Get access

Mercury speciation and emission from the coal-fired power plant filled with flue gas desulfurization equipment

Authors


Abstract

Mercury speciation and emission from two Chinese coal-fired power stations equipped with flue gas desulfurization device were investigated. Research results reveal that Hg0 is the main form in the flue gas in Plant 1; Hg2+ is the main form in the flue gas in Plant 2. Most of mercury was emitted to the atmosphere, which was about 77–98%, and the elemental mercury released to atmosphere ranged 73–94% approximately. A pot of mercury is adsorbed by bottom ash, electrostatic precipitator (ESP) ash, and gypsum in Plant 1. However, most mercury, the scale of which is 75–83.2%, is collected by ESP ash, and only 7.0–12.2% mercury is emitted to the atmosphere in Plant 2. The mercury removal by NID semi-desulfurization system is higher than wet flue gas desulfurization (WFGD) desulfurization system.

Abstract

La spéciation et l'émission de mercure provenant de deux centrales à charbon chinoises équipées du dispositif de désulfuration des gaz de combustion ont été étudiés. Les résultats de la recherche indiquent que Hg0 constitue la forme principale dans le gaz de combustion de la centrale 1 ; Hg2+ constitue la forme principale dans le gaz de combustion de la centrale 2. La majeure partie de mercure, environ 77% à 98%, était émise dans l'atmosphère, et le mercure élémentaire rejeté dans l'atmosphère était approximativement dans la fourchette de 73% à 94%. Un pot de mercure est adsorbé par les cendres résiduelles, les cendres dans les filtres électrostatiques et le gypse dans la centrale 1. Cependant, la majeure partie du mercure, de l'ordre de 75% à 83.2%, est collectée par les cendres dans les filtres électrostatiques, et seulement 7.0% à 12.2% est émis dans l'atmosphère dans la centrale 2. L'enlèvement du mercure par le système de semi-désulfuration utilisant le procédé NID est plus conséquent que par le système de désulfuration humide utilisant le procédé WFGD.

Ancillary