  • gouvernance;
  • rémunération;
  • pyramides;
  • actionnaires sans contrôle

Abstract

Adopting a governance perspective, this study analyzes the merger between closely-held Donohue Inc. and widely-held Abitibi-Consolidated Inc. Findings suggest that the absence of a controlling shareholder and weak board governance at Abitibi might explain both (a) its executives' interests in the transaction and (b) its CEO's compensation increase despite underperformance. Second, an intergeneration shift of control at Quebecor (Donohue's parent company) led to a strategic reorientation that (a) transformed Donohue into a target and (b) insured that Donohue's executives had incentives to pursue a deal. Finally, Donohue's noncontrolling shareholders benefited from the transaction while Abitibi shareholders experienced wealth reduction. The merger's aftermath provides some counter evidence regarding blockholders' power in widely-held firms. Copyright © 2008 ASAC. Published by John Wiley & Sons, Ltd.

Cette étude analyse, sous l'angle de la gouvernance, la fusion entre Donohue Inc., société à propriété restreinte, et Abitibi-Consolidated Inc., société à propriété dispersée. Les résultats indiquent que l'absence d'un actionnaire dominant et la mauvaise gouvernance du conseil d'administration chez Abitibi pourraient expliquer (a) pourquoi ses cadres étaient en faveur de la transaction et (b) pourquoi la rémunération du PDG a augmenté en dépit de ses mauvais résultats. En outre, le changement de contrôle inter générationnel chez Quebecor, la société-mère de Donohue, a entraîné un repositionnement stratégique qui a (a) fait de Donohue une cible et (b) veillé à ce que ses cadres reçoivent des incitatifs pour poursuivre la transaction. Enfin, les actionnaires minoritaires de Donohue ont bénéficié de la transaction tandis que ceux d'Abitibi-Consolidated en ont souffert. Les événements qui ont eu lieu après la fusion jettent un doute sur le pouvoir dont disposent les actionnaires importants dans les entreprises à propriété dispersée. Copyright © 2008 ASAC. Published by John Wiley & Sons, Ltd.