SEARCH

SEARCH BY CITATION

Keywords:

  • decision making in design;
  • operability analysis;
  • fault trees;
  • event trees;
  • risk assessment

Abstract

Accidental events that have occurred in chemical and nuclear plants show that the application of technical regulations on its own, even when extremely detailed, does not assure that adequate safety levels are reached and, above all, maintained in time. The paper illustrates, with a simple example, how a risk analysis can be considered as an essential tool for a correct plant design, above all when dealing with major risk installations. In particular the use of the Recursive Operability Analysis is shown, in the phase of accident identification, since it allows to directly draw the logic trees, both Fault and Event Trees for the quantification phase, thus assuring the congruence of the whole analysis.

Des événements accidentels survenus dans des usines chimiques et nucléaires montrent que l'application de réglementations techniques en soi, même lorsque celles-ci sont extrêmement détaillées, n'assure pas des niveaux de sécurité adéquats, et en particulier, que ces niveaux de sécurité soient maintenus dans le temps. On illustre dans cet article, à l'aide d'un exemple simple, comment une analyse des risques peut être considérée comme un outil essentiel pour une conception d'usine correcte, notamment pour ce qui est des installations à haut risque. En particulier, on montre l'intérêt de l'analyse d'opérabilité récursive dans la phase d'identification des accidents, puisque celle-ci permet de tracer directement les arbres logiques, à la fois l'Arbre des Defaillances et l'arbre des événements pour la phase de quantification, assurant de cette manière la congruence de toute l'analyse.