Get access

The pipeline flow of paste slugs: Part II. Pressure gradients and velocities of trains of slugs

Authors


Abstract

Previous studies of the pipeline movement of single paste slugs of coal have been extended to determine the velocities of, and the pressure gradients along, trains of slugs. The measurements were taken in a 70-foot long, closed-loop line made from 0.95-inch bore, rigid plastic tubing. Flow in the line could be switched to maintain continuous movement of a train of slugs.

Tests were made with slugs of 80:20 (w/w) coal-water paste which was extruded through a 0.775-inch die and also with slugs which were stabilized by the addition of agar to the water used for making the slugs. Slugs made from coal and agar solution were formed in cylindrical molds having diameters of 0.567, 0.661 and 0.756 inches and were intended to show more clearly the influence of slug diameter on the behavior of the trains. Individual slugs were five inches in length and were formed into trains with lengths of up to fifteen feet for the tests. The oil used as carrier fluid was a light mineral oil (μ = 5.92 cp,σ = 0.826 at 70°F.), which was circulated through the pipeline loop at velocities ranging from 1.0 to 10.0 ft./sec.

Abstract

On a poussé les études précédentes sur le mouvement, dans une conduite, de capsules simples de charbon en pâte pour déterminer les vélocités des files de celles-ci ainsi que les gradients de pression ambiante. On a effeetué les mesures dans un circuit en boucle fermé d'une longueur de 70 pieds et fait en tube rigide de plastique pour sondage. On a pu régler l'écoulement dans la conduite pour maintenir un mouvement continu de la file de capsules.

On a fait des essais avec des capsules formées de charbon en pâte (le rapport entre le charbon et l'eau étant 80:20) par extrusion dans une matrice de 0.775 pouce ainsi qu'avec des capsules qu'on avait stabilisées par addition d'agar à l'eau qui avait servi à les produire. On a faconné les capsules faites de charbon et d'une solution d'agar dans des moules cylindriques dont les diamètres étaient 0.567, 0.661 et 0.756 pouce; leur but était de démontrer plus clairement l'influence du diamètre de la capsule sur le comportement des fils de celles-ci. Les capsules avaient chacune une longueur de 5 polices et formaient pour les essais, des files n'excédant pas 15 pieds de longueur. L'huile qu'on a utiliéee comme éehicule fluide était une huile minérale léegerè (μ = 5.92, σ = 0.826 à 70°F.); elle a circulé dans la boucle de la conduite à des vélocités variant entre 1.0 et 10.0 pieds à la seconde.

Get access to the full text of this article

Ancillary