SEARCH

SEARCH BY CITATION

Abstract

Equations are derived to predict the effect of trace surface-active impurities on mass transfer across a spherical interface.

Transfer in the bulk phase surrounding spheres with both rapid and slow internal circulation, and moving in creeping flow, is shown to decrease on increasing the surfactant concentration.

Drag and transfer equations for contaminated rapidly-circulating spheres moving at high Reynolds numbers are in semi-quantitative agreement with published data.

The influence of surface-active contaminants on drag and transfer decreases as the viscosity of the bulk phase is increased.

On dérive les équations pour prédire l'effet d'impuretés d'agents tensio-actifs, à l'état trace, sur le transfert de masse dans une interface sphérique.

On démontre que ce transfert dans la phase continue qui entoure les sphères en mouvement trés lent, avec circu-lation interne lente et rapide, décroit avec une augmenta-tion d'agents tension-actifs.

Les équations pour le transfert et le coefficient de trainée pour les sphères avec circulation rapide qui se meuvent à des Re élevés ne sont pas en accord complet avec les données déjà publièes. L'influence des agents tensio-actifs sur ces valeurs décroit avec une augmentation de la viscosité de la phase continue.