Selectivity of aging catalyst in static, moving and fluidized bed reactors

Authors


Abstract

The catalyst decay theory of Wojciechowski is applied to a simplified mechanism of catalytic gas oil cracking. The resulting patterns of selectivity predicted for a static bed reactor are presented in detail and general conclusions are drawn. It is shown that selectivity in gas oil cracking is bounded by optimum and minimum performance envelopes which confine the range of possible product distributions. For the simple cases considered, moving and fluidized bed reactors show selectivity patterns which invariably fall on the optimum performance envelope.

Abstract

On applique la théorie de Wojciechowski relative à la dégradation des catalyseurs à un mécanisme simplifié de craquage catalytique du gas-oil. On présente en détail les modèles résultants de sélectivité qu'on prévoit dans le cas d'un réacteur à lit statique et tire des conclusions générales. On démontre que la sélectivité dans le craquage du gas-oil est limitée par les régions des rendements optimal et minimal qui restreignent l'échelle des distributions possibles du produit. Dans les cas simples considérés, les modèles de sélectivité des réacteurs à lits mobiles et fluidisés sont invariablement confinés dans la région du rendement optimal.

Ancillary