SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • CO2 capture;
  • calcium oxide;
  • synthetic sorbents;
  • fluidized bed

Abstract

Coprecipitation and hydrolysis of CaO have been employed to produce Ca-based synthetic sorbents suitable for capturing CO2 in a fluidized bed. Their composition, CO2 uptake, volume in small pores (2–200 nm) and resistance to attrition were measured and compared to those of limestone and dolomite. Sorbents produced by hydrolysis showed the highest uptake and resistance to attrition. After 20 cycles of carbonation and calcination, two sorbents exceeded the uptake of both limestone and dolomite, when subjected to the same regimes of reaction. A sorbent's uptake of CO2 was shown to be determined by the volume in pores narrower than ∼200 nm.

On a eu recours à la co-précicipation et à l'hydrolyse de CaO pour produire des sorbants convenant à la capture de CO2 dans un lit fluidisé. Leur composition, le retrait de CO2, le volume dans les petits pores (2–200 nm) et la résistance à l'attrition ont été mesurés et comparés à ceux du calcaire et de la dolomite. Les sorbants produits par hydrolyse montre l'absorption et la résistance à l'attrition les plus élevées. Après 20 cycles de carbonisation et calcination, deux sorbants dépassent la capacité de retrait du calcaire et de la dolomite, lorsqu'on applique les mêmes régimes de réaction. On montre que le retrait de CO2 par un sorbant est déterminé par le volume des pores plus étroit que 200 nm.