Integrated process for hydrophobic VOC treatment—solvent choice

Authors

  • G. Darracq,

    1. Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Rennes, CNRS, UMR 6226, Université Européenne de Bretagne, Avenue du Général Leclerc, CS 50837, 35708 Rennes Cedex 7, France
    Search for more papers by this author
  • A. Couvert,

    1. Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Rennes, CNRS, UMR 6226, Université Européenne de Bretagne, Avenue du Général Leclerc, CS 50837, 35708 Rennes Cedex 7, France
    Search for more papers by this author
  • C. Couriol,

    1. Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Rennes, CNRS, UMR 6226, Université Européenne de Bretagne, Avenue du Général Leclerc, CS 50837, 35708 Rennes Cedex 7, France
    Search for more papers by this author
  • A. Amrane,

    Corresponding author
    1. Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Rennes, CNRS, UMR 6226, Université Européenne de Bretagne, Avenue du Général Leclerc, CS 50837, 35708 Rennes Cedex 7, France
    • Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Rennes, CNRS, UMR 6226, Université Européenne de Bretagne, Avenue du Général Leclerc, CS 50837, 35708 Rennes Cedex 7, France.
    Search for more papers by this author
  • P. Le Cloirec

    1. Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Rennes, CNRS, UMR 6226, Université Européenne de Bretagne, Avenue du Général Leclerc, CS 50837, 35708 Rennes Cedex 7, France
    Search for more papers by this author

Abstract

A process coupling absorption of a gaseous pollutant in an organic phase and biodegradation was considered to treat hydrophobic volatile organic compounds (VOC). The purpose of this work was to choose the best solvent for the absorption of some VOC (dimethylsulfide, dimethyldisulfide, and toluene) and to examine solvent biodegradability as well as VOC biodegradation by activated sludge. Some experiments were carried out on some selected solvents leading to select di-2-ethylhexyl-adipate (DEHA) and poly-di-methyl-siloxane (PDMS) for their high absorption capacity. Biodegradation experiments showed that toluene and DMDS can be removed in solvent on water emulsions, while DMS removal by biodegradation remains to confirm owing to its high volatility. However, experiments showed DEHA biodegradation, contrarily to PDMS which was therefore selected for subsequent experiments.

Abstract

Un processus associant l'absorption d'un polluant gazeux dans une phase organique et la biodégradation a été considéré pour traiter les COV hydrophobes. Le but de ce travail était de choisir le meilleur solvant pour l'absorption de certains COV (diméthylsulfure, diméthyldisulfure et toluène) et d'examiner la biodégradabilité des solvants, ainsi que la biodégradation des COV par de la boue activée. Certaines expériences ont été réalisées sur des solvants choisis dans le but de sélectionner le di(2-éthylhexyl) adipate et (DEHA) et le polydiméthylsiloxane (PDMS) pour leur grande capacité d'absorption. Les expériences de biodégradation ont démontré que l'on peut retirer le toluène et le disulfure de diméthyle du solvant lors d'émulsions dans l'eau, alors que le retrait du sulfure de méthyle par biodégradation reste à confirmer en raison de sa grande volatilité. Cependant, les expériences ont démontré la biodégradation du DEHA, contrairement au PDMS qui, par conséquent, a été choisi pour des expériences ultérieures.

Ancillary