Salting-out crystallisation using NH3 in a laboratory-scale gas lift reactor

Authors


Abstract

Despite the advantages offered by gas lift reactors with respect to high gas–liquid mass transfer with a low energy input, their acceptance in the crystallisation field has been slow, especially on an industrial scale. Potassium chloride, potassium sulfate, and magnesium chloride hexammoniate (MgCl2·6NH3) were crystallised in a laboratory-scale gas lift crystalliser by salting-out using ammonia gas. Ammonia mass transfer rates were calculated for each test. To achieve maximum crystal growth, the gas rate in these reactors needs to be optimised for each crystallising system to achieve sufficient gas mass transfer as well as providing sufficient crystal slurry agitation.

Abstract

Malgré les avantages offerts par les réacteurs à injection de gaz par rapport au transfert de masse gaz-liquide élevé avec un faible apport d'énergie, leur acceptation dans le domaine de la cristallisation est lente, particulièrement à l'échelle industrielle. On a cristallisé le chlorure de potassium, le sulfate de potassium et l'hexammoniate de chlorure de magnésium (MgCl2·6NH3) dans un cristalliseur à injection de gaz à l'échelle laboratoire par relargage au moyen d'un gaz ammoniac. On a calculé les vitesses de transfert de masse ammoniaque pour chaque essai. Pour avoir une croissance cristalline maximale, il est nécessaire d'optimiser la vitesse du gaz dans ces réacteurs pour chaque système de cristallisation afin d'obtenir un transfert de masse de gaz suffisant tout en assurant une agitation de bouillie cristalline suffisante.

Ancillary